Julien Geloën (Secret Story) : Son père est mort du coronavirus, il témoigne

A seulement 27 ans, Julien Geloën a perdu son père à cause du coronavirus. L’ex-candidat de “Secret Story” a raconté le moment des adieux via un texte bouleversant. Il a aussi fait savoir qu’il allait bien.

Pendant plusieurs jours, le père de Julien Geloën, gagnant en 2016 de la dixième saison de Secret Story, a été hospitalisé après avoir été touché par le coronavirus. Le papa du youtubeur et DJ a vu son état se dégrader et il est mort. Julien lui a rendu un hommage bouleversant sur son compte Instagram, le 5 avril 2020.

23:45 hier dans l’ascenseur d’un hôpital désert, vide de gens, vide de bruits, vide de vie, il y a moi. Moi qui m’apprête du haut de mes 27 ans à dire au revoir à mon père. Complètement perdu dans mes émotions entre ce sentiment de rage de n’avoir rien pu faire, de tristesse de perdre mon repère, de soulagement en apprenant 20 minutes plus tôt qu’il n’aurait pas souffert, trouvant difficilement les mots pour consoler ma mère, je déambule avec elle dans cet endroit aux odeurs de plastique, de gel hydroalcoolique, et où pour la première fois depuis que j’ai entendu ce satané discours je ressens vraiment le sens de la phrase ‘nous sommes en guerre’. Je me fais équiper, double blouse – gants – chaussures – charlotte – masque – lunettes, et peux enfin accéder à sa dernière résidence secondaire, chambre dans laquelle il a dû se sentir tellement seul ces derniers jours qu’en regardant autour de moi j’ai l’impression que les murs pleurent avec moi. Le temps de lui adresser mes derniers mots, lui faire mes dernières promesses… Il était déjà parti bien malgré lui, dans un endroit qu’on appelle Paradis.
23:45 hier dans un hôpital désert, j’ai dit au revoir à mon père“, a-t-il écrit en légende d’une photo de lui, prise dans le fameux ascenseur. Un texte poignant.

Julien Geloën, qui a ensuite reçu beaucoup de messages de condoléances et de soutien de ses abonnés, a donné de ses nouvelles en story : “Ca va, c’est la vie et ce qui est beau dans la vie c’est qu’elle n’est pas éternelle mais les souvenirs le sont, eux.” Il a aussi posté des photos de son père. Remerciant pour finir sa communauté et le personnel soignant, dont il a souligné les conditions de travail compliquées, l’ancien participant à Secret Story a conclu : “Je tiens aussi à vous remercier car je sais que vous avez fait le maximum.

View this post on Instagram

23:45 hier dans l’ascenseur d’un hôpital désert, vide de gens, vide de bruits, vide de vie, il y a moi. Moi qui m’apprête du haut de mes 27 ans à dire au revoir à mon père. Complètement perdu dans mes émotions entre ce sentiment de rage de n’avoir rien pu faire, de tristesse de perdre mon repère, de soulagement en apprenant 20 minutes plus tôt qu’il n’aurait pas souffert, trouvant difficilement les mots pour consoler ma mère, je déambule avec elle dans cet endroit aux odeurs de plastique, de gel hydro alcoolique, et où pour la première fois depuis que j’ai entendu ce satané discours je ressens vraiment le sens de la phrase « nous sommes en guerre ». Je me fais équiper, double blouse – gants – chaussures – charlotte – masque – lunettes, et peux enfin accéder à sa dernière résidence secondaire, chambre dans laquelle il a du se sentir tellement seul ces derniers jours qu’en regardant autour de moi j’ai l’impression que les murs pleurent avec moi. Le temps de lui adresser mes derniers mots, lui faire mes dernières promesses… il était déjà parti bien malgré lui, dans un endroit qu’on appelle Paradis 🕊 23:45 hier dans un hôpital désert, j’ai dit au revoir à mon père.

A post shared by Julien Geloën (@juliengeloen) on


Source: Lire L’Article Complet

Christophe Dechavanne : "Je n’ai pas vu la femme de ma vie depuis 3 semaines"

Très au courant de la situation autour de l’épidémie de coronavirus, via son amoureuse médecin, l’animateur et producteur Christophe Dechavanne s’est mobilisé pour aider le personnel soignant. Mais il est frustré de ne pas voir sa chérie, accaparée par la lutte contre le virus.

Confiné avec sa famille recomposée à la campagne, Christophe Dechavanne s’organise à distance pour apporter une aide bienvenue au personnel soignant. Après avoir fait part de ses craintes pour sa compagne, médecin, et sa colère contre ceux qui ne respectent pas les gestes barrières, il s’est associé à Lidl pour faire livrer 4000 saturomètres et tensiomètres. Interrogé par Femme actuelle, il s’est confié sur son état d’esprit en cette période de confinement contre le coronavirus.

Je n’ai pas vu la femme de ma vie depuis près de trois semaines. C’est un manque terrible, on le vit très mal… Ma femme, ce héros. Elle et ses collègues sont d’une abnégation et d’un courage extraordinaire, au-delà, même. (…) C’est dur, on ne sait pas combien de temps ça va durer. Personne ne le sait. Mais oui, c’est vrai, en ces temps-ci, le plus difficile pour moi, c’est vraiment le manque de la femme que j’aime. Quand on n’est pas ensemble, on est tristes. Alors m’agiter pour faire quelque chose d’humanitaire pour le personnel soignant, c’est ma façon d’être relié à ce qu’elle fait même si depuis trente ans, je me bagarre pour la prévention du Sida. Je regrette de ne pas avoir une blouse blanche pour être à fond à ses côtés“, a confié Christophe Dechavanne au site.

Et l’animateur, figure phare de TF1 depuis des années mais aussi producteur avec sa société Coyote, de détailler son confinement à la campagne – d’ordinaire il habite à Paris – lui qui admet volontiers avoir eu la chance d’y emmener sa famille et “de voir la nature qui est en train de s’ouvrir“. Christophe Dechavanne explique : “J’ai une famille décomposée, enfin, non, recomposée. Il y a le petit de mon amoureuse, qui a 13 ans, mon gendre, qui est pilote de ligne et avec qui je m’entends très bien, mes deux filles [Ninon et Pauline, NDLR]… C’est une expérience familiale nouvelle qui se déroule plutôt bien et comme ma fille est enceinte, on est contents d’être avec elle. Sa fille, ma petite-fille, Jeanne, est trop mignonne et adorable. J’ai l’occasion de m’en occuper un tout petit peu plus, moi qui ne suis pas forcément un grand-père gâteux. On a un peu d’espace, on a beaucoup de chance. Vraiment.

Source: Lire L’Article Complet

Yves Calvi se fait rattraper après un dérapage très déplacé sur l’hôpital

Alors que la Toile s’est enflammée, samedi 4 avril, contre un journaliste de BFMTV pour des propos jugés racistes, quelques heures plus tard c’était au tour de Yves Calvi d’être ciblé. En cause ? Des propos violents contre le monde hospitalier jusqu’ici passés inaperçus…

Des hôpitaux saturés, du personnel soignant sous équipé, des milliers de morts, de la pression sur les épaules et peu de chance de voir la couleur de congés dans les semaines à venir mais Yves Calvi avait cru bon de parler de “pleurniche permanente hospitalière“. Alors que le monde médical est largement salué tous les soirs à 20H, ses propos, tenus en mars dans la quasi indifférence, choquent aujourd’hui.

Sur Twitter, où rien ne passe jamais à la trappe, Yves Calvi est donc la nouvelle cible des internautes quelques heures après la polémique autour du journaliste économique de BFMTV, Emmanuel Lechypre. Le journaliste de 60 ans est accusé d’hypocrisie car il apparaît dans un spot de RTL qui remercie les héros du quotidien qui font actuellement tourner la France. Le compte Twitter Balance Ton Média, suivi par presque 19 000 abonnés a donc voulu lui rappeler ses propos tenus il y a quelques jours, le 12 mars précisément. Il a remis en avant une vidéo peu à l’avantage d’Yves Calvi, déjà vue presque un demi million de fois !

Sur le plateau de son émission L’info du vrai, sur Canal +, autour d’un débat dont la thématique était “Virus : l’offensive de Macron“, Yves Calvi lâchait alors cette phrase : “Je vais choquer tout le monde en disant ça mais, la pleurniche permanente hospitalière fait qu’on est en permanence au chevet de notre hôpital.” Sur le plateau, un chroniqueur l’interrompait alors pour lui dire qu’il le trouvait “un peu dur” mais le présentateur en remettait une couche. “Présentez tous les soirs cette émission et vous verrez que c’est une réalité !“, disait-il. Aujourd’hui, alors que la pandémie de coronavirus fait des milliers de morts et que le personnel est débordé, tiendrait-il toujours le même discours ?

Yves Calvi (Canal+) le 12/03/20

” J’vais choquer tout le monde en disant a mais la PLEURNICHE permanente hospitalire fait qu’on est en permanence au chevet de notre hpital “

Applaudit-il les soignants20H ?
Merci @MamzelleAdhoc

Faites tourner ! #onnoublierapas pic.twitter.com/0PrGGSPevV

#YvesCalvi le 12 mars 2020 :

” La pleurniche permanente hospitalire “

Yves Calvi 2 semaines plus tard dans un clip de RTL pour soutenir nos hros :

” Merci ” pic.twitter.com/qZI0LgGUR6

Source: Lire L’Article Complet

Blanche Gardin : Confinée pour son anniversaire, elle craque face à des bougies

Confinée chez elle comme des millions de Français, la comédienne et humoriste Blanche Gardin a fêté son anniversaire, le 3 avril, presque toute seule. Sur Facebook, elle a partagé ce moment en vidéo, craquant un peu au moment du gâteau….

Depuis l’annonce du confinement, qui a récemment été prolongé, le temps commence à paraître long pour certains, surtout quand on a des raisons de faire la fête. L’humoriste et comédienne Blanche Gardin fêtait son anniversaire le vendredi 3 avril 2020… avec une grande précaution.

Sur sa page Facebook suivie par un peu plus de 400 000 fans, l’humoriste récompensée de deux Molière de l’humour a donc diffusé une petite vidéo filmée chez elle à Paris à l’occasion de ses 43 ans. “C’est le 3 avril, donc c’est mon anniversaire… Bon anniversaire Blanche !“, peut-on l’entendre clamer, un verre de vin à la main et une assiette pleine de gâteaux dans l’autre. Problème : au moment de souffler les bougies, c’est l’échec à cause… d’un masque de protection. Soufflant malgré tout, elle a fini par craquer en riant nerveusement.

Blanche Gardin a donc opté pour la plus grande précaution en adoptant les fameux gestes barrières qui incluent notamment de se tenir éloigner des autres à au moins 1 mètre et d’éviter d’envoyer des gouttelettes potentiellement chargées de coronavirus. On comprend mieux pourquoi souffler ses bougies relevait de la mission impossible !

Fin mars, celle que l’on a pu voir au cinéma dans Adopte un veuf, Problemos, Tamara ou plus récemment #JeSuisLà, jouait la carte de la provocation sur Facebook en prenant en photo son attestation de sortie. Comme motif, elle écrivait alors “certifier sur l’honneur effectuer un déplacement pour niquer ta mère“. Pas certain que cela lui éviter une amende salée en cas de contrôle de police…

Source: Lire L’Article Complet

Kendji Girac inquiet pour sa mamie, confinée dans un Ehpad en pleine pandémie

Le temps semble un peu plus long que d’habitude. Kendji Girac, qui adorerait rendre visite à sa grand-mère, ne peut pas à cause de la pandémie du coronavirus. Alors il a souhaité dédier une vidéo au personnel qui prend soin d’elle.

Les beaux yeux de sa “grand-mama“, il compte bien les revoir. Mais comme tout le monde en cette période de confinement, Kendji Girac doit rester éloigné de ses proches. Un déchirement, bien sûr, teinté d’inquiétude : sa mamie réside actuellement dans un Ehpad situé en Dordogne, à Bergerac, entourée d’une population plus fragile en cette période de pandémie du coronavirus. Le chanteur a donc dédié, via France 3, une courte séquence à l’établissement. “Bonjour tout le monde, je fais une petite vidéo pour la maison de retraite de La Madeleine, explique-t-il. Je tenais à remercier tout le personnel, car c’est très important. Merci pour tout ce que vous faites, c’est vraiment très gentil. Je vous embrasse vraiment très fort, je vous envoie plein de force et faites attention avec tout ce qui se passe… Faites gaffe à vous, prenez soin de vous. Gros bisous.

Comme d’habitude, les mots de Kendji Girac ont touché des coeurs. Interrogé par la troisième chaîne, le directeur de l’établissement en question a raconté que la tirade du jeune coach de The Voice Kids avait atteint sa cible. “J’ai trouvé ça très sympa, a-t-il précisé. Ce matin, tout le monde ne parlait que de ça. Pendant un temps au moins, on ne parlait pas du coronavirus.” La trêve fut courte, mais efficace.

https://youtube.com/watch?v=G-GqVe2k8as%3Fenablejsapi%3D1%26autoPlay%3D0%26autoplay%3D0%26autostart%3D0

On le sait, la famille, c’est son fer de bataille. L’un de ses plus grands succès, sans doute l’un des plus beaux, est dédié à sa maman. Le 4 janvier dernier, invité dans l’émission La Chanson secrète, Kendji Girac avait fondu en larmes en découvrant son père Paul Maillé sur scène auprès de Ginette Reno, chanteuse qui a bercé son enfance. D’autant plus que sa passion pour la musique, c’est du côté paternel qu’il la tient ! “J’ai vécu un moment magique, racontait le jeune homme par la suite sur les réseaux sociaux. Mon père a tellement chanté cette chanson en famille que je ne réalise toujours pas !” Voilà sans doute un air qui l’aidera à tenir jusqu’à la fin du confinement, jusqu’à ce qu’il puisse à nouveau serrer sa grand-mère dans ses bras…

Source: Lire L’Article Complet

Alexandra Lamy : Confinée, elle remercie les commerçants encore ouverts

Comme tous les Français sujets au confinement, Alexandra Lamy ne sort que pour des motifs essentiels, comme les achats de première nécessité. L’actrice a profité d’une mission courses pour remercier les commerçants de sa ville et de la France entière encore ouverts malgré la pandémie.

En France, le confinement a officiellement été décrété le mardi 17 mars 2020. Seules les sorties essentielles, comme l’achat de biens de première nécessité, sont autorisées (sur présentation d’une attestation dérogatoire en cas de contrôle de police). Alexandra Lamy applique la mesure à la lettre et elle a profité d’une mission courses pour remercier les commerçants de sa ville.

C’est à Anduze, dans le Gard, qu’Alexandra Lamy a choisi de rester confinée ! L’actrice de 48 ans a remercié les commerçants de sa ville et de toute la France, encore ouverts malgré la pandémie. Elle a adressé son message sur Instagram ce jeudi 2 avril 2020, dans un diaporama de cinq photos.

Un grand merci à tous nos commerçants pharmaciens soignants qui prennent des risques pour nous partout en France !! Merci à tous“, écrit Alexandra Lamy en légende. L’héroïne du film Chamboultout (sorti en avril 2019) s’est prise en photo avec les employés d’une boucherie, d’un supermarché et d’une pharmacie, la gérante d’un primeur et une boulangère.

Bien que confinées, Alexandra Lamy et de nombreuses autres stars communiquent avec le reste du monde via les réseaux sociaux. La mère de Chloé Jouannet (avec qui elle a récemment assisté à un concert de la chanteuse Angèle) y a lancé un appel au don de masques à remettre au personnel de santé de son département.

Alexandra Lamy a justement eu une pensée pour les millions de soignants en France. “Pour tous les risques que vous prenez. La seule chose que je puisse faire, c’est rester chez moi ! Tous les jours à 20h, je vous applaudis“, a expliqué l’ex-héroïne de la série Un gars, une fille.

Au moment où nous écrivions ces lignes, la France comptait 58 441 cas de contaminations au virus Covid-19, et 5380 décès.

View this post on Instagram

Soyons responsables, s’il vous plaît ! #restonscheznous

A post shared by Alexandra Lamy (@alexandralamyofficiel) on


Source: Lire L’Article Complet

Daphné Bürki traitée de bourgeoise : son compagnon sort les griffes

Un internaute ne trouve pas franchement drôles les vidéos postées par le compagnon de Daphné Bürki et l’a fait savoir. Mais voilà, Sylvain Quimène n’est pas du genre à se laisser faire…

Comme régulièrement depuis le début du confinement, Gunther Love (Sylvain Quimène de son vrai nom), compagnon de Daphné Bürki, poste des vidéos rigolotes depuis leur appartement. Des séquences qui ne font pas rire un internaute qui s’en est pris au couple. Mais voilà, le champion du monde d’Air Guitare a du répondant.

En légende de la vidéo humoristique postée le 1er avril sur Twitter, où l’on voit Daphné Burki chanter et danser chez elle, son chéri jurant de ne pas rentrer dans son jeu, un internaute a écrit : “La difficulté du confinement chez les bourgeois.” Une critique gratuite qui a agacé Sylvain Quimène. “J’hallucine sur ton message. T’as raison mon gars, diffuse de la merde. On en a bien besoin en ce moment. Et c’est pas bourgeois. C’est Showbiz“, lui a-t-il répondu.

Mais ça ne s’est pas arrêté là puisque l’internaute qui se fait appeler Big Moustache sur Twitter a poursuivi : “Vexé ? T’es un bourgeois, mec. Tu ne penses pas qu’il serait de bon ton de dénoncer avec nous l’incompétence du gouvernement plutôt que nous balancer tes privilèges (peut être acquis sur de l’argent public) à la gueule ?” Sylvain Quimène a répondu une nouvelle fois : “Vexé de quoi ? T’es un trou duc qui parle sans savoir. T’as besoin de t’occuper, visiblement, rapproche-toi de l’antenne du Secours Pop proche de chez toi. Ils ont besoin d’aide. Et remballe tes clichés de vieux frustré. Tu sers pas la cause.

Des internautes ont ensuite pris la défense du couple.

La difficult du confinement chez les bourgeois. https://t.co/OPLOK3VNqc

Ce que l’on préfère retenir de cette séquence vidéo, c’est le fait de voir que tout le monde se porte bien, car le 24 mars, Daphné Bürki qui avait dû abandonner la présentation d’une émission à la dernière minute avait annoncé : “Il y a un cas de coronavirus qui a été détecté dans mon entourage très proche cet après-midi, et compte tenu des mesures sanitaires, on a pris la décision que je ne vienne pas au studio.”

Ce n’est pas la première fois que l’on voit le couple et leur fille Suzanne, née en juillet 2013, danser à leur fenêtre avec la musique à fond. “Arrêtez de l’encourager. Même les enfants ont envie de se barrer de l’appartement. En fait, il faut montrer les croisières Daphné Bürki“, avait d’ailleurs écrit Sylvain Quimène le 20 mars 2020, dévoilant déjà son confinement joyeux.

Source: Lire L’Article Complet

Pierre-Jean Chalençon "très en colère" : pas d’obsèques pour son défunt père

Endeuillé par la mort de son père, le collectionneur et chroniqueur télé Pierre-Jean Chalençon ne peut pas dignement lui faire ses adieux. En colère, il a carrément interpellé le président de la République, Emmanuel Macron, sur Twitter.

Le 27 mars 2020, Pierre-Jean Chalençon annonçait la mort de son papa, le journaliste Gérard Chalençon, via un message posté sur ses réseaux sociaux. C’est par ces mêmes canaux de diffusion qu’il a pris la parole, ce jeudi 2 avril 2020, pour pousser un coup de gueule.

Sur son compte Twitter suivi par un peu plus de 5000 abonnés, Pierre-Jean Chalençon a écrit : “Ce 2 avril … restera a jamais gravé dans ma mémoire… Mon papa Gérard Chalençon ne seras plus que poussière… Pas d’obsèques… Bref… Un cauchemar… Incompréhensible… Je suis très en colère !!!!!… Même si je peux comprendre @EmmanuelMacron @BrunoMasure @BFMTV.” Le collectionneur de 49 ans, découvert par le grand public grâce à la populaire émission Affaire conclue (sur France 2), a donc notamment interpellé le président de la République concernant l’organisation d’obsèques en période de confinement liée à la lutte contre le coronavirus.

Toutefois, le coup de colère de Pierre-Jean Chalençon étonne un peu puisque le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures permettant aux familles d’organiser des obsèques avec, notamment, la possibilité de conserver le corps d’un défunt dans un cercueil hermétique et ce jusque six mois ; une manière d’attendre la fin du confinement pour organiser un vrai adieu digne avec les proches. A date, les cérémonies au cimetière ne peuvent accueillir que 20 personnes, employés des pompes funèbres compris…

Pierre-Jean Chalençon, actuellement confiné chez lui à Paris entre les murs du vaste et onéreux Palais Vivienne dans le 2e arrondissement, avait posté un tendre message au moment de la mort de son père. Sur Instagram, il écrivait : “Mon papa Gérard Chalençon a fait le grand voyage cette nuit [celle du jeudi 26 au vendredi 27 mars 2020, NDLR]… Merci pour tout ce que tu m’a appris… Même si nos chemins se sont éloignés.. Je t’aimerai toujours et je serai à jamais ton titi… Je t’aime papa…” Le populaire collectionneur, spécialiste de Napoléon Bonaparte, a depuis reçu des milliers de messages et s’est dit “touché“.

Ce 2 avril … restera a jamais grav dans ma mmoire… mon papa Grard chalenon. Ne seras plus que poussire… pas d obsques… bref .. un cauchemar… incomprhensible… je suis trs en colre !!!!! …mme si je peux [email protected] @BrunoMasure @BFMTV

Source: Lire L’Article Complet

Pholien (Koh-Lanta 2020) tout en abdos et très sexy sur Instagram

Pholien a régalé ses abonnés sur Instagram ce mercredi 1er avril 2020. Le candidat de “Koh-Lanta” a posté une photo de lui grâce à laquelle il dévoile sa silhouette de rêve et surtout ses abdos en béton.

Pholien a décidément tout pour plaire. Le Belge de 30 ans actuellement au casting de Koh-Lanta a décidé d’offrir un petit cadeau à ses abonnés ce mercredi 1er avril 2020, à savoir une photo de lui torse nu. Et pas n’importe laquelle puisqu’il y apparaît le corps bronzé mettant parfaitement en valeur ses abdos saillants.

Il s’agit d’un ancien cliché du jeune homme qu’il a ressorti pour une bonne raison, lancer son propre challenge. En effet, alors que les défis se multiplient sur les réseaux sociaux depuis le début du confinement, Pholien a imaginé un programme de sport sur 30 jours que tous les internautes pourront suivre avec lui. “Challenge jour 1 ! C’est parti pour 30 jours de motivation durant le mois d’avril pour se garder en forme. Moi, cette photo me motive à me mettre en forme ! Et vous, qu’est-ce qui vous motive à fond ?” Si ses followers se sont montrés quelque peu réfractaires à l’idée de se remettre en selle, ils le sont en revanche beaucoup moins lorsqu’il s’agit de contempler son physique de rêve. “Ah ben ce qui me motive, c’est cette photo“, a-t-on pu lire dans les commentaires à plusieurs reprises.

En attendant de suivre son évolution au cours du mois, Pholien continue en tout cas de tout donner sur les îles Fidji au cours de son aventure Koh-Lanta. Vendredi soir dernier, les fans du programme de TF1 ont pu constater qu’il s’était une nouvelle fois maintenu dans la compétition, lui qui évoluait dans l’équipe des Rouges aux côtés de Teheiura, Claude, Jessica ou encore Ahmad, avant la réunification. Il avait d’ailleurs beaucoup amusé le public en confiant de nouvelles anecdotes sur son enfance au moment de faire part de son ressenti sur sa victoire à l’épreuve de confort…


Source: Lire L’Article Complet

Igor Bogdanov papa de six enfants : sa relation distante avec son fils aîné

Dans ses manuels de biologie, Igor Bogdanov maîtrise à la perfection le chapitre de la reproduction. Père de six enfants, le scientifique se désole d’avoir de moins en moins de nouvelles de son aîné Dimitri.

Leur physique atypique fascine autant qu’il séduit. Les frères Bogdanov ont certes des vies sentimentales diamétralement opposées, mais on peut dire qu’Igor est un véritable bourreau des coeurs. Dernièrement, c’est au bras de la jeune Julie Jardon qu’on l’a vu roucouler – malgré des hauts et des bas. Mais cette idylle est bel et bien terminée, le scientifique télévisé le confirme. “On a une relation de confiance et d’amitié profonde, explique-t-il dans les colonnes d’Ici Paris. On est solidaires l’un de l’autre, on n’est pas amants.

Igor Bogdanov s’est mis en couple avec Julie Jardon, de quarante-quatre ans sa cadette, après s’être séparé d’Amélie de Bourbon-Parme. Leur amour est resté secret pendant deux ans, avant de voler en éclats, après quelques allers-retours. Mais les ruptures, c’est son rayon. Le présentateur s’est marié à deux reprises, mais il a toujours su gérer les séparations dans le respect. “J’ai de bonnes relations avec mes ex, précise-t-il. Transformer une relation en amitié durable, c’est fondamental.” Il faut dire qu’il est très lié à ses anciennes compagnes puisqu’il a eu, au total, six enfants.

De sa dernière relation avec Amélie de Bourbon-Parme, Igor Bogdanov a eu Alexandre (8 ans) et Constantin (5 ans). De ses amours avec Ludmillat d’Outremont sont nés Sasha (30 ans), Anna (29 ans) et Wenceslas (25 ans). Il a également un fils aîné de 44 ans, Dimitri, issu de son union avec la comédienne Geneviève Grad. Hélas, ce dernier lui donne moins de nouvelles. “Je le vois peu, mais je l’aime beaucoup, indique-t-il à Ici Paris. Il me ressemble, de même qu’à son petit frère Alexandre. Je suis très proche des trois grands et des petits.”

Du côté de Grichka, en revanche, c’est la disette. Si les deux frères ont partagé une attirance commune pour la même fille à l’âge de 15 ans, il ne semble plus vraiment intéressé par les romances depuis. “Je suis fondamentalement un théoricien et Igor un praticien, se justifie-t-il. Il a fait une thèse de physique. Je suis très abstrait. Lui, concret. J’ai la tête dans les étoiles, et Igor les pieds sur terre. Je suis dans un dialogue solitaire.” Désolé, mesdemoiselles…

Retrouvez l’interview intégrale d’Igor et Grichka Bogdanov dans le magazine Ici Paris n°3900 du 01 avril 2020.

Source: Lire L’Article Complet