David Hallyday souffre en silence : la terrible vérité sur son état actuel…

Sylvie Vartan, questionnée sur son fils, David Hallyday, affirme que le chanteur est meurtri au fond de lui et qu’il ne réussira jamais à oublier le jour où on lui a refusé de dire un dernier mot à son père.

Il m’est encore insup­por­table de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ?”, avait écrit Laura Smet dans une lettre rendue publique. 

Même chose pour David qui avait raconté, en novembre 2018, dans Sept à Huit, n’avoir pu accéder à la pièce où se trouvait son père lorsqu’il était en train de partir. 

Chanter, composer est devenu un exutoire. Mais il ne pourra jamais guérir de ça. Tout ce qui a été dit, tout ce qui a fait mal, c’est tatoué à jamais. Au fer rouge”, affirme de son côté, sa mère, Sylvie Vartan, dans une interview accordée à Gala. 

David Hallyday avait affirmé lors de son entretien sur TF1, que le personnel médical avait “reçu des consignes” strictes, pour l’empêcher voir son père une dernière fois. “De Laeticia?”, lui demanda alors la journaliste. “Oui”, répondit l’artiste, les yeux mouillés. 

Aujourd’hui, c’est une nouvelle page qui s’écrit pour le clan… qui semble en train de trouver un accord sur la question de l’héritage. Laeticia, qui a essuyé de nombreux échecs face à la justice française, a décidé d’abandonner son appel et de négocier avec les deux aînés. “Aujourd’hui, lorsque je vois grandir nos filles, je sens la nécessité et l’espoir indéniable d’un lendemain de paix paisible et serein, un lendemain digne de notre histoire, à la hauteur de nos rêves partagés. Nombreux sont ceux qui m’ont tenue responsable des dernières volontés de mon mari. Il est temps aujourd’hui d’éclaircir et d’apaiser, dans un dialogue constructif et serein, les incompréhensions et les querelles qui ont maintenant trop durées”, a-t-elle notamment déclaré dans un long message posté sur son compte Instagram, en début de semaine. 

À voir également : Michel Cymes balance: comment Patrick Bruel l’a snobé !

Pauline Buissonnet 

Source: Lire L’Article Complet

Iris Mittenaere et Anthony Colette : c'est reparti pour un tour… et c'est très, très torride !

Iris Mittenaere fera son grand retour ce samedi 19 octobre, sur le parquet de Danse avec les stars et ce, aux côtés de son ex, Anthony Colette. Tous deux vont tenter de briller sur un tango, une danse qui peut s’avérer torride !

Aussitôt séparée d’Anthony Colette, aussitôt recasée. C’est dans les bras du frère d’une de ses célèbres copines, que la jolie Iris Mittenaere a retrouvé l’amour.

Diego est le nouvel homme qui donne un sens à sa vie et qui croit en elle comme elle croit en lui. Mais cette idylle ne l’empêche pas de revenir dans Danse avec les stars pour une dernière danse menée par son ex. 

L’ancienne Miss France et Miss Univers fera en effet son grand retour sur le parquet de l’émission de TF1 animée par Camille Combal et Karine Ferri, ce samedi 19 octobre. 

La bombe a été appelée par la production pour intervenir dans le duo que le beau Anthony forme avec Elsa Esnoult, vedette d’une sitcom. 

Et tout cela l’amuse beaucoup. “Tu voulais des femmes sexy et indomptables et bien maintenant, on va prendre le pouvoir !”, a notamment lâché Iris Mittenaere après avoir rejoint celui avec qui elle a vécu une belle histoire. 

“Selon ce que j’avais vu de vous, c’était assez… Je ne sais pas si je peux dire ce mot-là, mais assez torride ! J’avoue que pour moi ça, je crois que c’est ce qu’il me fait le plus peur au niveau de la danse”, a de son côté confié la comédienne des Mystères de l’amour (TMC) qui n’a pas encore tout à fait réussi à se lâcher. 

Pour l’attitude sexy, elle pourra toutefois compter sur les leçons de sa nouvelle copine qui sait parfaitement jouer de son regard et de ses charmes. Elle n’aurait pu rêver meilleure prof. 

À voir également : Michel Cymes balance : comment Patrick Bruel l’a snobé !

Pauline Buissonnet 

Source: Lire L’Article Complet

Cyril Hanouna révèle dans TPMP, le salaire de Nabilla… et c'est É-N-O-R-M-E !

Pour ses activités sur les réseaux sociaux, à en croire Cyril Hanouna, la plus bankable des anciennes vedettes de télé-réalité française toucherait pas moins de 100.000 euros par mois.

Ce jeudi, dans TPMP, Hanouna et ses chroniqueurs ont évoqué les revenus des stars grâce à leurs activités sur les réseaux sociaux.

Matthieu Delormeau a par exemple affirmé que Nabilla touchait 6.000 euros par post sponsorisé.

Suivie par des millions de personnes sur Instagram, comme sur Snapchat, la plus bankable des anciennes vedettes de télé-réalité est ultra demandée par les annonceurs qui souhaitent se développer dans l’univers du digital… de quoi lui permettre d’encaisser un véritable pactole.

À en croire Cyril Hanouna, qui connait bien Nabilla tout comme Magali Berdah, qui est celle qui lui apporte tout ce business, la bombe qui vient de donner naissance à son premier enfant empocherait pas moins de 100.000 euros chaque mois. 

De son côté, Agathe Auproux a affirmé qu’elle vendait, elle, un post sponsorisé entre 4.000 et 6.000 euros selon les attentes des marques. Une révélation qui a étonné le boss de Touche Pas À Mon Poste. Extrêmement surpris, Baba a même demandé à la jeune femme ce qu’elle venait encore faire sur le plateau où elle ne percevrait “que” quelques centaines d’euros pour chaque apparition. 

La star qui encaisse le plus reste Cristiano Ronaldo qui vend chacun de ses posts, une mine d’or. Aux dernières nouvelles, il toucherait près d’un million de dollars (975 000 dollars, soit 875 000 euros) par contenu publicitaire publié sur son compte Instagram. 

À voir également : Michel Cymes balance : comment Patrick Bruel l’a snobé !

Pauline Buissonnet 

Source: Lire L’Article Complet

Photos : Jennifer Aniston sur Instagram : À peine arrivée, elle entre déjà dans l'histoire du réseau social !

Nouvelle venue sur Instagram, Jennifer Aniston a battu à un record !

Jennifer Aniston se considère comme “la personne la plus réticente à rejoindre Instagram”, et pourtant elle a fini par céder.

Elle a rejoint Instagram le mardi 15 octobre, l’actrice de 50 ans a réuni 1 million de fans en un temps record, soit cinq heures et 16 minutes, révèle People Magazine. C’est plus fort que Meghan Markle et le prince Harry, qui avaient rassemblé le même nombre de fans en… cinq heures et 45 minutes, en avril dernier. D’ailleurs, la star compte déjà plus de 11 millions d’abonnés, contre 9,7 millions pour le couple de Sussex.

L’ex-femme de Brad Pitt et Justin Théroux a partagé un selfie d’elle et de ses amis de la série Friends, Courteney Cox (Monica Geller), Lisa Kudrow (Phoebe Buffay), Matt LeBlanc (Joey Tribbiani), Matthew Perry (Chandler Bing) et David Schwimmer (Ross Geller). Elle avait d’ailleurs été surprise de constater que les fans continuaient de regarder les épisodes de la série sur Netflix. “C’est un phénomène qui m’émerveille. Il est incroyable d’avoir une toute nouvelle génération d’enfants adorant la série tout comme l’ont fait d’autres générations à l’époque où la série était diffusée pour la première fois”.

 

 

De retour dans une nouvelle série !
 
Jennifer Aniston va faire son retour sur petit écran avec The Morning Show qui sera diffusé sur Apple TV+. Elle partagera l’affiche avec Steve Carrell et Reese Witherspoon. “Une fois que #MeToo est arrivé, la conversation a évidemment radicalement changé – et nous venons de l’intégrer”, a-t-elle déclaré à propos de ce projet. Les deux actrices sont également les producteurs exécutifs de la série, qui fera ses débuts le 1er novembre prochain. “Nous avons tous vraiment réfléchi au ton qu’on voulait donner. Et nous voulions que ce soit brut, honnête, vulnérable, désordonné et non noir et blanc”.

Dans la série, Jennifer Aniston incarne Alex Levy, une présentatrice de Morning Show respectée, et Steve Carell, un co-présentateur de longue date,Mitch Kessler renvoyé à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle. Bradley Jackson (Reese Witherspoon), journaliste à la télévision locale ambitieux et plus jeune, occupe ensuite le poste. Elle est placée sous le feu des projecteurs. Cela crée également des tensions entre Alex et Bradley alors que chacun est confronté aux changements de leur vie et de leur carrière.
 

À voir également : Zapping : Jennifer Aniston casse Instagram avec son selfie de Friends

jb.

Source: Lire L’Article Complet

Crème de champignons à la parisienne

Réchauffez l’ambiance dès le début de l’Automne avec ce velouté réconfortant et facile à réaliser ! Composé de champignons de Paris, crème fraîche, jaune d’oeuf, maïzena et beurre, il vous séduira par sa texture incroyablement onctueuse en bouche.

Infos pratiques

  • 2
  • 15 minutes
  • 15 minutes
  • Très facile
  • Bon marché

Ingrédients

  • 250 g de champignons de Paris frais
  • 100 g de crème fraîche
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuil à soupe de maïzena
  • 30 g de beurre
  • sel et poivre

Pour servir :

  • 150 g de champignons de Paris
  • 2 tranches de pain de campagne
  • 40 g de beurre
  • 1 branche de romarin
  • quelques feuilles de basilic
  • sel et poivre du moulin

Étapes

  1. Préparez la soupe. Épluchez, lavez et réduisez en purée les champignons. Faites-les revenir dans le beurre fondu. Ajoutez un litre d’eau bouillante, laissez cuire 10 minutes après avoir assaisonné.
  2. Délayez la maïzena dans un peu d’eau, versez dans le potage bouillant, laissez prendre en 2 minutes puis, hors du feu, versez sur le jaune d’œuf délayé dans la crème fraîche, en remuant bien.
  3. Au moment de servir, coupez le pain en petits cubes et faites-les dorer à la poêle avec le reste de beurre. Pelez, triez et émincez les champignons.
  4. Faites-les dorer à la poêle avec les 10 g de beurre et du poivre. Servez le tout avec la soupe, du romarin haché, des feuilles de basilic et du poivre du moulin.

Conseils

Vous avez aimé cette recette ? Essayez aussi notre velouté maison aux champignons, noisettes et vacherin fondant.

  • Quel vin servir avec les champignons ?
  • Quelles sont pour vous les meilleures recettes à base de champignon de Paris ?

Source: Lire L’Article Complet

Brigitte Macron : ce surprenant selfie pris à l'intérieur de l'Elysée…

Un selfie en direct de l’Elysée ? Du jamais vu ! Pour la première fois, la première dame de France, Brigitte Macron a accepté de prendre la pose… et le résultat a été publié sur Twitter !

Le quotidien de Brigitte Macron est loin d’être de tout repos. Aux côtés de son mari pour l’épauler dans tous ses projets, la première dame doit en ce moment gérer pas mal de choses ! Après avoir fait sensation durant le sommet du G7 qui s’est tenu à Biarritz en août dernier, la première dame a fait la une de l’actualité suite à la polémique concernant les horribles propos tenus par le président brésilien, Jair Bolsanaro, à son égard. Une polémique qui a engendré la prise de position de sa fille Tiphaine Auzière mais également de vives réactions anti-sexistes, à travers le monde entier.

Depuis quelques jours, le couple présidentiel doit répondre aux manifestants, désireux de faire bouger les choses en ce qui concerne le fléau des féminicides en France. Sans oublier qu’ils viennent de recevoir différents Ambassadeurs en poste à Paris, et notamment Jamie D. McCourt, toute nouvelle ambassadrice des Etats-Unis qui a pris ses fonctions le 18 décembre 2017 à Paris. Ravie d’être reçue au Palais de l’Elysée par Brigitte Macron, la jolie blonde n’a pas manqué d’immortaliser leur rencontre avec un petit selfie sur lequel elles prennent la pose toutes les deux.

Un cliché aussi rare que réussi que l’ambassadrice a très vite publié sur Twitter avec en légende le message suivant : “Merci à Brigitte Macron pour cet accueil très chaleureux à l’Elysée avec mes collègues Ambassadeurs en poste à Paris”. Il est vrai que d’habitude, la première dame s’assure que toutes les conditions soient réunies avant d’accepter de prendre une photo. Dans le livre “Madame la Présidente”, sorti cette année chez Plon, et écrit par les journalistes Ava Djamshidi et Nathalie Schuck, nous apprenons les raisons pour lesquelles elle refuse habituellement les selfies :  “Brigitte Macron veille toujours à ce que la décence soit assurée, que l’image soit irréprochable. Comme avec ces deux rugbymen croisés un jour dans la rue : elle a attendu qu’ils soient débarrassés de leur verre de bière pour poser à leurs côtés. Avec elle, c’est tenue correcte exigée”. 
 

 

Aliénor de la Fontaine 

Source: Lire L’Article Complet

Rama Yade comme vous ne l'avez jamais vu : elle ne ressemble plus du tout à ça !

Rama Yade refait surface et elle a changé de coupe de cheveux !

Retirée de la vie politique depuis deux ans, Rama Yade vit désormais à Washington aux États-Unis, avec sa fille Jeanne. Si l’ex-secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy n’a plus de contact avec les membres du gouvernement, elle a néanmoins pu récemment compter sur le soutien de son ancien boss lors d’un douloureux moment de sa vie… Rama Yade disait avoir été touchée par l’attention toute particulière qu’il a eue en mai dernier, au moment où son père est décédé : « Il m’a gentiment appelée » confiait-elle.

Deux coups durs qui l’ont poussé à tout plaquer pour partir vivre aux États-Unis. Interviewée par Le Parisien, l’ex-femme politique de 42 se confiait sur cette toute nouvelle vie loin du chaos politique français : « J’avais besoin de changer d’air, de retrouver une feuille blanche ». Elle travaille désormais comme consultante pour la Banque mondiale, notamment chargée du handicap à Washington. Mais revenir en France n’est pas inenvisageable, elle n’exclut pas l’idée de retenter sa chance pour décrocher le poste tant convoité de chef d’État : « Bien sûr que je me serais vue dans le job de présidente de la République. Le jour où vous déciderez d’être grands, appelez-moi ! ».

Changement de vie, de pays et de coupe de cheveux

Visiblement très épanouie dans sa nouvelle vie, elle s’affiche désormais avec une coupe de cheveux différente qui lui va comme un gant. Dimanche 13 octobre, elle avait participé à la fête du nouvel an juif Roch Hachana, chez Marek Halter. Dans une petite tenue ultra tendance avec un sac griffé (qu’on adore), Rama Yade a fait sensation. Et ce que l’on a le plus remarqué, ce fut sa nouvelle coupe de cheveux avec un effet coiffé décoiffé parfaitement orchestré. Une coiffure ultra tendance qui révélait, mais pas trop, les sublimes traits de son visage. Une coupe garçonne qui donne un air très parisienne chic. On a pu la voir prendre la pose aux côtés de l’actrice et chroniqueuse Nadège Beausson-Diagne et son mari Geoffroy Jeff Tekeyan ainsi que Sylvère-Henry Cissé.

Une nouvelle vie sans papa

Installée dans un appartement dans le quartier de Georgetown, Rama Yade et sa fille Jeanne, cinq ans, ont démarré une nouvelle vie à deux. Séparée de Joseph Zimet, Rama Yade a tout de même gardé de bons contacts avec le père de sa fille. Et pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, vous risquez de le voir beaucoup plus que prévu puisqu’il n’est autre que le nouveau conseiller de la communication du président de la République, Emmanuel Macron.

Constance Therapy

Source: Lire L’Article Complet

Laeticia Hallyday pas assez riche ? Sylvie Vartan la tacle à nouveau

Sylvie Vartan n’a que faire des affaire de Laeticia Hallyday et elle le fait savoir… à sa façon.

Presque deux ans après la mort de Johnny Hallyday, Sylvie Vartan continue de lui rendre hommage. Après avoir sorti un album de reprises des titres du taulier, elle chante sur ses scènes ses plus grands morceaux et leurs duos. En reprenant les hits de son défunt ex-époux, Sylvie Vartan enrichit… Læticia Hallyday. Nommée comme légataire universelle de l’idole des jeunes, c’est elle qui touche tous les droits d’auteur de ses chansons.

Pas de quoi affoler la maman de David Hallyday qui a pris parti pour son fils dans la guerre qui l’oppose à la veuve de Johnny Hallyday. Dans une interview accordée à Gala, en kiosque ce jeudi 17 octobre, Sylvie Vartan y est – à nouveau – allée de sa petite pique adressée à sa rivale. Quand le magazine si lui demande si cela ne la dérange pas de faire profiter la maman de Jade et Joy de son travail, elle répond sans détour : “Je ne pense pas qu’elle soit riche de toute façon ! C’est une constatation personnelle”.

Sylvie Vartan n’a décidément que faire des affaires de Læticia Hallyday. Il y a quelques semaines, elle affirmait être la seule à vraiment connaître Johnny. Sur le plateau de Vivement Dimanche elle en rajoutait une couche en affirmant que sa famille était la première et véritable famille du papa de son fils. Sans oublier la fois où elle a vivement critiqué le deuil de Læticia Hallyday, pas assez discret à son goût.

À voir aussi : Sylvie Vartan : pourquoi elle a ignoré la « menace » de Læticia Hallyday ?

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO. "Peut-être que se comporter de manière fraternelle, c’est ça être français !": le rappeur Sofiane sensibilise les jeunes au mal-logement

L’opération s’appelle Abbé Road, comme, à quelques lettres près, le célèbre album des Beatles. Comme, aussi, à un mot près, le nom de la fondation Abbé Pierre qui organise des tournées en France pour sensibiliser les jeunes au mal-logement. Avec en concert de clôture jeudi soir sur les planches mythique de l’Olympia, à Paris, le rappeur Fianso en tête d’affiche.

“J’ai été super flatté que la fondation Abbé Pierre fasse appel à moi !”, confie le rappeur à franceinfo. Sofiane, ou Fianso, c’est selon, est en effet le parrain de cette sixième édition d’Abbé Road qui s’achève sous les ors de la salle de spectacle parisienne, à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère. Engagé et enthousiaste, Fianso rassemblera autour de lui d’autres grands noms du rap français tels que Vald, Chilla, Soolking, Heuss l’Enfoiré et RK.

Il s’agit de présenter aux jeunes l’abbé Pierre, son combat. La génération qui est la mienne a ce devoir d’information. Moi, très jeune, je l’ai vu à la télé, alors que les plus jeunes n’ont pas eu cette occasion…

à franceinfo

L’important, pour le chanteur, est que chacun se sente concerné. Comme, sourit-il, “un humain normal”, “qui a des émotions en voyant des gens qui sont dans le besoin”. Une manière, en somme, de les emmener vers le “bon sens” : “Pour une cause aussi noble, j’assume parfaitement d’être ce porte-voix !” “Peut-être que se comporter de manière confraternelle, c’est ça être français !”, s’amuse Fianso, pour conclure.  2 800 tickets ont été vendus et le concert est… complet.

Source: Lire L’Article Complet

Avocats redoutables, agents du Mossad, accords secrets… Comment Harvey Weinstein se défend face à ses accusatrices

“Nos tribunaux ne peuvent pas résister à un accusé aussi offensif que Harvey WeinsteinIl mobilise des moyens colossaux pour terrasser les plaignantes et neutraliser leurs avocats.” La phrase est signée Aaaron Filler, qui défend l’actrice Paz de la Huerta. L’avocat avait préparé un dossier musclé pour prouver que sa cliente a été violée à deux reprises en 2010 par l’ancien puissant producteur de Hollywood. Mais son cas n’a pas été retenu pour le procès qui s’ouvre à New York, lundi 6 janvier 2020. “Harvey et son équipe ont sapé la confiance du procureur jusqu’à ce qu’il retire ma cliente du dossier”, déplore-t-il auprès de “Complément d’enquête”, en mai 2019. 

Le cas de Paz de la Huerta n’est pas isolé. Depuis son arrestation en 2018, l’ancien magnat s’est entouré d’une équipe d’avocats et d’enquêteurs redoutables, chargés de fragiliser les accusations une à une. Si plus de 80 femmes mettent en cause l’ancien producteur d’agressions sexuelles et de viols, deux plaintes ont finalement abouti à un procès pénal.

Une accusation affaiblie

L’un des tours de force de Harvey Weinstein est le choix de son premier avocat, Benjamin Brafman. Celui qu’on désigne comme “le meilleur avocat de New York” est mondialement connu depuis qu’il a défendu Dominique Strauss-Kahn en 2011 dans l’affaire du Sofitel. Il a réussi avec fracas à faire abandonner toutes les charges pesant sur l’ancien directeur du FMI. Avocat des stars et de personnalités controversées – Michael Jackson, Jay-Z, P. Diddy ou Martin Shkreli – “Ben Brafman” affiche un taux d’acquittement de 80% et fait régulièrement parler de lui pour ses déclarations provocatrices, comme la défense de la “promotion canapé” dans un entretien au Times* en mars 2018.

Si une femme décide qu’elle a besoin d’avoir des relations sexuelles avec un producteur de Hollywood afin de faire avancer sa carrière, et qu’elle le fait en effet, et qu’elle trouve tout ça dégoûtant, ce n’est pas du viol.Benjamin Brafman, premier avocat de Harvey Weinsteinau “Times”

Lors de son arrestation au printemps 2018, Harvey Weinstein est poursuivi pour six chefs d’accusation d’agressions sexuelles et de viols, portés par trois femmes différentes en 2004, 2006 et 2013. Mais dès le mois d’octobre, Benjamin Brafman parvient à écarter l’une des plaignantes, l’actrice Lucia Evans, qui accuse le producteur de l’avoir forcée à lui faire une fellation en 2004. L’avocat démontre qu’un policier chargé de l’enquête a sciemment caché aux procureurs le témoignage d’une amie de l’actrice, laquelle affirme avoir entendu Lucia Evans lui confier qu’elle avait fait une fellation au producteur de son plein gré pour obtenir un rôle. Une version démentie par l’intéressée.

Selon les journalistes du New York Times, les femmes touchaient de l’argent en échange de leur silence et dans des conditions extrêmement contraignantes. “On a vu des femmes qui ne pouvaient pas se confier à leur psychologue sur ce qui leur arrivait sans autorisation”, étaye Jodi Kantor. D’autres n’obtenaient même pas de copie de l’accord et devaient le consulter avec leur avocat.

“Pour ces femmes, ces accords peuvent sembler être la meilleure option à un moment, car elles protègent aussi leur vie privée contre de l’argent. Mais ce système a protégé de nombreux prédateurs. Pas uniquement Weinstein. C’est une pratique beaucoup plus large.” De tels accords ont été signés dans d’autres affaires de violences sexuelles, comme celle de Bill O’Reilly (présentateur de Fox News accusé de harcèlement sexuel) ou de Larry Nassar (médecin accusé d’avoir agressé au moins 265 gymnastes). “En quelque sorte, ce système permet que ces agressions se produisent et protège (les agresseurs)”, reprend Jodi Kantor.

Des espions embauchés pour 1,3 million de dollars

A la fin de l’année 2016, la pression se renforce, quand Harvey Weinstein apprend que des enquêtes se préparent à son sujet et que certaines femmes sont prêtes à témoigner. Pour empêcher toute révélation, il déploie une “armée d’espions” chargée de soutirer des informations aux accusatrices et aux journalistes.

En 2017, le New Yorker* révèle que le producteur s’est payé pour plus d’1,3 million de dollars les services de deux entreprises de renseignement, Black Cube et Kroll, pour espionner ses cibles. La première est une firme israélienne dirigée par d’anciens agents du Mossad, le renseignement israélien. La même année, une de leurs espionnes rencontre l’actrice Rose McGowan, qui accuse Harvey Weinstein, en prétendant être une militante pour les droits des femmes. Elle enregistre en secret des heures de conversation avec elle afin de savoir ce que contient son prochain livre autobiographique, qui inquiète fortement Harvey Weinstein. 

Les employés de Miramax, la société de production co-créée par Harvey Weinstein et son frère, sont aussi mis à contribution. L’ex-producteur les charge d’enquêter sur la vie personnelle et sexuelle de journalistes, sur leurs précédentes enquêtes et potentiels litiges, pour tenter de les contredire, les discréditer et les intimider. “On a promis 300 000 dollars à ceux qui parviendraient à stopper notre enquête”, raconte Megan Twohey, journaliste au New York Times, à l’origine des révélations sur l’affaire Weinstein.

Kim Masters, journaliste au Hollywood Reporter, affirme aussi en avoir fait les frais. Depuis plus de vingt ans, la reporter basée à Los Angeles suit l’actualité de Hollywood et a eu l’occasion à plusieurs reprises de rencontrer Harvey Weistein. “J’ai reçu un appel de quelqu’un qui disait travailler pour un média européen, il voulait connaître mon opinion sur Hollywood mais était assez évasif sur ses intentions, décrit-elle à franceinfo. Je pense que c’était un de ces espions qui voulait savoir ce que je pensais de Harvey”, précise-t-elle. Une autre fois, elle reçoit un mail du producteur en personne lui proposant de publier un livre dans sa maison d’éditions. “En fait, il voulait passer un deal pour que j’arrête de parler de lui à la télé et que je me taise. Je n’ai pas accepté.”

“Une machine de complicités”

Comment ce système a-t-il pu perdurer pendant toutes ces années ? Selon la réalisatrice Ursula MacFarlane, auteure du documentaire L’Intouchable, sur l’affaire Weinstein, “toute une machine de complicités” a permis au producteur de ne pas être inquiété. “Des avocats, des employés, des personnalités politiques, des espions, l’ont aidé à se protéger et faire taire ses victimes”, explique-t-elle à franceinfo.

“Mais l’un de ses ‘soft powers’ le plus puissant était sa réputation de producteur de films indépendants et engagés qui s’affichait régulièrement avec des personnalités politiques influentes ou féministes, rappelle-t-elle, en citant Hillary Clinton, dont il a soutenu la campagne présidentielle de 2016. “Qui pouvait le soupçonner ensuite ? Tout cela a produit un système de contrôle très puissant sur les victimes, les médias, les politiques et bien sûr la justice.” 

Ce schéma finira-t-il par être définitivement mis au jour devant le tribunal de New York ? Fin août 2019, le procureur Cyrus Vance a fait savoir qu’il allait dans ce sens, en appelant une troisième femme à témoigner, reportant ainsi de cinq mois le procès. Une nouvelle fois, l’ancien producteur a plaidé non-coupable pour toutes les accusations.

* Liens en anglais

Source: Lire L’Article Complet