Mort de Steve Maia Caniço à Nantes : un fêtard tombé à l’eau témoigne

Dans la nuit du 21 au 22 juin, au moins sept fêtards tombent dans la Loire à Nantes après une charge de la police. Parmi eux, Steve Maia Caniço, qui s’est noyé, et Jérémy Becue qui a survécu. Celui-ci a fait une chute de six mètres depuis le quai Wilson. Les journalistes de « Complément d’enquête » ont embarqué à bord d’un canot avec le jeune homme pour qu’il leur montre d’où il est tombé. Il a été aussitôt emporté par le courant, qui est fort à cet endroit. Lorsqu’il a pu sortir la tête de l’eau, il avait déjà dérivé. En se laissant porter, il a fini par atteindre une corde d’amarrage.

« On entendait quelqu’un crier »

Il rapporte dans « Complément d’enquête » ce qu’il a entendu, alors qu’il s’accrochait à un cordage en attendant les secours. « On entendait quelqu’un crier, raconte-t-il, mais on n’avait aucune visibilité pour voir si quelqu’un était emporté par le courant. » Que criait cette personne ? « Qu’il avait vu quelqu’un se faire emporter, se noyer, qu’il l’avait vu mourir… Il a crié ça pendant cinq, dix minutes. » C’est seulement cinq semaines plus tard que le corps de Steve Maia Caniço, 24 ans, a été retrouvé, à plus d’un kilomètre de là.

Extrait de « Steve : de la fête à l’affaire d’État », un reportage à voir dans « Complément d’enquête » jeudi 10 octobre.

Source: Lire L’Article Complet