"On est de plus en plus libres" : Odezenne sort son nouvel album, "1200 mètres en tout"

Après s’être fait surtout connaître par des pochades provoc’ à la vulgarité assumée,
Odezenne avait surpris et bluffé tout le monde en 2018-2019 en sortant, coup sur coup, Au Baccarat et Pouchkine, aux magnifiques intentions et intonations pop. 

Le chant parlé d’Alix Caillet et Jacques Cormary gagnant en douceur et maturité, et les musiques de Mattia Lucchini s’affinant, c’est un nouveau palier franchi dans cette qualité avec ce cinquième album studio, 1200 mètres en toutqu’il s’agisse de chansons plus dansantes ou propices à la détente.

« Je pense qu’on est quand même meilleurs aujourd’hui qu’on ne l’était avant. »

à franceinfo

« On commence vraiment à maintenant s’amuser dans des délires. Mais jusqu’à présent, on constatait le lendemain du studio ce qu’on avait fait sans trop avoir d’emprise dessus. Après plusieurs disques, on commence à avoir un peu plus de lâcher-prise. On est moins scolaire quand on est sur le micro. Pareil pour Mattia, quand il est sur ses instruments, on est plus libres. En fait, on est de plus en plus libres« , défend Alix Caillet.

Covid-19 et deuil personnel

Deux ans s’étant écoulés depuis le dernier disque, la pandémie du Covid-19 est donc passée par là, mais ça n’a pas changé grand-chose aux habitudes d’Odezenne, qui a surtout profité de cette période pour se serrer les coudes.

Priska Caillet, la soeur d’Alix qui avait participé à plusieurs morceaux, est morte d’un cancer en octobre 2021 : un morceau, Vu d’ici, assorti d’un très beau clip, lui rendent hommage. La chanson est placée symboliquement à la fin de l’album, nous dit Jacques Cormary, pour le refermer avec émotion.

« C’est une belle clôture. C’est un beau message, un message très positif. Ça peut même apaiser ce côté des fois où des gens peuvent avoir un peu de tristesse ou de peur, ou je ne sais pas quoi. Au milieu de cet album, ils vont aussi avoir du rire, des choses plus légères, je pense que c’est très, très important de finir par ce morceau » explique-t-il.

Sept des 16 morceaux de l’album étaient déjà disponibles avant la sortie officielle de vendredi 7 janvier, pour entretenir ce lien si fort d’Odezenne avec son public, de plus en plus nombreux au fil des années, et qui leur avait fait, selon leurs propres termes, « remplir l’Olympia uniquement avec le bouche-à-oreille« .

Le nouvel album du groupe Odezenne – Matteu Maestracciécouter

Source: Lire L’Article Complet