Westworld saison 3 : Ed Harris frustré et lassé par l'évolution de l'Homme en noir

La saison 3 de Westworld fait peut-être le bonheur des fans, mais pas celui de tous ses comédiens. Ed Harris vient de l’avouer, il n’est pas satisfait de l’évolution de l’Homme en noir, son personnage, au point de perdre du plaisir à l’incarner. Attention spoilers.

Alors qu’il incarnait l’un des personnages les plus passionnants et mystérieux des saisons 1 et 2 de Westworld, Ed Harris semble trouver le temps long durant la saison 3, actuellement diffusée sur HBO et OCS. La raison ? Il l’a confié à Vulture, il ne comprend rien à son personnage et ça le frustre énormément.

Ed Harris frustré par son rôle

Après avoir déclaré, “J’ai signé pour incarner l’Homme en Noir, je n’ai pas signé pour jouer l’Homme en Blanc“, rappelant ainsi sa lassitude de voir son personnage s’éloigner totalement de ce qu’il était censé être au début de la fiction, l’acteur a précisé, “Ce n’était donc pas la saison la plus joyeuse pour moi, je dois le confesser”.

Oui, Ed Harris serait carrément allé sur les plateaux de tournage à reculons cette année,C’est dur de prendre du plaisir à jouer ce rôle“, la faute aux origines du personnage “qui sont en quelque sorte inexistantes, incertaines“. Les scénaristes sont prévenus…

L’acteur veut des réponses

Cependant, si ces propos peuvent surprendre au regard du succès de la série et de la passion des fans pour les différents héros, ils s’expliquent par la carrière du comédien. Il l’a ensuite confié, ce rôle va à l’encontre de ce dont il a toujours été habitué, “Etant une personne qui adore faire du théâtre où je fais quelque chose de nouveau et de frais chaque soir, je connais à chaque fois l’arc complet de mon personnage. Mais ici, malheureusement, ce n’est pas le cas“.

Or, ce seraient justement ces mystères autour de l’Homme en Noir qui l’empêcheraient de jouer aussi bien qu’il le voudrait et donc de prendre du plaisir à le faire. Courage Ed Harris, Westworld pourrait durer encore 3 saisons…

Source: Lire L’Article Complet

Meghan Markle : ce détail qu’elle a pris pour une attaque de la part du palais

Meghan Markle a, d’un point de vue de l’opinion publique, eu beaucoup de mal à se faire une place au sein de la famille royale. Un fait qu’elle a développé auprès de ses proches et qu’elle tient le palais en partie pour responsable.

C’était tout beau tout rose lorsque Meghan Markle est entrée dans la vie du prince Harry. Le célibataire endurci le plus convoité de Grande-Bretagne touchait enfin au bonheur tant mérité que lui souhaitaient les Britanniques. Mais l’histoire d’amour entre le couple Sussex et les Anglais a vite pris un mauvais virage. En cause, la volonté du duc et de la duchesse de préserver leur intimité, en particulier lors de la naissance d’Archie. Contrairement à Kate Middleton qui, après ses trois accouchements, s’affichait rayonnante, bébé dans les bras, à la sortie de la maternité, Meghan Markle a préféré garder ses premières journées de maman pour elle. Un choix légitime qui n’est pas passé chez tout le monde.

Le désamour acté, les moindres faits et gestes de Meghan Markle étaient une excuse pour s’en prendre à la duchesse. De ses premiers pas avec Archie en passant par ses projets personnels, tous les moyens étaient bons pour la prendre en grippe. Raison pour laquelle le prince Harry et elle ont d’ailleurs pris la décision de ne plus s’adresser à certains médias britanniques. Si, depuis leur départ de Londres, les choses semblent être plus ou moins rentrées dans l’ordre, il semblerait que Meghan Markle n’ait pas digéré tout ce qu’elle avait enduré. Comme le dévoile le Daily Mail, l’ancienne star de Suits a évoqué avec ses amis le constat qu’elle avait pu faire il y a quelques mois : la famille royale a fait de la femme du prince William sa protégée. Selon Meghan Markle, si Kate Middleton avait été la cible d’attaques de la part des médias, le palais serait automatiquement intervenu pour la défendre et taper du poing sur la table. Une supposition qui reste à vérifier…

Source: Lire L’Article Complet

Covid-19 : Edouard Philippe annonce une augmentation massive du nombre de tests

Edouard Philippe a fait plusieurs annonces sur le déconfinement ce mardi 28 mai à l’Assemblée nationale. L’une d’entre elles concerne le sujet hautement sensibles des tests virologiques, que beaucoup espéraient voir généralisés. Cela devrait être le cas à partir du 11 mai.

Afin d’éviter une deuxième vague dévastatrice, de nombreuses mesures doivent être prises pour préparer au mieux le déconfinement. « Tout va dépendre, me semble-t-il, de la manière dont on va le faire et des moyens qu’on mettra à notre disposition dans un mois, avait ainsi expliqué le professeur Philippe Juvin sur BrutEst-ce qu’on aura des masques, est-ce qu’on sera capables de tester la population, surtout si apparaissent des clusters ? Est-ce qu’on sera capables de dépister ces clusters ? » Ce mardi 28 avril, lors de sa longue prise de parole à l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a répondu à ces questions. Après avoir dans un premier temps été rassurant sur le réapprovisionnement en masques, le Premier ministre s’est exprimé sur le sujet très attendu des tests virologiques. Les médecins indiquent que le dépistage par prélèvement sanguin, considéré comme le plus efficace, doit être généralisé au maximum. A partir du 11 mai, cela devrait être progressivement mis en place.

Au moins 700 000 tests sérologiques par semaine

Edouard Philippe a d’abord rappelé que la France avait respecté les consignes en cas de pandémie, en ne testant en priorité que les personnes malades. « Les temps ont changé, la doctrine de l’OMS aussi, a-t-il ensuite déclaré. A la sortie du confinement, nous serons en capacité de massifier nos tests. Nous nous sommes fixés de réaliser au moins 700 000 tests virologiques par semaine au 11 mai. » Ce nombre n’a pas été choisi au hasard : « Pourquoi 700 000 ? Parce que le Conseil scientifique nous dit, à ce stade, que les modèles épidémiologiques prévoient entre 1000 et 3000 cas nouveaux chaque jour à partir du 11 mai. A chaque cas nouveau correspondra en moyenne le test d’au moins 20 à 25 personnes l’ayant croisé dans les jours précédents. »

Le calcul est simple : « 3000x25x7, cela donne 525 000 tests par semaine. 700 000 nous donne la marge qui permettra, en plus des chaînes de contamination, de mettre en oeuvre des campagne de dépistage comme nous l’avons déjà engagé pour les Ehpad, notamment. » Pour y parvenir, le gouvernement comptera sur la « mobilisation conjointe des laboratoires public et privés » et favorisera un « accès de proximité au prélèvement ». De plus, les tests seront pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. « En un mot, tout doit être fait pour rendre la réalisation du test facile et rapide », a résumé le Premier ministre.

Envie de vous détendre

Abonnez-vous à la newsletter Cosy coaching by Voici.

Source: Lire L’Article Complet

Arthur, sa nouvelle coupe signée Mareva Galanter : perplexe, il la recadre

En ce début de semaine, Arthur a décidé de s’offrir un petit rafraîchissement capillaire. Confinement oblige, l’animateur n’a eu d’autre choix que de laisser sa compagne Mareva Galanter s’occuper de lui. Sur Instagram, il n’a pas hésité à se filmer pendant cette séance improvisée et force est de constater qu’il ne semble pas ravi du résultat.

À défaut de pouvoir se rendre au salon de coiffure en cette période de confinement, Arthur a fait confiance à sa moitié, Mareva Galanter, pour lui couper les cheveux. Qu’on se rassure, l’ancienne reine de beauté ne s’est pas emparée de sa tondeuse pour lui raser le crâne comme l’animateur l’avait annoncé il y a quelques semaines à la suite d’un pari fou. Souvenez-vous, il promettait alors aux internautes de se débarrasser de sa chevelure s’il atteignait le million de followers sur sa page Instagram. “Je vais me raser le crâne vendredi à 16 heures si j’ai un million. C’est Mareva qui va prendre la tondeuse“, lâchait-il dans sa nouvelle émission web Show Must Go Home.

Malheureusement pour son compte sur le réseau social mais heureusement pour ses cheveux, l’animateur de TF1 y a échappé. Néanmoins, il avait bel et bien besoin d’un rafraîchissement capillaire. Ainsi, ce lundi 27 avril 2020, Arthur a accepté de laisser sa chance à Mareva Galanter pour se la jouer coiffeuse. Simplement munie d’une paire de ciseaux, la jolie brune ne l’a toutefois pas rassuré. Via sa story Instagram, le papa de Manava est apparu pour le moins perplexe.

Ce sera ta plus belle coupe ever !“, estime de son côté Mareva Galanter. Mais à chaque nouveau cheveu qui tombe, le visage d’Arthur se décompose un peu plus. “Tu es sûre de ce que tu es en train de faire ?“, lui demande-t-il, inquiet. Et sa chérie d’avouer qu’elle est en pleine improvisation. “Mais on n’improvise pas sur ma tête !“, réagit alors l’homme de télé, toujours plus soucieux. D’ailleurs, il n’hésite pas à la reprendre, gentiment bien sûr : “Déjà c’est de l’autre côté, c’est là qu’il faudrait désépaissir.” Pas sûr que Mareva Galanter retente l’expérience après ce flop !

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO – Anne-Elisabeth Lemoine aurait pu jouer dans une célèbre série : ce rôle qu’elle a refusé

Ce lundi 27 avril, Anne-Elisabeth Lemoine a reçu Dominique Besnehard, en duplex depuis chez lui, dans C à vous. Durant l’émission, le créateur de Dix pour cent a révélé que l’animatrice de France 5 avait refusé un rôle dans une célèbre série. La principale intéressée a alors expliqué pourquoi elle avait décliné cette proposition.

Nathalie Baye, Béatrice Dalle, Jean Dujardin ou encore JoeyStarr, les guests ont été nombreux à apparaître dans la série Dix pour cent, créée par Dominique Besnehard. Ce lundi 27 avril, l’ancien agent était invité, en duplex depuis chez lui, dans l’émission C à vous. L’occasion pour lui d’évoquer avec l’animatrice le tournage de la prochaine saison de la célèbre série de France 2. Le producteur de cinéma a notamment confié que les acteurs n’étaient pas les seuls à avoir été sollicités par les scénaristes de Dix pour cent. Certains journalistes, et notamment Anne-Elisabeth Lemoine, se sont vus proposer un rôle dans cette fiction.

Dominique Besnehard n’a d’ailleurs pas manqué de le rappeler à la principale intéressée : “On vous a même proposé un personnage, mais vous ne pouviez pas tourner, vous n’étiez pas libre”, a-t-il déclaré dans C à vous. L’animatrice de France 5 a ainsi dû se justifier en plateau : “Oui, parce qu’il y avait un enregistrement avec M, avec Matthieu Chedid, je pouvais difficilement dire non à Matthieu Chedid, a-t-elle expliqué à ses chroniqueurs et aux téléspectateurs. Anne-Elisabeth Lemoine a finalement été remplacée par Thomas Sotto, journaliste de France 2, comme elle l’a précisé ce lundi 27 avril.

La prochaine saison de Dix pour cent bientôt à la télévision ?

Si en raison du confinement, les tournages des films et des séries ont été interrompus pour une durée encore incertaine, Dominique Besnehard s’est confié sur l’avenir de Dix pour cent, en évoquant la prochaine saison. “Est-ce que vous avez eu le temps d’achever le tournage de la saison 4 de Dix pour cent ?”, a demandé Anne-Elisabeth Lemoine à son invité. Le montage-image est terminé, c’est déjà bien et la post-production, on la fera dès qu’on peut, sachant qu’on est peut être prêts à déposer à la chaîne la série fin juillet”, a fait savoir l’ancien agent artistique. Une bonne nouvelle pour les fans de la série de France 2, qui peuvent espérer une diffusion sur le petit écran pour la rentrée prochaine…

On vous réserve quelques surprises pour cette nouvelle saison… 🤫 . . #dixpourcent #france2 #franckdubosc #tonyparker 📷 @christophe_brachet_

A post shared by Dix Pour Cent (@dixpourcent) on

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Source: Lire L’Article Complet

Audrey Hepburn chez elle en 5 clichés rares | Vogue Paris

5 clichés inspirants d’une élégante et malicieuse Audrey Hepburn, lovée à la maison.

Derrière la star d'Hollywood érigée au rang d'icône, Audrey Hepburn était une femme sensible, aimante et engagée. Ajustant quelques fleurs, écoutant quelques vinyles, affinant son trait d'eye-liner devant le miroir… Vogue a déniché 5 clichés rares d'Audrey Hepburn dans son intimité, soit un témoignage rare de la vie personnelle de l'une des plus grandes actrices de tous les temps, entre instants volés et moments tendre avec Mel Ferrer, son premier époux et père de son fils, Sean.

5 clichés rares d'Audrey Hepburn chez elle

Audrey Hepburn dans son appartement new-yorkais en 1954

© Bettmann/Getty Images

Audrey Hepburn en 1954

© PARAMOUNT PICTURES / Collection ChristopheL via AFP

Audrey Hepburn en 1954

© Bettmann/Getty Images

Audrey Hepburn et Mel Ferrer en août 1966

© Pierluigi ©MP/Portfolio/Leemage

Mel Ferrer et Audrey Hepburn en décembre 1954

© Arthur Greated & Eric Harlow/Mirrorpix/Getty Images

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :
10 clichés rares de Marilyn Monroe chez elle
Les meilleurs films d'Audrey Hepburn
Les plus beaux bijoux d'Audrey Hepburn à l'écran

Source: Lire L’Article Complet

Réouverture des écoles : combien de parents ont l’intention d’y envoyer leur enfant ? Les résultats d’un sondage

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

La réouverture progressive des établissements scolaires, annoncée à compter du 11 mai par le gouvernement, inquiète les familles. Selon un sondage mené par Yoopies, de nombreux parents ne comptent pas remettre leurs enfants à l’école à cette date. Explications.

Réticents, méfiants, inquiets, voire même parfois réfractaires à l’idée de faire retourner leurs enfants à l’école… À deux semaines de la réouverture des établissements scolaires, les parents sont toujours aussi sceptiques concernant la reprise des cours. Ils craignent une nouvelle vague épidémique et voient donc d’un mauvais œil ce retour en classe “progressif”, par tranche d’âge, non-obligatoire et “sur la base du volontariat”. Ils ne sont pas les seuls. Pour preuve : l’Ordre des médecins s’y oppose. Le Conseil scientifique partageait également l’avis de l’institution, avant de décider d’accompagner la décision politique du gouvernement, le 24 avril dernier.

Réouverture des écoles : seul 46 % des parents comptent envoyer leurs enfants à l’école

Alors que le Premier ministre Édouard Philippe présentera le plan de déconfinement, ce 28 avril, et donnera des précisions sur les conditions de la reprise des cours, de nombreux parents ne veulent pas faire retourner leurs enfants à l’école, à l’issue de la période de confinement. Selon les résultats d’un sondage national réalisé par la plateforme de garde d’enfants Yoopies, seul 46% des parents ont l’intention d’envoyer leur enfant à l’école à compter du 11 mai. Néanmoins, les données obtenues varient suivant la tranche d’âge des enfants et les conditions de travail des parents.

La décision des parents concernant le retour à l’école dépend de la classe d’âge des enfants

“De manière générale, les statistiques indiquent que plus les enfants sont grands, plus les parents vont opter pour une reprise des cours à distance, qui semble plus adaptée pour des élèves ayant gagné en autonomie et maîtrisant davantage les outils numériques”, souligne l’enquête. Les enfants de maternelle seront, eux, davantage gardés à la maison que les élèves en classe élémentaire. La raison est simple. Les tout-petits auront plus de difficultés à respecter et appliquer les gestes barrières. Cette tendance s’explique également par “l’importance de l’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter) qui se fait dans les premières classes d’élémentaire”.

Reprise de l’école : des disparités en fonction des conditions de travail des parents

Bien que la plupart des parents ne soient pas favorables à ce cette reprise des cours, beaucoup seront obligés de remettre leurs enfants à l’école car ils n’auront pas le choix et devront se rendre au travail. “41,72% des parents qui pourront continuer à télétravailler à 100% ont l’intention d’envoyer leur enfant à l’école contre 54,07% des parents qui devront se rendre sur leur lieu de travail à partir du 11 mai”, précise le sondage de Yoopies.

L’enquête explique que les enfants en maternelle seront envoyés à l’école par 42% des parents qui pourront télétravailler contre 53% des parents qui devront se rendre sur leur lieu de travail. “Pour l’élémentaire, les chiffres pour un retour à l’école sont respectivement de 45% avec télétravail possible des parents contre 58% sans télétravail”, détaille le sondage. Les collégiens, quant à eux, seront renvoyés à l’école par 35% des parents en télétravail et 49% sans télétravail. Et pour le lycée, 32% des parents pouvant travailler à la maison ont l’intention d’envoyer leurs enfants à l’école, contre 52% des parents qui devront aller au travail.

Qui s’occupera des enfants lorsqu’ils ne seront pas l’école ?

Que les parents décident de les garder à la maison ou les remettre à l’école, les enfants ne seront pas toujours au sein des établissements scolaires. “Il est hors de question d’avoir des classes bondées dans cette situation. On ne peut imaginer que des petits groupes”, a précisé Jean-Michel Blanquer, invité de l’émission “4 vérités” sur France 2 le 14 avril dernier. Les parents vont donc devoir repenser leur organisation.

D’après l’enquête de Yoopies, la majorité des parents en télétravail indiquent qu’ils vont continuer à s’occuper eux-mêmes de leurs enfants quand ils ne seront pas à l’école. Cependant, bien que les parents ne préfèrent pas scolariser leurs enfants le 11 mai, 59,72 % de ces derniers reconnaissent qu’allier et garde d’enfants est impossible. Quant aux parents qui devront se rendre au travail, c’est encore le grand flou : “40,08% ne savent pas encore comment ils vont faire garder leurs enfants quand ceux-ci ne sont pas à l’école”.

À lire aussi :

⋙ Réouverture des écoles : quel rôle jouent véritablement les enfants dans la propagation du Covid-19 ?

⋙ Réouverture des écoles le 11 mai : l’Ordre des médecins s’y oppose et dénonce “un manque absolu de logique”

⋙ Réouverture des écoles : mesures de sécurité, port du masque… Toutes les recommandations du Conseil scientifique

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail, pendant 2 mois.
En savoir plus

  • Des menus simples et délicieux
  • Des exercices sportifs ludiques
  • Nos astuces pour vous affiner

Source: Lire L’Article Complet

Felicity Huffman : "Si fière" de sa fille, acceptée à la loyale à la fac

Sophia (19 ans), la fille de Felicity Huffman, a réussi à être acceptée à l’université de Carnegie Mellon sans l’aide frauduleuse de sa mère. Comme le révèle “PEOPLE Magazine” le 27 avril 2020, l’actrice américaine s’est dite heureuse pour l’avenir de sa fille.

Garanti sans triche. Sophia Macy, la fille de Felicity Huffman et William H. Macy, a été acceptée au sein de l’université de Carnegie Mellon, un prestigieux établissement américain, comme peut le confirmer PEOPLE. La jeune femme de 19 ans a annoncé la bonne nouvelle sur Instagram en changeant sa bio, indiquant qu’elle y étudiait.

Georgia, la plus jeune fille de Felicity Huffman, a également été acceptée à l’université de Vassar, école jouissant d’une renommée internationale. “Felicity est si fière et tellement reconnaissante que Sophia garde la tête haute pendant toute cette année. C’était une période douloureuse, éprouvante et elle s’en est sortie avec force et grâce“, a confié une source restée anonyme à PEOPLE Magazine, le lundi 27 avril 2020.

Rappelons que Felicity Huffman avait purgé une peine de onze jours d’emprisonnement dans un établissement pénitentiaire de Californie en octobre dernier pour avoir été mêlée à un scandale de triche à l’admission à l’université USC (University of South California). L’actrice phare de Desperate Housewives était l’une des 50 personnes mises en examen dans cette affaire de corruption. Elle avait reconnu avoir versé la somme de 15 000 dollars à un tiers pour effectuer le test d’admission de sa fille Sophia.

À 57 ans, Felicity Huffman avait été condamnée pour complot et escroquerie et avait écopé d’une amende de 30 000 dollars. Elle avait toujours martelé que sa fille “ne savait absolument rien” de ses actions. Lorsque le scandale avait éclaté dans les médias, sa relation avec sa fille Sophia s’était détériorée. Aujourd’hui, mère et fille semblent réconciliées et unies.

Source: Lire L’Article Complet

Alizée partage des photos inédites de sa fille Annily pour ses 15 ans

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Alizée est une maman comblée. Pour l’anniversaire de sa fille, la chanteuse a partagé un sublime cliché de sa fille sur les réseaux sociaux. L’occasion pour ses abonnés d’évoquer leur ressemblance frappante.

C’est un grand jour pour la fille d’Alizée. La jeune fille a fêté ses 15 ans mardi 28 avril. Confinement oblige, elle a célébré son anniversaire avec sa maman, son beau-père Grégoire Lyonnet et sa petite soeur Maggy. Pour l’occasion, Alizée a partagé une série de clichés en story Instagram légendé de façon original. “Un joyeux anniversaire à mon amour de ma vie. Je t”aime plus tout. 15 ans déjà.” On peut y voir Annily de son plus jeune âge jusqu’à maintenant et ce dans diverses activités. Elle a également posté une sublime photo sur laquelle Annily porte une jolie robe fleurie parfaitement adaptée à la saison. “À toi. À la façon que tu as d’être belle. À la façon que tu as d’être à moi. À tes mots tendres un peu artificiels, quelquefois. À toi. À la petite fille que tu étais. À celle que tu es encore souvent… HAPPY 15 ma badou”, a écrit la chanteuse en légende. “Magnifique”, “elle vous ressemble”, “une beauté”, “tellement jolie”, peut-on lire dans les commentaires admiratif des abonnés de l’artiste.

🌸 « À toi. À la façon que tu as d’être belle. À la façon que tu as d’être à moi. À tes mots tendres un peu artificiels, quelquefois. À toi. À la petite fille que tu étais. À celle que tu es encore souvent »🌸. . ❤️HAPPY 15 ma badou❤️

A post shared byAlizée Lyonnet (@alizeeofficiel) on

Alizée, très complice avec sa fille Annily

Avec ses quelques 38 600 abonnés, Annily est déjà une véritable petite star des réseaux sociaux. La fille d’Alizée et de Jérémy Chatelain, notamment connu pour sa participation à la deuxième saison de la Star Academy, publie régulièrement des images de son quotidien à Ajaccio en Corse où elle vit avec sa célèbre maman. Récemment, la jeune fille est également devenue une grand soeur attentionnée. En effet, Alizée a donné naissance à une adorable petite fille Maggy en novembre dernier, née de son union avec Grégoire Lyonnet, rencontré pendant la saison 3 de Danse avec les stars. Lors de la naissance de sa cadette, Annily dévoilait un adorable cliché du bébé légendé par “la vie est belle”. Une famille heureuse qui respire le bonheur !

A lire aussi : Photo – Alizée : ce message qu’elle souhaite faire passer avec sa fille Maggy face au coronavirus

Source: Lire L’Article Complet

PHOTOS – Alizée fait une touchante déclaration à sa fille Annily pour ses 15 ans

Pour les 15 ans de sa fille Annily, Alizée a dévoilé sur Instagram 15 clichés de l’adolescente, et lui a adressé un message tendre.

Alizée est une maman comblée. Si, pendant des années, la chanteuse de 35 ans a tout fait pour cacher aux yeux du public sa fille Annily, il semble désormais qu’elle ait changé d’avis. L’interprète de Moi… Lolita a dévoilé en story Instagram 15 clichés inédits de son aînée qui fête ses 15 ans, ce 28 avril 2020. Et pour accompagner le tout, l’ancienne protégée de Mylène Farmer s’est adressée directement à l’adolescente dans un joli message publié sur le réseau social. “À toi. À la façon que tu as d’être belle. À la façon que tu as d’être à moi. À tes mots tendres un peu artificiels, quelquefois. À toi. À la petite fille que tu étais. À celle que tu es encore souvent… HAPPY 15 ma badou”, a écrit celle qui est également maman d’une petite Maggy, née de ses amours avec le danseur Grégoire Lyonnet.


  • Chaque jour, découvrez les ventes flash Amazon


    Sponsorisé

    Amazon


  • Profitez de votre essai gratuit de 7 jours dès maintenant


    Sponsorisé

    Disney+


  • L’univers de la maison est à prix mini sur Amazon


    Sponsorisé

    Amazon

Source: Lire L’Article Complet