Benjamin Samat et Alix (LMAC) prêts à se remettre en couple dans Les Marseillais vs le reste du monde 5 ? On en sait plus

Benjamin Samat et Alix seraient prêts à se remettre en couple dans Les Marseillais vs le reste du monde 5, on vous raconte tout dans cet article.

C’est l’une des ruptures de télé-réalité qui aura le plus secoué la toile ! En effet, alors que Maissanne se fait lyncher par les internautes après s’être moquée de l’élocution d’Océane, de nouvelles révélations sur la séparation de Benjamin Samat et Alix sont tombées. Lors du tournage des Marseillais aux Caraïbes, la candidate a mis un terme à son histoire d’amour avec le jeune homme après qu’il ait embrassé à plusieurs reprises Océane. Depuis, les médias ne cessent de parler de cette rupture qui a fait et qui continue de faire beaucoup de bruit. Dernièrement, le compte Instagram blogueurtvr a révélé que tout ce qu’il s’est passé au Mexique aurait été orchestré par la production de l’émission avec l’accord de Benjamin Samat, Alix et Océane. En story Instagram, le blogueur a expliqué : “La production leur aurait donné une grosse somme d’argent sur leur contrat pour qu’ils acceptent de faire tout ça et pareil pour Océane”.



Il poursuit : “La production aurait promis à Océane de la reprendre dans plusieurs tournages, chose qu’ils sont en train de faire car elle va tourner Les Apprentis Aventuriers avec Benjamin et ils ont prévu de se refricoter !”. Puis, on apprend également grâce aux révélations de ce blogueur que Benjamin Samat et Alix auraient prévu de se remettre en couple lors du tournage des Marseillais vs le reste du monde 5. Voilà donc des déclarations qui vont en choquer plus d’un ! Qu’en pensez-vous les meltynautes ? Mais attention, pour le moment, il faut prendre ces informations avec des pincettes, il ne s’agit que de simples spéculations. En attendant de savoir si les principaux concernés vont réagir, sachez que l’on se demande si Julien Tanti est sur le point de partir vivre à l’étranger avec Manon Marsault après qu’il ait semé le doute.

Source: Lire L’Article Complet

Star Wars, nouvelle trilogie : Ces intrigues que l'on veut et ne veut pas voir dans la prochaine saga

Entre surprises et canons à respecter, quelles pourraient être les intrigues de la nouvelle trilogie Star Wars ? 

Alors que nous découvrions grâce à StarWars.com qui seront les Jedi de la nouvelle trilogie, celle-ci promet de nous emmener à une époque encore peu explorée cinématographiquement parlant par Lucasfilm. Missionné par la boite de production créée par George Lucas, le Projet Luminous devrait nous plonger durant la Haute-République, période qui voyait l’apogée de l’Ordre Jedi. Bien que l’on ignore encore tout du scénario, nombreux sont aussi les fans à espérer que Disney et Lucasfilm proposent quelque chose de nouveau à une série de films en perte de vitesse depuis la dernière trilogie. Si les codes propres à cette saga phare du septième art devront aussi demeurer, quelles pourraient être les intrigues que l’on aimerait voir et celles que les studios devront oublier pour espérer satisfaire le public et renouveler la franchise.

L’opposition entre la Lumière et le côté obscur fondent le cœur de la saga Star Wars. Allégorie du Bien et du Mal, cette nouvelle trilogie devrait une fois de plus nous mener au sein des turpitudes de la Force. Si elle devrait introduire de puissants personnages, il y a aussi fort à parier que l’un d’eux se laissera tenter par le côté obscur. Si Vernestra Rwoh devrait être la prétendante à ce rôle, du fait de son jeune âge, il serait en revanche intéressant de voir un Jedi comme Stellan Gios, basculer du côté des Sith. Ou du moins devenir l’informateur de ces derniers parmi l’Ordre Jedi. Bien que Michael Siglain, le directeur de la création de Lucasfilm Publishing ait déclaré : “individuellement ils sont forts, ensemble ils sont invincibles”, il serait intéressant de voir la faille dans leur puissance. Espérons donc que le Projet Luminous inclura cet agent-double de la Haute-République.

Au terme de neuf épisodes originaux et de deux spin-off, les légendes Star Wars ont pu à de nombreuses reprises être abordées. Si Dark Plagueis a été mentionné par Palpatine dans La Revanche des Sith, il se murmure d’ailleurs que le Seigneur Sith devrait être au cœur de l’intrigue de cette nouvelle trilogie. Mentor du futur Dark Sidious, il serait intéressant de voir l’ascension de ce personnage, doté d’une Force tellement puissante que la légende raconte qu’il arrivait à contrôler les midi-chloriens et à créer la vie. Verra-t-on ses origines sous le nom de Hego Damask ? Quel être pourrait créer Dark Plagueis ? Sera-t-il la seule menace face à l’Ordre Jedi ? Une chose est certaine, si le Sith venait à rejoindre le scénario de la nouvelle trilogie Star Wars, nul doute qu’il serait captivant de découvrir son histoire.

Au moment de l’annonce de la nouvelle trilogie, nombreux étaient les fans à se demander ce qu’allait nous réserver les prochains épisodes. Si l’on apprenait par la suite, que celle-ci se déroulerait durant la Haute-République, il se murmurait aussi que Yoda pourrait devenir un personnage important de la trilogie. Si ce puissant Maître Jedi est l’un des personnages emblématiques de l’univers Star Wars, sa présence serait un moyen de rester fidèle aux premières adaptations, tout en explorant la vie du Chevalier Jedi le plus sage de la galaxie. A côté de cela, découvrir de nouvelles créatures, et leurs origines telles que celles des Twi’Lek serait l’opportunité d’offrir à la saga du renouveau. Espérons simplement, qu’ils ne nous fassent pas une nouvelle version de Jar-Jar Binks !

Chaque trilogie était sous-tendue par une histoire d’amour. D’abord interdite entre Padmé et Anakin, puis tendre avec Han Solo et Leia et enfin inattendue entre Kylo Ren et Rey, l’amour est un vecteur essentiel des trilogies Star Wars. Pour autant, L’Ascension de Skywalker et le fameux baiser final, nous ont fait remettre en question l’importance de cette thématique au sein de la saga. La nouvelle franchise devrait selon nous éviter un tel écueil. En effet, ne pas filmer une histoire d’amour entre deux personnages est quelque chose qui devrait ravir le public qui avait été notamment déçu du “fan-service” de Disney dans les derniers volets. L’amitié et la loyauté pourraient être des thématiques liant les personnages, à l’instar de ce que donnaient à voir The Mandalorian ou le spin-off Star Wars, Rogue One.

On le sait la base de Star Wars c’est un peu les liens familiaux ! Si celui entre Luke, Leia et Dark Vador offrait l’une des fins les plus surprenantes de l’histoire du cinéma, le lien entre Rey et Palpatine n’apparaissait pas aussi convaincant ou surprenant. Dans l’hypothèse où la production opterait une nouvelle fois pour cette thématique majeure, le Projet Luminous devrait offrir une intrigue captivante autour de celle-ci, dans laquelle les spectateurs pourraient se plonger et se retourner le cerveau, d’autant plus si Dark Plagueis vient y mettre son grain de sel avec le contrôle des midi-chloriens.

Vous l’aurez compris L’Ascension de Skywalker ne nous a pas convaincu avec le retour de Palpatine. Si son apparition à l’écran ne fut pas surprenante, étant donné que son retour avait été teasé durant les bandes-annonces, l’explication derrière sa présence aura eu pour conséquence de ruiner le film de J.J. Abrams. Et cela à l’instar de la survie de Leia dans Les Derniers Jedi après l’explosion du vaisseau. Si on tente encore de comprendre comme La Générale a réussi à survivre dans l’espace, il serait bon pour la saga de ne pas ressusciter à tout va ses personnages, quitte au contraire à offrir des disparitions surprenantes, qui vont parfois à l’encontre de ce que le public souhaiterait. Ceci étant dit, surprises et respect des canons Star Wars sont ce qu’attendent avant tout les fans. Il ne nous reste donc plus qu’à espérer que la Force soit avec le Projet Luminous pour renouveler la franchise !

Source: Lire L’Article Complet

Face à la pandémie, Élisabeth II a pris la parole le temps d’un rare discours télévisé

L’annonce avait été faite dans la soirée du vendredi 3 avril : la monarque britannique prendrait la parole dimanche soir, le temps d’une très rare allocution télévisée (sa cinquième seulement en 68 ans de règne). Si la reine a tenu à sortir de sa réserve habituelle, c’est parce que l’heure est grave au Royaume-Uni, qui fait face à une propagation très rapide du coronavirus. Le Monde rapporte ainsi que 619 morts ont été comptabilisés dimanche 5 avril, pour un total approchant les 5 000 morts à l’hôpital.

Afin de rassurer ses sujets, c’est donc à 20h, heure anglaise, qu’Élisabeth II a pris la parole depuis le château de Windsor, où elle est confinée au côté de son époux, le prince Philip. Le maître-mot de cette allocution ? La sobriété. Bureau dénué de photos de famille, robe sobre tout juste relevée d’une broche et de son traditionnel collier de perles, air grave… Une mise en scène riche en signification, signe que l’heure n’était pas à la fantaisie.

Après avoir remercié les personnels du NHS, le système de santé britannique, « ceux qui mènent à bien des missions essentielles », la reine a également tenu à remercier les confiné.e.s, « ceux d’entre vous qui restez à la maison, aidant de cette manière les plus vulnérables ». Si son discours était empreint d’une grande gravité, Élisabeth II a pourtant tenu à diffuser un message positif, appelant à l’unité et à la résilience : « Ensemble, nous luttons contre cette maladie, et je tiens à vous rassurer que si nous restons unis et résolus, nous la surmonterons ». Et de conclure par un message d’espoir qui n’a pas manqué d’émouvoir ses sujets britanniques : « De meilleurs jours reviendront, nous serons à nouveau avec nos amis, avec nos familles, nous nous retrouverons à nouveau ».

Her Majesty The Queen addresses the UK and the Commonwealth in a special broadcast recorded at Windsor Castle. pic.twitter.com/HjO1uiV1Tm

Source: Lire L’Article Complet

L'Amour est dans le pré : Une candidate emblématique de nouveau célibataire, elle dévoile les détails de sa rupture

Une candidate emblématique de L’amour est dans le pré est de nouveau célibataire, elle dévoile les détails de sa rupture et on vous raconte tout juste ici !

Alors que l’on vous dévoilait si la nouvelle saison de L’Amour est dans le pré allait être déprogrammée à cause du Coronavirus, une candidate emblématique du programme d’M6 vient de révéler être de nouveau célibataire. Pour savoir de qui il s’agit, petite devinette ! Connu des téléspectateurs depuis la saison 12, la jeune femme est une éleveuse de Saint-Bernard. Lors de son aventure, elle avait fait la rencontre de Didier, avec qui elle a été en couple pendant quelques mois. Par la suite, la candidate a rencontré un certain Steve, d’origine anglaise dont elle est tombée folle amoureuse. Alors les meltynautes, vous avez trouvé de qui on allait vous parler ? Oui, il s’agit de Carole !

Comme vous pouvez le voir avec la publication ci-dessus, Carole est de nouveau un coeur à prendre ! En effet, le 1er avril (et non, ce n’est malheureusement pas un poisson d’avril) l’éleveuse de chiens a annoncé sa rupture dans un long message sur son compte Facebook. Elle a déclaré : “On dit que l’Amour rend aveugle ! C’est vrai, Steve est parti dans son pays, depuis quelques semaines par choix. Bonne chance à lui et moi, je souffle, j’avance avec mes enfants et mes animaux. Mes amis, vous comprendrez que je n’ai pas envie d’en parler. La vie est là, aujourd’hui et demain, du positif et ma vie solo, en paix. (…) “. Voilà donc une bien triste nouvelle ! À la rédac, on apporte tout notre soutien à Carole pour cette période compliquée. Aussi, sachez qu’une candidate emblématique enceinte vient de dévoiler le sexe de son bébé.

Source: Lire L’Article Complet

À New York, un homme redouble d’inventivité pour séduire sa voisine pendant le confinement

Vous pensiez qu’en temps de confinement, la rencontre amoureuse était une mission impossible ? Un Américain fort créatif nous prouve le contraire. Car oui, le désir survivra à la pandémie. 

Il est ingénieux, il a 28 ans, il possède un drone et il s’appelle Jérémy Cohen. Ce photographe new-yorkais a réussi à ce qu’une voisine – et les médias du monde entier – posent les yeux sur lui.

Comme chez tout bon confiné, la fenêtre de Jérémy Cohen est devenue un haut lieu de divertissement, de rencontre et même de travail. Comme le rapporte France Inter, fin mars – soit au début du confinement dans l’état de New York, un magazine commande à l’artiste une série de photos pour illustrer un dossier confinement.

C’est comme ça que, depuis son immeuble, le jeune homme découvre – petits coeurs dans les yeux – Tori Cignarella, sa voisine. Charmé par les chorégraphies qu’elle donne sur le toit d’en face, il décide de tenter un rapprochement dans les règles du confinement. 

Réinventer la rencontre amoureuse à l’ère du confinement 

Mais par temps de pandémie, comment entrer en contact avec son prochain, de surcroît quand on ne le connaît pas et qu’on ne peut sortir qu’en cas de nécessité – la drague ne figurant pas dans les motifs de déplacements ?

Un geste de la main, un drone, et Tik Tok sont les réponses de Jérémy Cohen pour braver la rudesse de l’épreuve. Après avoir salué sa voisine avec de grands gestes depuis son balcon, l’Américain utilise son drone comme pigeon voyageur, explique le Huffington Post.

Papier et stylo en main, le photographe inscrit son numéro de téléphone et scotche la feuille volante sur l’appareil télécommandé. Ce drone s’envole alors jusqu’au toit d’en face, où la voisine se trouve. Etonnée, mais visiblement intéressée par l’astucieux voisin, Tori Cignarella accepte d’échanger avec lui. Et même de dîner à distance !

Après ce premier date d’un autre genre, le photographe décide de passer à la vitesse supérieure – gestes barrières en tête – en organisant une rencontre avec celle dont les pas de danse ont su conquérir son coeur.
C’est dans une bulle en plastique géante (comme celles que l’on utilise pour le “water ball”) que Jérémy Cohen est parti à la rencontre de sa voisine, avec un bouquet de fleurs. Le tout, filmé par une tierce personne.

Jérémy Cohen a raconté son insolite histoire sur les réseaux sociaux et notamment sur le très en vogue Tik Tok. Une love story digne d’une comédie romantique – même si nous ignorons comment ce balbutiement de relation finira – qui nous fait grand bien à l’heure où l’épidémie de coronavirus ne fait que rarement couler de l’encre pour des faits heureux. 

  • Coronavirus et confinement : le couple à l’épreuve du huis clos
  • L’amour au temps du coronavirus : faut-il restreindre nos rapports intimes ?

Source: Lire L’Article Complet

Karine Le Marchand : elle a pris une grande décision pour protéger sa maman

Karine Le Marchand a accepté de se livrer dans une interview accordée au Parisien. L’occasion de découvrir que l’animatrice avait posé ses valises dans le sud, pour une raison bien précise…

Karine Le Marchand a quitté la capitale. Comme beaucoup de Parisien, l’animatrice a décidé de faire ses valises pour passer le confinement dans le Sud avec sa famille. Un choix qu’elle a fait pour une bonne raison : protéger sa mère de 75 ans, comme elle l’explique dans une interview accordée au Parisien. “Je suis dans une maison de campagne dans le sud avec ma famille. Juste avant le confinement, nous sommes tous venus ici, car je n’avais qu’une seule idée en tête : mettre ma maman de 75 ans à l’abri”, peut-on lire. Afin de ne lui faire courir aucun risque, la star du paf reste calfeutrée chez elle la plupart du temps. “Je sors très peu, uniquement quand c’est indispensable pour faire des courses”, assure-t-elle.

Il faut dire que l’animatrice de L’amour est dans le pré a de quoi s’occuper à la maison : en cette période de crise sanitaire sans précédent, Karine Le Marchand a décidé de mettre son savoir-faire acquis tout au long de ses 10 ans d’expérience dans l’émission, pour aider ses abonnés Instagram à trouver l’amour. Cette passionnée propose ainsi tous les jours des rendez-vous live Instagram. “Je veux continuer à faire du bien aux gens. C’est ma participation dans ce moment difficile”, a-t-elle expliqué. Karine Le Marchand a enfin du temps, c’était l’occasion parfaite pour se lancer dans ce projet qu’on lui réclame depuis longtemps : “Depuis des années, des anonymes me demandent de les aider à trouver l’âme sœur en répétant qu’il n’y a pas que les agriculteurs qui sont célibataires. Ils ont raison !”.

18 millions de personnes sont seules.

Depuis le début du confinement le 17 mars dernier à midi, certaines personnes se sont retrouvées du jour au lendemain sans aucun lien social. Karine Le Marchand tente de les divertir à sa manière. “En France, on compte, selon les derniers chiffres, 18 millions de personnes seules. Celles qui n’ont pas de liens amicaux très forts se prennent cette période de confinement de plein fouet”, a-t-elle expliqué. Mais la star du petit écran y gagne également : “Et puis, de manière très égoïste, cela me fait du bien aussi de sortir de mon cercle familial, de prendre la voiture…” Que du bonheur pour tout le monde !

Source: Lire L’Article Complet

Maeva Ghennam (Les Marseillais aux Caraïbes) en pleine séance de bronzage, elle dévoile sa poitrine par erreur

Maeva Ghennam en a un peu trop montré sur Snapchat. Tous les détails par ici.

Maeva Ghennam furieuse contre Illan, elle l’insulte et c’est violent. Et depuis cette vidéo, la colère de la Marseillaise est redescendue. Maeva Ghennam a donc pu retourner à ses activités tout en tranquillité. Et pour ce dimanche ensoleillé, la jeune femme a profité de son jardin pour peaufiner son bronzage. Et comme vous le savez très certainement : Maeva Ghennam aime bien bronzer nue. Une façon pour elle de ne pas avoir la marque du maillot de bain. Sauf qu’en se filmant sur Snapchat, Maeva Ghennam n’a pas été très prudente… On vous laisse le constater avec la photo qui se trouve ci-dessous.

Comme vous avez pu le voir, Maeva Ghennam a filmé sa poitrine par erreur… Ayant le soleil dans les yeux au moment de ce snap, la jeune femme n’a sûrement pas remarqué qu’elle se dévoilait un peu trop. Et certains comptes Instagram n’ont pas manqué de screener ce moment. On se demande si Maeva Ghennam va réagir à tout ça ou pas… A la rédaction de melty, on se dit qu’elle devrait assumer cette petite gaffe qui n’est pas bien méchante au final ! Et avant d’en savoir plus, on vous laisse découvrir si vous avez bien suivi la semaine 7 des Marseillais aux Caraïbes en participant à notre dernier quiz.

Source: Lire L’Article Complet

Baby Boss sur TF1 à 21h : connaissez-vous le livre dont le film est adapté ?

Le film d’animation Baby Boss est diffusé ce dimanche soir sur TF1. Saviez-vous que ce succès cinématographique de 2017 est adapté d’un livre pour enfant ?

Avec près de 470 millions de dollars de recettes dans le monde et 3,6 millions de spectateurs dans les salles françaises, Baby Boss a été l’un des succès de 2017. Très vite les studios Dreamworks ont annoncé une suite (prévue pour 2021) et une série (Baby Boss : les affaires reprennent) a même vue le jour sur Netflix. Mais saviez-vous que le long-métrage de Tom McGrath est adapté d’un livre pour enfants ?

 

Le réalisateur s’est appuyé sur le livre de l’auteure et illustratrice américaine Marla Frazee, The Boss Baby. Publié en 2010, cet ouvrage de 32 pages raconte l’arrivée d’un bébé de manière imaginée et la façon dont ce petit être s’impose comme étant le nouveau chez de la maison.

Un bébé inspiré…d’un chaton ! 

Pour écrire l’histoire de son Boss Baby, Marla Frazee s’est inspirée de son fils et du chaton de ce dernier… L’auteure explique “Mon plus jeune fils voulait un chaton, nous lui en avons donc offert un, mais très vite ce tout petit être a ravagé la maison. Il faisait ses besoins partout et détruisait tout. Au bout de 2 semaines mon fils s’est excusé d’avoir réclamé un chat et voulait le rendre. Je lui ai répondu que ce n’était pas grave, et que lui et ses frères avaient fait pire quand ils étaient bébés, pourtant nous les avons gardé. J’ai donc imaginé une histoire dans laquelle une petite créature deviendrait le chef sans que nous ayons pu anticiper quoique ce soit.”






© Simon & Schuster Children’s Publishing


Les studios Dreamworks et le réalisateur Tom McGrath, ont donc utilisé le livre comme matériel de départ mais ont beaucoup travaillé l’histoire pour en faire un film. Le metteur en scène explique “Après avoir lu de nombreux livres, je suis tombé sur le conte pour enfants de Marla Frazee The Boss Baby, auquel je me suis beaucoup identifié grâce, notamment, à ma relation avec mon grand frère pendant mon enfance. J’ai pu en faire quelque chose de très personnel. (…) J’étais le plus jeune, j’étais le Baby Boss.” Le cinéaste s’est ainsi emparé du sujet pour adresser une lettre d’amour à son grand frère.

Source: Lire L’Article Complet

C à vous : Eddy Mitchell se bat avec son chat en pleine interview (Vidéo)

Le confinement, c’est pour tout le monde ! Les parents, les enfants, les grands-parents… et aussi les animaux de compagnie. Certains le vivent mieux que d’autres. Ainsi, Eddy Mitchell était l’invité de l’émission “C à vous” ce vendredi 3 avril pour s’exprimer sur comment il vit le confinement. Le chanteur qui travaille sur un nouvel album, a choisi de rester dans son appartement parisien contrairement à d’autres people qui ont fui la capitale, avec le chat de sa fille qui lui fait tout un tas de misères !

Alors qu’il prend l’antenne via une conversation Skype, le félin ne le laisse pas en placer une. Miaulant à tout berzingue, montant sur la table… Cela donne lieu à une séquence très drôle où le chanteur tant bien que mal essaie de répondre aux questions d’Anne-Elisabeth Lemoine qui ne peut retenir son fou rire en plateau. “Je confine très bien”, confie l’artiste assis à son bureau devant sa bibliothèque. Mais le chat avec sa collerette ne le laisse pas tranquille. “C’est le chat de ma fille. Monsieur Milo qui est gentil normalement mais qui est un peu stressé parce qu’il a une collerette et par tout ce qui se passe”, explique Eddy Mitchell. Le chat revient à l’attaque et Eddy Mitchell s’en débarrasse d’un geste brusque.  “Il s’emmerde, il n’a qu’une envie, c’est jouer”, continue le chanteur avant d’expliquer qu’il ne fait “rien” de la journée mis à part lire des livres, regarder des films et prendre des nouvelles de tout le monde. Ecrira-t-il une chanson sur le coronavirus ? Pas vraiment. “Non”, le sujet ne l’inspire pas. “Je suis abasourdi”, expliquet-il à Anne-Elisabeth Lemoine. Non, il préfère jouer à Questions pour un balcon tous les soirs.

Source: Lire L’Article Complet

Jo sur France 2 à 14h : savez-vous que Louis de Funès a réellement été victime d'un maître-chanteur ?

A l’occasion de la diffusion de “Jo” cet après-midi sur France 2, retour sur une anecdote peu commune concernant son interprète principal, Louis de Funès : l’acteur a, comme son personnage du film, été victime d’un maître-chanteur !

Dans Jo, deuxième adaptation de la pièce de théâtre “The Gazebo” après Un mort récalcitrant, Louis de Funès incarne Antoine Brisebard, un auteur à succès victime d’un maître chanteur qui menace de compromettre sa réputation en révélant le passé de sa femme. Alors que ce dernier doit passer le soir même pour prendre possession de la somme d’argent exigée, Brisebard le tue accidentellement…

A l’occasion de la diffusion, sur France 2, de cette comédie sortie au début des années 1970, focus sur le fait que Louis de Funès a réellement été victime d’un maître-chanteur !

La mésaventure s’est déroulée en août 1968. Une mystérieuse personne envoya un message écrit comportant des menaces à Louis de Funès, lui demandant de lui verser la somme de 150 000 francs (sous prétexte que ce dernier gagnait trop d’argent…). Il donna ensuite rendez-vous à la femme de l’acteur dans un sous-sol à Paris. Le jour J, la police (prévenue par le couple) s’est rendue sur place, mais l’individu, ayant anticipé sa venue, a envoyé un chauffeur de taxi à sa place, et n’a donc pas pu être appréhendé.

Prénommé Jacques Robert, le maître-chanteur a été arrêté dans les jours qui ont suivi. Il s’agit d’un homme qui s’était évadé d’un hôpital psychiatrique en 1964. La raison de son incarcération ? Il avait, en 1954, assassiné son père qui, selon le criminel, ne se comportait pas bien avec sa mère…

Jacques Robert a à nouveau fait parler de lui en 1974, lorsqu’il est entré de force dans un studio de RTL avec un pistolet et une fausse grenade, plus précisément lors de l’émission “Les routiers sont sympas” animée par Max Meynier. Après cinq heures de prise d’otage, l’animateur est parvenu à le convaincre de se rendre aux policiers de la BAC, et a ensuite été condamné à trente mois de prison ferme.

Kaamelott : 20 références au cinéma qu’il ne fallait pas louper dans la série

Sorti en salles en 1971 et ayant bénéficié d’un succès commercial solide (2,5 millions d’entrées), Jo marque également les énièmes retrouvailles entre Louis de Funès, Michel Galabru et le cinéaste Jean Girault, après Le Gendarme de Saint-Tropez, Le Gendarme à New York, Le Gendarme se marie, Le Gendarme en balade, Le Gendarme et les extra-terrestres, Le Gendarme et les gendarmettes et L’Avare.

Source: Lire L’Article Complet