Siffleuse hors pair bercée par le jazz manouche : le drôle de parcours de Magalie Sarah Löffler

C’est une artiste avec un talent pour le moins particulier, elle siffle comme le rossignol. Ce drôle d’oiseau c’est Magalie Sarah Löffler une musicienne loin d’être ordinaire. Autodidacte, la quarantenaire a été bercée par le jazz manouche depuis son enfance et a commencé à développer son talent dès l’âge de trois ans. À la maison, il y avait mon oncle qui était guitariste et tout ce qu’il entendait il le reproduisait sur l’instrument et en sifflant. À force de traîner dans ses pieds, je me suis mise à siffler”, se remémore l’artiste.

Une publicité la fait connaître


Si elle se produit déjà sur scène avec son jazz band, qu’elle maîtrise le chant et la guitare, la jeune femme ne vie par encore complètement de sa passion. En parallèle, elle travaille comme technicienne à l’IUT d’Haguenau, près de Strasbourg. Elle peut aujourd’hui sortir son nouveau single L’essentiel, grâce en partie à une publicité Hugo Boss. Sa reprise de Jingle Bells sifflotée, a été utilisée à l’automne dernier lors d’une campagne de grande ampleur de la marque, avec l’acteur Chris Hemsworth (Thor). Il y avait 20 millions de vues sur Instagram, 50 millions sur Youtube , c’est à partir de là que les médias ont commencé à s’intéresser à moi”, explique l’artiste.

Un album pop

Depuis, la musicienne prépare son nouvel album Blanc prévu courant 2023 dont fera partie son dernier single. Un nouveau défi pour Magalie, le disque s’éloignerait du style manouche pour se tourner davantage vers des influences pop et électro. Dans ce travail, elle est accompagnée par le jeune producteur allemand Luca Sestak qui promet de conserver « la patte de Magalie”, tout au long de ce nouveau projet. 

Source: Lire L’Article Complet