Chantal Lauby : ses confidences lunaires sur sa passion pour les arbres

Chantal Lauby est une véritable amoureuse de la nature et tient à la préserver. Interviewée par la radio Europe 1 ce vendredi 22 mai, la comédienne a confié ses quelques petites habitudes à l’attention des arbres qu’elle est amenée à croiser sur son passage.

Chantal Lauby

Chantal Lauby est une amoureuse de la nature. Initialement contactée par Europe 1 pour traiter du film Sol, sorti en 2018, la comédienne a dévié le sujet pour parler de son amour pour les arbres, qu’elle regrette de ne plus autant pouvoir embrasser. “Je les embrasse moins en ce moment parce que je vais moins sur les quais, là où il y a mon arbre. Et la plupart des arbres que j’aime sont derrière les grilles du jardin de Notre-Dame” a déclaré la septuagénaire avant de poursuivre : “Je ne peux pas approcher le saule pleureur dont j’allais toucher les branches mais je leur parle, à chaque fois que je passe je leur dit ‘Ohlala vous êtes de plus en plus beau, la baisse de pollution vous a fait du bien!‘”. Bien que ces propos puissent paraître curieux pour certains, l’actrice assume clairement ses dires “J’ai l’air ridicule mais je leur parle. Je m’en fou car je les entends et je sais qu’ils m’entendent“. Voilà un discours pour le moins assumé qui peut rappeler celui d’une autre comédienne.

Chantal Lauby, naturophile et fière

Chantal Lauby fait partie des nombreuses personnalités qui souhaitent se reconnecter avec la nature. Parmi ces dernières figure aussi Brigitte Bardot. Il y a quelques semaines BB avouait apprécier la période de confinement : “Je n’aime pas trop la compagnie des Humains. Ils m’emmerdent ! J’aime être dans ma ­campagne, avec mes animaux et mes arbres en fleurs. Ici, les couchers de soleil sont magnifiques” a-t-elle déclaré, tout en mettant en garde les Français sur leurs agissement envers la nature : “On a pillé, foré, ravagé les sols, pollués les cours d’eau et les océans. La Terre nous donne un dernier avertissement “. Voilà qui devrait en faire réfléchir plus d’un.

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet

Alain Chabat laissé « K.O. » par la mort de Bruno Carette des Nuls : « J’étais certain qu’il allait guérir »

Bientôt à l’affiche de #Jesuislà, Alain Chabat occupe une place à part dans le paysage médiatique. Le public lui voue une admiration sans borne depuis Les Nuls, qui a marqué l’histoire de la télévision et de l’humour en France. Une époque marquante pour l’acteur qui confie avoir mis du temps à se remettre de la mort de Bruno Carette.

Animateur et créateur de l’émission culte Burger Quiz, Alain Chabat continue en parallèle sa carrière au cinéma. Il sera bientôt à l’affiche de #Jesuislà, dans un rôle tendre et poétique, confirmant des choix toujours justes depuis ses débuts avec Les Nuls. Dans un long entretien à GQ, l’acteur revient d’ailleurs sur sa rencontre avec Chantal Lauby, Bruno Carette et Dominique Farrugia. Il se confie notamment sur la mort de Bruno Carette en 1989, emporté par la maladie de manière foudroyante à l’âge de 33 ans.

Alain Chabat se souvient du choc à l’époque. « A sa mort, on était tellement terrassé que l’on s’est arrêté, explique-t-il. Mais Alain de Greef a insisté pour que l’on s’y remette. Il se foutait du projet, son seul souci, c’était clairement de nous sortir la tête de l’eau ». Les trois Nuls s’y sont donc remis. « Alors, nous y sommes retournés jusqu’en 92 ». D’abord avec Histoire(s) de la télévision, puis avec Les Nuls : l’émission.

Mais le réalisateur d’Astérix et Obélix mission Cléopâtre reconnaît qu’il était totalement dévasté. « La vérité, c’est que je n’étais pas du tout préparé à perdre un pote, je ne m’y attendais pas, j’étais certain que Bruno allait guérir, j’étais dans le déni, reconnaît-il aujourd’hui. Et j’ai pris le bus dans la gueule. J’étais K.O. debout. J’ai mis beaucoup de temps à accepter sa mort. Je m’en suis voulu de n’avoir rien vu venir ». Vivre et travailler au côté de Bruno Carette ont marqué Alain Chabat à vie. « Les 3 ans que j’ai partagé avec Bruno en valent 15 » déclare-t-il très ému, même trente ans après la disparition de son ami.

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet

Alain Chabat rongé par la culpabilité : pourquoi il s’en est voulu à la mort de Bruno Carette

31 ans après sa mort, Alain Chabat est toujours très affecté par la disparition de Bruno Carette. Il ne s’est d’ailleurs toujours pas pardonné son attitude quelques semaines avant son décès.

C’est un drame dont il ne s’est jamais vraiment remis. Le 8 décembre 1989, Bruno Carette est décédé à l’âge de 33 ans. Membre emblématiques des Nuls, il avait fait les beaux jours de Canal + aux côtés de ses acolytes Alain Chabat, Chantal Lauby et Dominique Farrugia. Une belle aventure qui s’est terminée de façon précoce, en raison d’une terrible maladie. Lors de l’été 1989, le natif d’Alger avait contracté un étrange virus au cours d’un voyage en Egypte. Pensant d’abord à une grippe, il était parti se reposer chez sa mère, à Cagnes-sur-Mer, avant d’être hospitalisé à la Pitié-Salpétrière, le 31 octobre. Après deux mois de traitements infructueux, il s’était éteint en raison d’une leucoencéphalopathie multifocale progressive, une infection rendue possible par le sida. Les véritables causes de sa mort avaient alors été occultées, en raison du tabou que représentait à l’époque cette maladie. « A sa mort, on était tellement terrassé que l’on s’est arrêté », a confié Alain Chabat dans les colonnes du magazine GQ, encore très affecté par sa disparition.

Alain Chabat est encore terrassé par la mort de Bruno Carette

A l’époque, la troupe des Nuls s ‘était pourtant rapidement remise en selle. Un retour précipité dont le héros du film Didier s’explique aujourd’hui : « Alain de Greef a insisté pour que l’on s’y remette. Il se foutait du projet, son seul souci, c’était clairement de nous sortir la tête de l’eau. Alors, nous y sommes retournés jusqu’en 92. » Mais s’il a tenté de noyer son chagrin en remontant sur scène, le père de Louise, Lucie et Max confesse ne s’être jamais vraiment remis de ce drame. Il faut dire qu’il était persuadé que son ami allait s’en remettre. Un manque de vigilance pour lequel il s’en veut encore terriblement : « La vérité, c’est que je n’étais pas du tout préparé à perdre un pote, je ne m’y attendais pas, j’étais certain que Bruno allait guérir, j’étais dans le déni. Et j’ai pris le bus dans la gueule. J’étais K.O. debout. J’ai mis beaucoup de temps à accepter sa mort. Je m’en suis voulu de n’avoir rien vu venir. » Désormais le mythique animateur de Burger Quiz n’espère qu’une seule chose : Que Bruno Carette est « bien là où il est ».

Source: Lire L’Article Complet

VIDÉO – Des histoires de sexe entre Les Nuls ? Chantal Lauby répond sans langue de bois

Entre Chantal Lauby et ses camarades des Nuls, c’est une histoire amicale et professionnelle qui dure depuis plus de trente ans. Et, comme elle l’a assuré dans TPMP ce jeudi 9 janvier, c’était totalement platonique.

Pas d’amourettes en coulisses entre les Nuls. Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste au côté de son collègue Dominique Farrugia ce jeudi 9 janvier, Chantal Lauby est revenue sur la nature de ses relations avec les membres de la troupe. L’actrice à la vie sentimentale “compliquée” se veut claire : elle ne s’est jamais imaginée aller plus loin que de l’amitié avec aucun de ses camarades.

Interrogée par Cyril Hanouna, elle a déclaré : “Je suis quelqu’un d’excessivement pudique. Même quand on faisait l’émission on était dans la même loge. […] Je me suis toujours débrouillée pour garder de la distance avec eux.” Une pudeur qui n’allait que dans un sens : “Dieu sait qu’elle m’a vu mille fois en slip“, a ironisé Dominique Farrugia, qui a produit son dernier film Sol.

Chantal Lauby n’y faisait “pas attention“, même si elle concède qu’ils “étaient gaulés tous les trois“. Ce dernier, Alain Chabat et Bruno Carette étaient “vraiment [ses] copains de travail” : “J’étais comme eux, je ne voyais pas le sexe. Je ne me voyais pas femme au milieu d’hommes.” Et eux ne la prenaient “pas pour une gonzesse“, comme elle le confiait à Thierry Ardisson en 2018. Contrairement à la troupe du Splendid, au sein de laquelle Marie-Anne Chazel et Christian Clavier ont formé un couple, Les Nuls n’ont pas passé la frontière entre l’amitié et l’amour.

Crédits photos : C8

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO Chantal Lauby se confie avec amertume sur sa vie sentimentale

Chantal Lauby était l’invitée de Clique le mercredi 8 janvier, à l’occasion de la sortie de la comédie Sol. Au cours de son entretien avec Mouloud Achour, l’actrice s’est confiée en toute transparence sur sa vie sentimentale, qu’elle estime peu réjouissante.

Chantal Lauby est l’une des comédiennes et humoristes françaises ayant rencontré le plus de succès, d’abord à la télévision puis dans les salles obscures. À la fin des années 80, l’actrice âgée de 71 ansexplose sur le petit écran avec le quatuor des Nuls, composé également d’Alain Chabat, Dominique Farrugia et du regretté Bruno Carette. En 1994, cinq ans après le décès de ce dernier, Les Nuls tentent leur chance au cinéma avec La Cité de la peur. Une comédie devenue culte, qui réunit plus de 2,2 millions de spectateurs.

Après ce premier essai réussi, Chantal Lauby apparaît, entre autres, dans Didier et Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, tous deux réalisés par Alain Chabat. L’adaptation des aventures des deux Gaulois est un carton, qui rassemble plus de 14,5 millions de spectateurs. En 2014, la comédie Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? dépasse les 12 millions d’entrées. Sa suite, sortie l’an dernier, en comptabilise plus de 6,7 millions. Des succès colossaux qui n’ont pas que des avantages selon la comédienne.

« Ma vie sentimentale, la pauvre »

De passage sur le plateau de Clique le mercredi 8 janvier, pour faire la promotion du long-métrage Sol, Chantal Lauby s’est confiée sur sa vie amoureuse. Au cours de l’émission, Mouloud Achour lui a demandé : « Comment fait-on pour avoir une vie sentimentale alors que tout le monde vous connaît ? » Une question à laquelle la maman de Jennifer Ayache a répondu en toute sincérité. « C’est compliqué, bon, j’ai une vie de famille, je suis maman d’une jeune femme. Maintenant, ma vie sentimentale, la pauvre… Maintenant ça fait pas mal d’années que j’ai pas de belles histoires, non », a-t-elle admis. Un aveu qui n’a pas manqué de toucher son hôte. « Eh bien, on va aller dîner ensemble », a conclu l’animateur avec tendresse, redonnant ainsi le sourire à la comédienne.

Source: Lire L’Article Complet

Dominique Farrugia rend hommage à Bruno Carette, le Nul décédé en 1989 à l’âge de 33 ans

Trente ans plus tard, Dominique Farrugia n’a pas oublié Bruno Carette. Sur Instagram, il a rendu un bel hommage à l’ancien Nul, décédé le 8 décembre 1989 des suites d’une grave infection.

Voilà déjà bientôt 30 ans que Bruno Carette nous a quittés. Le 8 décembre 1989, l’humoriste s’éteignait à l’âge de 33 ans des suites d’une leucoencéphalopathie multifocale progressive, une infection opportuniste contractée quelques mois plus tôt, lors de vacances en Egypte. La mort brutale du comédien, star des Nuls de Canal+hante toujours l’esprit de ses copains. À l’époque, Alain Chabat, Chantal Lauby et Dominique Farrugia avaient subitement arrêté leur émission A.B.C.D. Nuls, ne revenant à l’antenne que quelques mois plus tard avec un autre programme.

À l’approche de l’anniversaire de la mort de Bruno Carette, le souvenir du l’humoriste est revenu à l’esprit de Dominique Farrugia. Ce mardi 26 novembre, l’acteur et producteur atteint de sclérose en plaques a posté sur Instagram un souvenir de son ami. Toujours avec humour, comme lorsqu’il avait honoré la mémoire de Philippe Gildas, Dominique Farrugia a publié un cliché qui rappellera de nombreux souvenirs aux fans de l’époque. On y voit les quatre membres de la troupe de dos, avec Bruno Carette qui a sa main au niveau des fesses de Dominique Farrugia.

Les internautes touchés par la photo de Dominique Farrugia

« Bruno Carette et sa fameuse olive », a écrit en légende le mari d’Isabelle, qui a aussi envoyé un message à son ami parti trop tôt : « Je pense à toi, Bruno ». Les internautes ont apprécié ce « bel hommage ». Dans les commentaires, ils sont nombreux à faire part de leur émotion, souvent avec des smileys. Certains ont aussi un petit mot, nostalgiques de cette « belle époque », comme cet internaute qui, en plus d’un emoji qui pleure, écrit : « Bientôt 30 ans ».


Source: Lire L’Article Complet