Où sont les femmes ? Le festival de Reading & Leeds boude encore les chanteuses

Le festival de musique britannique Reading & Leeds a récemment annoncé les noms des six artistes à la tête de sa prochaine édition, qui se tiendra du 27 au 29 août 2021. Sans grande surprise, aucune chanteuse-interprète ne fait partie de la prestigieuse liste. 

Les amateurs de musique pourront se trémousser sur des performances de Post Malone, Stormzy, Liam Gallagher, Queens of the Stone Age, Disclosure et Catfish and the Bottlemen, qui se tiendront pour la première fois sur deux scènes distinctes pour éviter “tout concurrence”. 

Bien que les organisateurs du festival innovent en matière d’organisation, ils restent fidèle à eux-mêmes en n’incluant que six chanteuses-interprètes parmi les vingt artistes déjà annoncés pour leur édition 2021.

Doja Cat, Mabel, Lyra, Ashnikko et Beabadoobee font partie des quelques chanteuses à avoir été sélectionnées. 

C’est la septième année consécutive que le festival britannique délaisse les artistes féminines au profit de leurs collègues masculins. 

Hayley Williams est la dernière chanteuse-interprète à être montée sur la scène du festival Reading & Leeds en tête d’affiche. En effet, la leadeuse du Paramore s’était jointe au groupe de rock canadien Arcade Fire durant l’édition 2014 du festival britannique. 

De nombreux fans de musique ont vivement critiqué en ligne le manque de diversité de la programmation de la prochaine édition du festival Reading & Leeds.

Un milieu marqué par les inégalités homme-femme

Pourtant, le festival britannique n’est pas la seule institution musicale accusée de renforcer les inégalités de genre au sein de l’industrie. 

Un récent rapport, compilé par Linda Coogan Byrne et l’association Women in CTRL, a révélé que les artistes féminines représentent seulement 40% des titres britanniques les plus diffusés sur BBC Radio 2 au cours des 12 derniers mois. 

Le déséquilibre entre hommes et femmes est encore plus flagrant côté coulisses, où seuls 19% des compositeurs britanniques crédités au top 100 des radios britanniques cette année sont des femmes.

Les femmes sont encore moins représentées dans les studios d’enregistrement, où elles ne représentent que 3% des producteurs.

Source: Lire L’Article Complet