Téléconcert : Bear’s Towers, dans son jardin en Haute-Savoie, pour « Vertigo »

Grands noms ou nouvelle scène, « l’Obs » offre chaque jour à ses lecteurs des sessions acoustiques pour se détendre, se divertir, faire de l’exercice (profitez-en pour danser) et se rassembler en musique. Le tout filmé et produit par les artistes eux-mêmes.

Confiné chez lui, à Cluses en Haute-Savoie, Aurélien Pinget a décidé d’interpréter depuis son jardin le single « Vertigo », extrait de son dernier EP sorti vendredi 3 avril, sur le label du groupe de Bear’s Towers, SingleBel.

L’occasion était évidemment trop belle pour accompagner également la sortie du clip. Avec ce qu’il faut de trémolo dans la voix, cette session prend des allures acoustiques pour un titre au départ plus popfolk, teinté d’électronique.

> Montez le son et prenez soin de vous :

A demain pour un nouveau téléconcert sur le site de « l’Obs », notre page Facebook, nos chaînes Dailymotion et YouTube ou notre compte Instagram.

Source: Lire L’Article Complet

Christophe Dechavanne séparé de sa compagne Elena Foïs depuis 3 semaines

Loin de Paris, Christophe Dechavanne est confiné à la campagne avec toute sa famille. S’il profite de la présence de ses filles et sa petite-fille, l’animateur regrette cependant de ne pas pouvoir être auprès de sa compagne, en première ligne dans la lutte contre le coronavirus.

Christophe Dechavanne respecte à la lettre les mesures imposées par le gouvernement pour endiguer la crise sanitaire. Et il aimerait que tous les Français en fassent autant. C’est pourquoi, en cette période de confinement, l’animateur de Je suis une célébrité, sortez-moi de là saisit régulièrement son compte Twitter pour encourager les internautes à faire preuve d’un peu de bon sens. « À chaque fois que vous mettez le nez dehors, vous vous mettez gravement en danger et vous pouvez tuer quelqu’un. Et il n’y a pas que les petits vieux qui meurent. Alors ne sortez pas. », a-t-il rappelé il y a quelques jours avant d’ajouter : « Mon amoureuse de médecin se bat tous les jours à l’hôpital avec ses collègues pour essayer de garder les gens en vie et moi je ne sors pas, je reste là. Vous pouvez les applaudir à 20 heures, c’est top, mais aidez les plus encore : Rester chez vous. »

Et pour sauver des vies, sa compagne Elena Foïs a dû faire un lourd sacrifice. C’est loin de son homme et de son fils qu’elle se bat tous les jours contre l’épidémie de coronavirus. Privé de sa moitié pour la bonne cause, Christophe Dechavanne a quitté Paris pour s’installer à la campagne. Et son absence se fait de plus en plus pesante. « Je n’ai pas vu la femme de ma vie depuis près de trois semaines. C’est un manque terrible, on le vit très mal… Ma femme, ce héros. Elle et ses collègues sont d’une abnégation et d’un courage extraordinaire, au-delà, même, a-t-il confié dans une interview pour Femme actuelle. C’est dur, on ne sait pas combien de temps ça va durer. Personne ne le sait. Mais oui, c’est vrai, en ces temps-ci, le plus difficile pour moi, c’est vraiment le manque de la femme que j’aime. Quand on n’est pas ensemble, on est tristes. »

Pour s’occuper l’esprit, l’ex-acolyte de Sophie Favier s’est engagé à sa manière auprès des soignants mais il profite aussi de chaque instant passé auprès de sa famille. En effet, Christophe Dechavanne n’est pas tout à fait seul à la campagne, il est même très bien entouré. « Il y a le petit de mon amoureuse, qui a 13 ans, mon gendre, qui est pilote de ligne et avec qui je m’entends très bien, mes deux filles, a-t-il expliqué. C’est une expérience familiale nouvelle qui se déroule plutôt bien et comme ma fille est enceinte, on est contents d’être avec elle. Sa fille, ma petite-fille, Jeanne, est trop mignonne et adorable. J’ai l’occasion de m’en occuper un tout petit peu plus. » Nul doute que son adorable petite bouille doit l’aider à se changer les idées et à trouver le temps moins long.

Source: Lire L’Article Complet

Christophe Hondelatte “gêné” durant son confinement : il perd ses nerfs !

Confiné à Bayonne, où se situe sa résidence principale, Christophe Hondelatte ne tient plus. Ce 3 avril, auprès de nos confrères de Sud Ouest, le journaliste a fait part de son agacement face aux bruits insupportables auquel il est confronté à longueur de journée.

C’est un homme à bout de nerfs qui s’est confié dans Sud Ouest. De retour le temps du confinement à Bayonne, où il est né et se trouve sa résidence principale, Christophe Hondelatte dénonce ce vendredi 3 avril les bruits “sourds et répétitifs des entraînements de tir venant de la caserne toute proche du 1er RPIM“. Le journaliste, jugé odieux par certains, n’y tient plus. Et il n’a pas peur de le dire haut et fort.

C’est assourdissant, en pleine journée comme au milieu de la nuit, s’insurge le présentateur de l’émission culte Faites entrer l’accusé. “Ces tireurs d’élite pourraient se calmer un peu ou aller s’entraîner au tir ailleurs en cette période de confinement, je ne sais pas moi dans la forêt landaise ou en zone non urbanisée“, s’agace-t-il. Un problème récurrentselon le Bayonnais, qui déplore également que “ces tirs, surtout depuis que les forces spéciales ont reçu de nouveaux fusils“, soient non seulement plus puissants, mais également davantage bruyants,c’est de plus en plus difficilement supportable !

L’animateur d’Europe 1, qui poursuit ses émissions grâce à une studio aménagé à son domicile, n’hésite pas à questionner l’emplacement même de la caserne, “C’est un vieux débat. Je n’ai rien contre les parachutistes d’infanterie de marine, qui sont hébergés dans cette superbe citadelle Vauban, mais à un moment il faudra peut-être se poser la question de leur maintien en pleine ville“, insiste le journaliste, qui n’a jamais eu peur de se faire des ennemis, et de conclure, “Ce n’est pas très rationnel“.

Source: Lire L’Article Complet

Miss France donne des cours d’histoire : leçon n°1… le pain !

Confinée dans sa Guadeloupe natale, Miss France 2020 Clémence Botino a décidé de passer le temps… en donnant des cours d’histoire à ses abonnés. Sa première vidéo éducative ? L’histoire du pain.

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Et la sublime Antillaise au regard de braise a plusieurs cordes à son écharpe. Danseuse ultradouée depuis l’enfance, Clémence Botino compte profiter du confinement pour partager son déhanché… dans un cours de salsa en live sur Instagram.“Je vous organise également le live salsa ! J’ai hâte ! Vous l’aurez compris beaucoup de projets en perspective ! “. 

Hello tout le monde ! Jai replongé dans mes cours dhistoire et jai retrouvé des sujets passionnants ! Ce confinement cest loccasion de découvrir de nouvelles choses ! On aime tous le pain alors je vous propose un petit cours sur Le pain à Paris au XVIIIe siècle ! Si dans votre région, vous avez un pain traditionnel nhésitez pas à en parler en commentaire ! Ça me ferait plaisir de les goûter après ce confinement ! Cest ma première vidéo de ce type, jespère maméliorer au fur et à mesure ! Enjoy #painfrançais #missfrance2020 #coursdhistoire #funny

Une publication partagée parClémence Botino(@clemencebotinooff) le

Hello tout le monde ! Merci pour vos petits messages concernant ma première vidéo dhistoire ! Je suis contente que cela vous ai plu et je suis en train de préparer la prochaine Je vous organise également le live salsa ! Jai hâte ! Vous laurez compris beaucoup de projets en perspective ! On reste positifs et surtout chez nous Mon bananier et moi-même, on vous embrasse #missfrance2020 #smile #nature #quarantine

Une publication partagée parClémence Botino(@clemencebotinooff) le

Source: Lire L’Article Complet

Maurice Bidermann : qui était le petit frère de Régine, mêlé au scandale Elf ?

Figure emblématique du textile, Maurice Bidermann s’est éteint ce lundi 30 mars à 87 ans des suites de plusieurs maladies chroniques, a annoncé son entourage à AFP. L’occasion de retracer le parcours professionnel du petite frère de la chanteuse Régine, lequel s’est retrouvé mêlé à l’affaire Elf, l’un des principaux scandales politico-financiers français, en 1994.

Triste nouvelle pour Régine... En cette période de confinement, la chanteuse de 90 ans doit faire face au décès de son petit frère, Maurice Bidermann. Âgé de 87 ans, l’industriel, qui souffrait de plusieurs maladies chroniques, s’est éteint ce lundi 30 mars dans la matinée dans un hôpital parisien, comme le rapporte son entourage à l’AFP. Né en 1932 à Anderlecht en Belgique, Maurice Bidermann s’est installé en Israël avant de revenir en France pour travailler dans l’atelier de confiseries de son père, situé dans le 20e arrondissement de Paris. En avril 1950, il décide d’intégrer l’entreprise de textile de son Georges Bidermann, dont il deviendra le directeur général à la fin des années 1980. Mais quinze années plus tard, en 1995, Maurice Bidermann, qui était l’un des proches de Nicolas Sarkozy, doit faire face à d’importantes difficultés financières. Il sera contraint de céder la partie française de son entreprise au Groupe Deveaux.

Au même moment, Maurice Bidermann se retrouve au coeur de l’affaire Elf, l’un des principaux scandales politico-financiers français, en 1994. Le frère de Régine est pointé du doigt pour un financement de son entreprise, à hauteur de 772 millions de Francs (environ 117 millions d’euros), ainsi qu’un emploi fictif pour l’épouse du PDG d’Elf. Deux ans plus tard, en mars 1996, il a été mis en examen le 23 mars 1996 pour “abus de biens sociaux, recel d’abus de biens sociaux, présentation de faux bilans et diffusion d’informations inexactes” puis placé en détention pour non-respect du contrôle judiciaire en août 1998. En novembre 2003, Maurice Bidermann a été reconnu coupable et condamné à trois années d’emprisonnement dont deux assorties de sursis et un million d’euros d’amendes.

Après s’être domicilié au Maroc, l’industriel est visé par une enquête du fisc marocain qui le soupçonnait, au début des années 2010, de ne pas avoir déclaré tous ses revenus de source étrangère. Une vie remplie et mouvementée qui ne l’a pas empêché de suivre de près la carrière musicale de la Régine. Le 10 janvier dernier, il était d’ailleurs présent à La Chope des Puces à Saint-Ouen avec son épouse Danielle pour célébrer le 90e anniversaire de sa soeur.

Crédits photos : VEEREN / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet

Meghan Markle et le prince Harry : ce nouveau pied de nez qui ne devrait pas plaire à Donald Trump

Meghan Markle et le prince Harry ont récemment délaissé le Canada pour s’installer en urgence à Los Angeles. Sur Twitter, Donald Trump n’a pas manqué de faire savoir qu’il ne comptait pas soutenir le couple. Une décision que les parents d’Archie avaient apparemment anticipée.

La majorité de la famille royale britannique se trouve actuellement au Royaume-Uni et tente de faire face à l’épidémie de coronavirus. Alors que le prince Charles a été diagnostiqué positif au COVID-19, la reine Elizabeth II et son époux le prince Philip se sont réfugiés au château de Windsor. De leur côté, Kate Middleton et le prince William se mobilisent pour apporter leur aide au personnel soignant en première ligne.

Pendant ce temps, Meghan Markle et le prince Harry continuent de bâtir leur nouvelle vie outre-Atlantique. Après leur installation au Canada, les parents d’Archie ont pris une décision radicale : celle de déménager à Los Angeles. Si la petite famille a décidé de rejoindre en urgence la ville de cœur de l’ancienne actrice de Suits, ce serait notamment en raison du coronavirus. « Les frontières fermaient et les vols s’arrêtaient. Ils devaient en sortir. Ce déménagement était prévu depuis un certain temps. Ils ont réalisé que le Canada ne fonctionnerait pas pour diverses raisons et ils veulent être basés dans la région de Los Angeles », a ainsi confié une source proche au Sun.

« Ils doivent payer ! »

Mais d’après le Mirror, Meghan Markle et le prince Harry se seraient aussi installés aux États-Unis pour alléger leur facture fiscale. En revanche, le couple devra continuer à payer ses frais de sécurité. Après le gouvernement canadien, c’est au tour de Donald Trump de renoncer à payer ces charges. « Je suis un grand ami et un grand admirateur de la reine et du Royaume-Uni, a déclaré le président américain sur Twitter, le dimanche 29 mars. […] Les États-Unis ne paieront pas pour leur protection. Ils doivent payer !» Une décision que les deux tourtereaux, qui ne portent pas vraiment le chef d’État dans leur cœur, avaient visiblement anticipée. Sur le réseau social, le spécialiste de la royauté Omid Scobie a en effet assuré que le couple n’a « pas l’intention de demander au gouvernement américain des ressources de sécurité ». « Des dispositions de sécurité financées par des fonds privés ont été prises », a précisé un proche des parents d’Archie. S’il pensait vexer Meghan Markle et le prince Harry, Donald Trump a donc été devancé.

I am a great friend and admirer of the Queen & the United Kingdom. It was reported that Harry and Meghan, who left the Kingdom, would reside permanently in Canada. Now they have left Canada for the U.S. however, the U.S. will not pay for their security protection. They must pay!

“The Duke and Duchess of Sussex have no plans to ask the U.S. government for security resources. Privately funded security arrangements have been made,” says a Sussex representative. https://t.co/eRgOKunfoU

Source: Lire L’Article Complet

Sophie Davant, privée de ses enfants en confinement : son refuge

Comme tous les Français, nos stars du PAF sont aussi confinées chez elles. En confinement dans sa résidence secondaire au bord de la mer, Sophie Davant a toutefois confié souffrir de la séparation d’avec ses enfants…

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Et lorsqu’elle ne planche pas sur son prochain bouquin, cette hyper-active de 56 ans … regarde Affaire Conclue.
Alors que l’émission remporte tous les suffrages, Sophie Davant n’hésite pas à avoir un regard critique sur sa prestation de présentatrice. “Dans une période de confinement et avec forcément plus de gens devant la télévision, on réalise des records d’audience en nombre de téléspectateurs. C’est réconfortant pour nous de se dire que les gens qui sont devant leur télévision choisissent Affaire Conclue“, déclare-t-elle. 

Confinée comme vous tous à la maison… regarder @affaireconclue depuis son lit, cest le pied, comme dirait la voix off! Et cest aussi une jolie manière de soccuper…je compte sur vous! #restezchezvous #solidarité #fidélité #affaireconclue

Une publication partagée parSophie Davant (@sophie_davant) le

Source: Lire L’Article Complet

“Le Bureau des Légendes” est diffusé en clair sur Canal+ ce week-end | Vogue Paris

Alors que Canal+ arrêtera de diffuser ses programmes en clair gratuitement dès le 1er avril, la chaîne nous offre une dernière jolie surprise.

L'intégralité des quatre premières saisons de la série française à succès Le Bureau des Légendes sera diffusée en clair ce week-end. Et on sera évidemment au rendez-vous.

Le Bureau des Légendes en clair sur Canal+

Du 28 au 31 mars prochains, Canal+ diffuse en clair les quatre premières saisons du Bureau des Légendes, la série culte d'Eric Rochant diffusée sur la chaîne depuis avril 2015. Avec son casting cinq étoiles (Mathieu Kassovitz, Jean-Pierre Darroussin, Léa Drucker, Sara Giraudeau, Mathieu Amalric…), la série nous plonge dans le quotidien du Bureau des Légendes, un département de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) qui pilote à distance un escadron surentraîné d'agents secrets français que l'on nomme les clandestins. Avant la diffusion cryptée de la saison 5 le 6 avril prochain sur Canal+, ce marathon tombe à pic.

https://youtube.com/watch?v=1Jgli7eQytI%3Fembed_config%3D%257B%2522adsConfig%2522%253A%257B%2522adTagParameters%2522%253A%257B%2522iu%2522%253A%2522%252F5574%252Ffr-vogue-cp%252Fculture%252Fseries%252Farticle%252FYoutube-PFP%2522%252C%2522cust_params%2522%253A%2522cms%253Dcopilot%2526site-name%253DVogue%2526market-name%253Dfrance%2526page-url%253Dhttps%253A%252F%252Fwww.vogue.fr%252Fculture%252Farticle%252Fle-bureau-des-legendes-clair-canal-plus%2526page-template%253Darticle%2526article-id%253D5e7e07db3f6f0300083cbda2%2526gallery-embeds%253Dno%2526content-type%253Dstandard%2526article-tag%253DActualit%25C3%25A9s%252CSeries%2526experience%253Dcompass%2526category%253Dculture%2526subcategory%253Dseries%2526video-embeds%253Dyes%2526platform%253Dweb%2526feature-flags%253Da2a-true%252CadsWaitForConsent-false%252CageGate-false%252CarticlePopInTag-false%252CatjsonArticleBody-false%252CcategorySubNavigation-false%252CdelegateArticleQuery-false%252CdelegateVideoQuery-false%252Cdinosaur-false%252CdynamicAffiliateDisclaimer-false%252CdynamicAffiliateDisclaimerTop-false%252CfastAdsV6-false%252CgalleryStickyBottomAd-false%252CgwaArticle-false%252Chreflang-false%252CimageOverlay-false%252CinfiniteScrollGallery-false%252CjsonToObject-false%252Cnewsletter-false%252ColdBrowserWarning-false%252ComitCanonicalsFromPaginatedTags-false%252CpermutiveCNAMEHost-false%252CrecommendChangePopInTag-false%252CrefreshAds-false%252CseoMetaRobots-true%252CstickyBottomAd-true%252CstickyBottomHomepageAd-false%252CstickyBottomTopicAd-false%252CstickyBottomAdClose-true%252CstickyBottomAdCloseDelay-6000%252CtopicNativeSlice-false%252CuserAccountNav-false%252Cwebp-false%252CyieldToAds-false%252ConeTrust-true%252Csentry-true%252CshowAdsInGalleryBody-false%252CenableAffiliatesService-true%252CalwaysOnControlFlag-false%252CtestMultivariant-A%252CrefreshArticleAds-false%252CrefreshGalleryAds-false%252CrefreshHomepageAds-false%252CrefreshTopicAds-false%252CrefreshVideoAds-false%252CadInsertion-B%252CrefreshDurationExperiment-30000%252CfullpageFunctionalTag-true%252CgalleryImageSocialSharing-false%252CnewRecommendationsTracking-false%252CgtmDataAttributesTracker-false%252CarticleEmbedInlineArticles-false%252CarticleEmbedInlineArticlesKicker-%252CarticleEmbedInlineArticlesShowDate-false%252CarticleEmbedInlineArticlesShowImage-false%252CarticleEmbedExternalLinks-false%2526kvid%253D1Jgli7eQytI%2522%257D%252C%2522nonPersonalizedAd%2522%253Afalse%257D%257D

Samedi 28 mars, de 15h à minuit : saison 1
Dimanche 29 mars, de 15h à minuit : saison 2
Lundi 30 mars, de 15h à minuit : saison 3
Mardi 31 mars, de 15h à minuit : saison 4

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :
Les meilleures séries du moment

Source: Lire L’Article Complet

Michaël Youn : pourquoi il a dû renoncer à son troisième album avec Fatal Bazooka

Michaël Youn a incarné son personnage de Fatal Bazooka dans un film et sur deux albums. Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’il a réalisé un troisième disque qui n’est jamais sorti. L’acteur explique pourquoi il a préféré le laisser dans un tiroir.

Fatal Bazooka, alias Fat Baz, F. Bazook, F.B., F. ou encore « fff », est un sacré personnage. Imaginé au début des années 2000 par Michaël Youn pour le Morning Live, il a fait un carton surprise dans les charts. Cela a commencé dès 2006 avec le single Fous ta cagoule et a continué dès l’année suivante avec T’as vu ?, un album rempli de tubes comme Mauvaise foi nocturne, Parle à ma main ou encore J’aime trop ton boule. Trois ans plus tard, l’acteur retrouvait son personnage pour un nouveau succès : le film Fatal, qui a réalisé pas moins d’1,2 million d’entrées en France. Parodiant habilement le hip-hop des années 90 (avec notamment une magnifique référence au look de MC HAmmer), les stars de télé réalité des années 2000 (grâce au personnage d’Athena Novotel) et préfigurant le succès éphémère d’artistes comme LMFAO, Michaël Youn a tapé juste. La bande-originale du film, sortie dans la foulée, a également été très appréciée, avec ses parodies de différents artistes français et sa variété de genres musicaux. Mais depuis, plus de trace de Fatal Bazooka.

Dans une interview très touchante accordée à Première, Michaël Youn revient sur certains échecs de sa carrière. L’un d’entre eux restera sans doute sa tentative, très peu connue, d’enfiler à nouveau les chaînes en or de Fatal Bazooka pour un troisième disque. « Quasiment personne ne l’a su, mais j’ai essayé de refaire un album avec Fatal Bazooka, a-t-il raconté. J’étais très content après l’avoir fabriqué et on a commencé à tester un peu les sons, à tourner un clip. Et ça ne marchait pas du tout… » L’artiste, qui avait pourtant si justement capté son époque en 2010, a réalisé que ses références n’étaient plus du tout d’actualité. « Je me suis rendu compte que je n’étais plus en phase avec la musique. Plus en capacité de la parodier. Pour moi le rap, c’était encore Booba et LMFAO, alors que tout le monde est passé à PNL et compagnie. J’étais largué », a-t-il reconnu. Michaël Youn a visiblement réussi à rattraper son retard, puisqu’il envisage à présent de donner une suite au film Fatal !

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Etchebest : le juré de Top Chef fait une très surprenante confession

Philippe Etchebest cuisine désormais en famille. Confiné, le célèbre chef de M6 en profite pour rattraper le temps perdu. Sur Europe 1, il a même fait une surprenante révélation.

Ces derniers jours n’ont pas été faciles pour Philippe Etchebest. Alors que la France est en confinement, le célèbre chef a dû fermer son établissement à Bordeaux, comme beaucoup de restaurateurs. Pas question donc pour le célèbre juré de Top Chef d’aller à l’encontre des mesures annoncées par le gouvernement. La star des fourneaux a même poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. « Il est extrêmement important aujourd’hui que chacun et chacune reste chez soi pour éviter la propagation de l’épidémie, a-t-il déclaré sur Twitter. On a demandé aux restaurateurs, aux bars, aux cafés, aux discothèques, samedi soir de fermer tout à partir de minuit. C’est extrêmement difficile, c’était violent. Il faut vraiment être responsables. Restez chez vous bon sang, pensez au personnel médical qui galère et qui va galérer encore pendant un petit moment. »

« C’est très très bien ! »

Désormais calfeutré chez lui, Philippe Etchebest prend son mal en patience. A l’antenne d’Europe 1, le chef de 53 ans a raconté comment il vivait son confinement. « Je suis chez moi en Dordogne. Je ne bouge pas, je suis en famille. Je suis à la ferme et on a aussi des animaux à soigner. Il faut qu’on s’en occupe. A partir du moment où on a su qu’il fallait fermer le restaurant, on n’avait rien à faire sur Bordeaux. On est donc parti là où on va le week-end », a-t-il expliqué en assurant que « finalement, les journées passent assez vite ». Il faut dire que Philippe Etchebest ne se laisse pas aller et planifie son temps. « Je fais ce que je n’ai pas eu le temps de faire jusqu’à maintenant parce que je travaille beaucoup », a-t-il révélé. L’acolyte d’Hélène Darroze et Michel Sarran a même fait deux étonnantes révélations.

Rarement chez lui, Philippe Etchebest peut désormais concocter de bons petits plats pour ses proches, ce qu’il ne faisait jamais faute de temps ! Le mari de Dominique a également pu regarder pour la première fois l’émission Top Chef dans laquelle il officie pourtant depuis 2014. « J’en profite pour regarder Top Chef parce que je n’ai jamais regardé, a-t-il avoué. C’est très très bien ! Surtout il y en a un que je trouve extraordinaire, celui qui gueule tout le temps ! Je le trouve génial ! » L’occasion de se faire aussi des petits debriefs en famille.

Source: Lire L’Article Complet