Philippe Etchebest : le juré de Top Chef fait une très surprenante confession

Philippe Etchebest cuisine désormais en famille. Confiné, le célèbre chef de M6 en profite pour rattraper le temps perdu. Sur Europe 1, il a même fait une surprenante révélation.

Ces derniers jours n’ont pas été faciles pour Philippe Etchebest. Alors que la France est en confinement, le célèbre chef a dû fermer son établissement à Bordeaux, comme beaucoup de restaurateurs. Pas question donc pour le célèbre juré de Top Chef d’aller à l’encontre des mesures annoncées par le gouvernement. La star des fourneaux a même poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. « Il est extrêmement important aujourd’hui que chacun et chacune reste chez soi pour éviter la propagation de l’épidémie, a-t-il déclaré sur Twitter. On a demandé aux restaurateurs, aux bars, aux cafés, aux discothèques, samedi soir de fermer tout à partir de minuit. C’est extrêmement difficile, c’était violent. Il faut vraiment être responsables. Restez chez vous bon sang, pensez au personnel médical qui galère et qui va galérer encore pendant un petit moment. »

« C’est très très bien ! »

Désormais calfeutré chez lui, Philippe Etchebest prend son mal en patience. A l’antenne d’Europe 1, le chef de 53 ans a raconté comment il vivait son confinement. « Je suis chez moi en Dordogne. Je ne bouge pas, je suis en famille. Je suis à la ferme et on a aussi des animaux à soigner. Il faut qu’on s’en occupe. A partir du moment où on a su qu’il fallait fermer le restaurant, on n’avait rien à faire sur Bordeaux. On est donc parti là où on va le week-end », a-t-il expliqué en assurant que « finalement, les journées passent assez vite ». Il faut dire que Philippe Etchebest ne se laisse pas aller et planifie son temps. « Je fais ce que je n’ai pas eu le temps de faire jusqu’à maintenant parce que je travaille beaucoup », a-t-il révélé. L’acolyte d’Hélène Darroze et Michel Sarran a même fait deux étonnantes révélations.

Rarement chez lui, Philippe Etchebest peut désormais concocter de bons petits plats pour ses proches, ce qu’il ne faisait jamais faute de temps ! Le mari de Dominique a également pu regarder pour la première fois l’émission Top Chef dans laquelle il officie pourtant depuis 2014. « J’en profite pour regarder Top Chef parce que je n’ai jamais regardé, a-t-il avoué. C’est très très bien ! Surtout il y en a un que je trouve extraordinaire, celui qui gueule tout le temps ! Je le trouve génial ! » L’occasion de se faire aussi des petits debriefs en famille.

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Bas (Profilage) : "Cette saison a été difficile"

Depuis 2012, Philippe Bas interprète le commandant Rocher dans Profilage, jeudi 19 mars à 21 h 05 sur TF1. Après Odile Vuillemin et Juliette Roudet, il forme cette fois un duo inédit avec Shy’m.

Comment Rocher débute-t-il cette saison 10 ?

Philippe Bas : Il arrive un peu frustré par les événements qui se sont passés en fin de saison 9. Il a été suspendu, il ne peut plus travailler. Sa rencontre avec Élisa Bergman va lui permettre de reprendre le boulot. Il sent qu’elle cache des choses, mais son instinct le pousse à lui faire tout de même confiance. Rocher n’est pas un romantique, mais il est humain.

Quand vous avez appris que Tamara Marthe (Shy’m) allait être votre partenaire, vous êtes-vous demandé si elle serait aussi bonne comédienne que chanteuse ?

Vous savez, les chanteuses qui veulent devenir comédiennes ont toute ma confiance ! (Il a vécu une histoire d’amour avec Lorie Pester entre 2010 et 2012, ndlr). J’avais donc un bon a priori pour Tamara. Blague à part, d’autres avant elle ont fait le saut et l’ont réussi. Je n’avais donc pas peur. Ce genre d’inconnue fait partie de chaque nouveau projet. Et je trouve cela plutôt enthousiasmant.

À quoi ressemble votre duo avec Tamara ?

Il ne ressemble à aucun autre, malgré certaines résonances. Tamara apporte la légèreté, la complicité et l’humour que Chloé (Odile Vuillemin) avait avec Rocher. On retrouve aussi la familiarité au-delà du fraternel que le commandant avait avec Adèle (Juliette Roudet). Mais comme on est dans une nouvelle dimension, il n’y a pas de tension sexuelle entre eux. J’ai adoré jouer avec Tamara. J’espère que le public y sera sensible. En tout cas, en embrassant cette carrière, elle ne s’est pas trompée.

Vous l’avez ressenti dès votre première scène ?

Oui, j’ai immédiatement vu qu’elle avait la carrure pour porter le personnage qu’on lui confiait. Ça a été une évidence. Cette saison a été particulière, difficile… et la présence de Tamara dans notre équipe, à ce moment-là, a été formidable.

Vous faites allusion au décès de Jean-Michel Martial (le 17 octobre 2019, ndlr) ?

J’ai du mal à en parler. Toute l’équipe l’aimait profondément. Il n’a pas pu finir la saison. On ne s’y attendait pas. Cette saison lui est dédiée.

Source: Lire L’Article Complet

On n’est pas couché : Philippe Manœuvre tacle Jean-Baptiste Guégan (Vidéo)

Ce samedi 15 février, Laurent Ruquier recevait dans “On n’est pas couché” Philippe Manœuvre. Venu assurer la promo du show “Rockin’ 1000”, l’animateur radio a été interrogé sur Jean-Baptiste Guégan. Sosie vocal de Johnny Hallyday, le Breton découvert dans la treizième saison de “La France a un incroyable talent” est considéré comme la “réincarnation” du Taulier pour les uns, et un escroc pour les autres. Alors qu’en pense celui que le producteur de France 2 surnomme “le monsieur rock français” ?

“Il a la même voix, ça c’est clair. Il a la même voix, la même emprunte vocale. Quand on ferme les yeux, on entend Johnny. Il y a des gens qui vont à ses concerts qui ferment les yeux et qui me disent : ‘J’ai été, j’ai fermé les yeux deux heures’. Alors, quel est l’intérêt ?”, a débuté Philippe Manœuvre. Sous les rires du public, le journaliste continue : “Moi, ce qui m’intéressait avec Johnny, c’est qu’il avait fait la place de la Nation, c’était un bonhomme, un personnage, un héros, un demi-dieu. Tout ce que l’on veut,  il était là quoi ! Si c’est la voix de Johnny, après il va y avoir le sosie de Johnny et on n’en finira pas”.

Il conclut : “Tous les imitateurs qui faisaient Michael Jackson ou Elvis ont leur a dit : ‘Il faut faire du Johnny’. Tous les imitateurs de France font du Johnny, voilà c’est une mode”. Voilà qui est dit ! Pas certains que Jean-Baptiste Guégan apprécie. Conscient que l’image du rockeur lui colle à la peau, le père de famille a annoncé qu’il souhaiter imposer une nouvelle identité musicale. Va-t-il réussir à se défaire du statut de sosie ? Affaire à suivre… 

Source: Lire L’Article Complet

En larmes, Philippe Lacheau évoque la disparition de son frère sur M6 (VIDEO)

Invité sur le plateau des Artistes remontent le temps sur M6, Philippe Lacheau ne s’attendait pas à verser quelques larmes. Bouleversé par une chanson, l’acteur a décidé de se confier sur la disparition de son frère.

Triste pensée pour Philippe Lacheau en ce 31 décembre. L’acteur qui s’est récemment mis en scène dans le rôle de Nicky Larson a décidé de passer le réveillon du nouvel an avec ses fans français sur M6 avec toute sa bande (Elodie Fontan, Tarek Boudali entre autres). Dans ce programme animé par Julia Vignali, la bande à Fifi, Dave ou encore Amel Bent faisaient un retour dans le passé en (re)découvrant toutes les tendances des années 80. Objets insolites, chansons, mode… tout est passé au crible et les invités sont eux-même mis à contribution. Alors qu’Amel Bent passait sur scène pour interpréter un célèbre titre de Florent Pagny, Philippe Lacheau a vu de tristes souvenirs remonter à la surface. Séquence émotion assurée.

Au milieu d’une petite scène, Amel Bent avait décidé chanter N’importe quoi, le tube de Florent Pagny sorti en 1988. Une véritable pression pour l’artiste qui interprétait cette chanson pour la première fois et l’effet a été immédiat auprès de son public. Silencieux, les invités admiraient l’incroyable performance de la chanteuse, tandis que de son côté Philippe Lacheau versait une petite larme. Une émotion assez forte pour que sa compagne, Elodie Fontan décide de le rejoindre pour le soutenir. “Tu nous as émus, mais c’était énorme”, a ainsi commenté Julia Vignali à Amel Bent pour décrire la réaction de ses invités.

Une chanson qui fait écho

Une remarque confirmée par Philippe Lacheau qui a finalement décidé d’expliquer son émotion aux stars du plateau. “C’était un morceau assez particulier pour moi aussi. J’ai perdu un frère jeune et c’était…, mais tu ne pouvais pas savoir. Tu l’as interprétée brillamment et merci beaucoup”, a expliqué l’acteur face à une Amel Bent touchée par cette bouleversante confession : “J’espère que ça t’a fait du bien d’exorciser, ça sert à ça la musique”. “C’est vrai merci. Je n’avais pas entendu cette chanson depuis très longtemps et ça fait du bien quelque part”, a conclu Philippe Lacheau qui prépare en secret un tout nouveau projet. Une séquence qui a conclu avec émotion l’année 2019.

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Lellouche : pourquoi Nicolas Sarkozy a été l’un des premiers à voir son bébé ?

Ce mercredi 1er janvier, M6 retransmet la pièce L’invitation dans laquelle joue Philippe Lellouche. Devant l’écran, il y aura peut-être sa fille Sharlie, 8 ans, qui peut d’ailleurs se vanter d’avoir été visitée par un célèbre président de la République quelques heures seulement après sa naissance.

S’ils sont aujourd’hui séparés et qu’ils ont refait leurs vies, Philippe Lellouche et Vanessa Demouy ont vécu une belle histoire d’amour durant 16 ans. Les deux comédiens ont même eu deux enfants, un garçon appelé Solal et une fille prénommée Sharlie. Celle-ci peut d’ailleurs se vanter d’avoir rencontré du beau monde dès son premier jour sur Terre. En effet, le 5 mai 2011, alors qu’elle vient de naître, Sharlie a reçu la visite d’un président de la République, Nicolas Sarkozy !

Dans les colonnes du Parisien, Philippe Lellouche avait raconté les coulisses de cette visite totalement imprévue qualifiée de “pur hasard. Le 4 mai 2011 alors que Vanessa Demouy a des contractions, elle se rend à la polyclinique de la Forêt de Fontainebleau et le personnel lui demande ne rester sur place plutôt que de repartir pour revenir le lendemain… La faute à Nicolas Sarkozy. “On nous a dit qu’on devait rester sur place parce que, le lendemain, on ne pourrait plus accéder aux lieux en raison de la visite du président. Le premier visiteur de ma fille a été Nicolas Sarkozy. C’est super chic !” avait expliqué Philippe Lellouche.

En venant au monde, Sharlie était donc entourée de célébrités. Outre ses célèbres parents, elle pourra dire que son premier visiteur à la clinique était le président de la République de l’époque. Pour l’anecdote, à ce moment-là, la femme de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, était enceinte de leur petite Giulia qui a pointé son nez quelques mois plus tard, le 19 octobre 2011.

Source: Lire L’Article Complet

Objectif Top Chef : Philippe Etchebest recadre une candidate en reconversion (Vidéo)

Philippe Etchebest est loin d’avoir sa langue dans sa poche. Très cash, le chef cuisinier est connu pour son franc-parler, dont il n’hésite pas à s’en servir même auprès des candidats de son émission Objectif Top Chef. Ce jeudi 26 décembre, les téléspectateurs ont pu suivre un nouveau numéro du programme dans lequel Philippe Etchebest va désigner le prochain candidat qui rejoindra sa brigade dans la nouvelle saison de Top Chef qui sera diffusée en 2020. Et alors que cette semaine le chef est parti à la recherche d’amateurs, il ne s’est pas montré tendre envers Viriginie, 36 ans, technicienne en recherche et développement dans l’automobile qui souhaite se reconvertir : “Ce qui m’anime tous les jours c’est la cuisine”.

Mais alors que la candidate souligne malgré tout son amour pour son premier métier, Philipe Etchebest a aussitôt recadré Virginie en lui faisant la leçon : “Et bah alors ? C’est bien ! Faites la cuisine chez vous, pour vos amis ! Vous savez ce que c’est de basculer de l’autre côté ? Non vous ne savez pas ! Là vous allez redescendre en bas de l’échelle, mais alors tout en bas, vous repartez à zéro !”. Mais malgré cette attaque, Virginie ne s’est pas démontée face à Philippe Etchebest : “Ça ne me fait pas peur chef, j’en suis bien consciente (…) Je suis une acharnée du travail, je veux mon ticket pour Top Chef”. Une attitude qui s’est avérée payante puisque Philippe Etchebest a attribué à son plat 5 étoiles.

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Bouvard écarté des Grosses Têtes : rancunier, il tacle Laurent Ruquier

Dans une interview accordée à Midi Libre, dimanche 22 décembre, Philippe Bouvard a évoqué son éviction des “Grosses Têtes” de RTL. Cinq ans après les faits, il ne semble toujours pas prêt à pardonner. Non Stop People vous en dit plus.

En juin 2014, et après 37 ans de bons et loyaux services, Philippe Bouvard avait été écarté de la présentation des “Grosses Têtes”. Emission qu’il animait depuis sa création sur les ondes de RTL. Le 25 août 2014, Laurent Ruquier avait officiellement pris la relève du journaliste de 90 ans. “Un rêve d’enfant” pour l’animateur de “ONPC”, fidèle auditeur de l’émission depuis son adolescence. “Quand j’avais 14 ans, je rentrais du lycée pour écouter ‘Les Grosses Têtes’. Et quand je savais que je serais en retard, je les enregistrais sur une cassette d’une durée de 120 minutes”, avait confié Laurent Ruquier en avril 2014 à nos confrères de TV Mag. “Je crois pouvoir dire que, après Philippe Bouvard, je suis la personne qui connaît le mieux l’histoire des ‘Grosses Têtes’”, estimait-il ensuite.

Une éviction jamais digérée 

Philippe Bouvard est loin d’être du même avis. Dans une interview accordée à Midi Libre, dimanche 22 décembre, l’ex-présentateur des “Grosses Têtes” est revenu sur son éviction… qu’il n’a manifestement pas digérée. Il en profite même pour tacler celui qui a pris sa place. “Je dois être le seul dans l’histoire de la radio qui a été remplacé par celui qui essayait de le rattraper en vain depuis des années”, a déclaré Philippe Bouvard. Et d’ajouter : “Je me croyais intouchable. C’était une faiblesse d’interprétation de ma part”. Visiblement rancunier, le journaliste affirme qu’il n’écoute pas son ancienne émission depuis l’arrivée de Laurent Ruquier. “Cela ne m’intéresse pas”, a-t-il lâché. Philippe Bouvard est maintenant habitué à lancer des tacles à Laurent Ruquier. Le 9 décembre dernier, l’ex-animateur des “Grosses Têtes” accordait une interview à Non Stop People. L’occasion pour lui de régler (une nouvelle fois) ses comptes avec son successeur. 

Dans “Midi Libre” ce dimanche, Philippe Bouvard confie une nouvelle fois pourquoi il n’a jamais digéré son départ forcé de l’émission #LesGrossesTêtes. Un cas unique dans l’histoire de la radio selon lui. pic.twitter.com/vBACUrAFdD

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Etchebest : Ce restaurant qui lui fait vivre un enfer

Philippe Etchebest est en pleine tourmente. Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé le 31 octobre le permis de construire de son nouveau restaurant qu’il prévoyait d’ouvrir avec Camille Delcroix, gagnant de Top Chef 2018.

Ce jeudi 19 décembre, M6 rediffuse trois épisodes de “Cauchemar en cuisine” dès 21h05. Si Philippe Etchebest, qui était “hyper ému” face à un candidat “d’Objectif Top Chef”, est connu pour faire de véritables miracles et sauver des restaurants au bord de la faillite, le Meilleur Ouvrier de France aurait lui-même besoin d’un peu d’espoir et d’une bonne étoile. Le chef vit actuellement un véritable cauchemar depuis que son rêve de longue date a été brisé… Il prévoyait d’ouvrir un second restaurant à Bordeaux en compagnie de Camille Delcroix, gagnant de Top Chef 2018, mais le permis de construire a été annulé par la justice le 31 octobre 2019… Quelques jours avant cette décision, Camille Delcroix avait fait part de son excitation à La Voix du Nord : “Il y aura deux entités culinaires. Au rez-de-chaussée, il y aura quelque chose de plus populaire et accessible à tous. À l’étage, ce sera un restaurant gastronomique. Je vais suivre l’ouverture d’un resto de A à Z. Ce n’est pas donné à tout le monde. Je vais voir les dessous du panier avec le chef.”. Philippe Etchebest souhaitait transformer un immeuble de la rue Rode, aux Chartrons, en deux restaurants et une épicerie. Cependant, un des riverains, gêné par les nuisances sonores et visuelles a réussi à faire stopper le projet…

Le permis de construire déposé par la SCI Chartrons de Philippe Etchebest comportait des “insuffisances” et des “inexactitudes”. Le tribunal administratif de Bordeaux a notamment pointé du doigt que : “les plans joints font apparaître une toiture plate sur la partie arrière de la construction alors que les photographies aériennes produites démontrent l’existence d’une pente.”. De plus, le rapport révélait : “La SCI Chartrons a réalisé des travaux de démolition de la quasi-totalité de l’intérieur de la construction existante, non autorisés par le permis de construire et ayant donné lieu à un procès-verbal d’infraction dressé le 3 avril 2019.”. Mais pourquoi le riverain s’est-il lancé dans une guerre contre Philippe Etchbest ? Contacté par 20 Minutes, l’avocat du voisin a levé le voile sur ce mystère. Il a expliqué : “Mon client était en passe de vendre son appartement fin 2018 mais après la signature du compromis, l’acquéreur a eu vent du projet de restaurant de Philippe Etchebest, comprenant notamment la construction d’un mur qui va faire obstacle à la vue, et il a décidé de casser la vente.”. 

Philippe Etchebest crie “au racket”

Par ailleurs, le voisin a contacté plusieurs agences immobilières et a découvert que “la valeur de son bien devait être dévaluée d’environ 130.000 euros. Non seulement à cause du mur, mais aussi des nuisances liées à l’activité de restauration. Mon client a regardé attentivement le permis et a découvert plusieurs défauts. Philippe Etchebest a dessiné un plan volontairement faux.” a dénoncé Me Thomas Rivière. Philippe Etchebest ne compte pas se laisser faire et a même crié au “racket” de ce voisin. L’avocat du plaignant a immédiatement démenti : “Je n’ai même pas encore demandé de dommages et intérêts sur le fond du dossier. J’ai pour le moment uniquement exposé le préjudice subi par mon client, de l’ordre de 130.000 euros. C’est une base de réflexion, où est l’extorsion ? Aucune demande n’a été déposée de payer cette somme, et il n’y a eu aucune négociation. Et si mon client a bien proposé à M. Etchebest qu’il lui rachète son appartement, ce dernier a refusé après l’avoir visité, et nous en sommes restés là.”. Pour le moment, le projet du chef Philippe Etchebest, qui est fan de fast-food, reste en suspens jusqu’à l’audience en cour d’appel.

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO Philippe Etchebest : une ancienne Miss France lui lance un appel un peu spécial

Invitée dans Touche pas à mon Poste ce 12 décembre, Sonia Rolland a lancé un appel à Philippe Etchebest : elle pourrait bien avoir besoin de son aide.

Les coups de gueule de Philippe Etchebest ne sont pas connus que par les téléspectateurs d’Objectif Top Chef. Le célèbre chef cuisinier, qui a un caractère bien trempé, est connu dans le monde de la télévision pour semer la terreur partout où il passe. Et les apprentis cuisiniers de l’émission de M6 en sont les premiers à en faire les frais.

Ce 12 décembre dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a tenu à revenir sur la fameuse séquence du 10 décembre. L’animateur de Cauchemar en cuisine avait sévèrement recadré un candidat d’Objectif Top Chef, qui n’avait pas réussi à se maîtriser à cause du stress. « Il s’est fait défoncer par Philippe, le grand frère », a ironisé Cyril Hanouna, faisant référence à l’émission Pascal, le grand frère, qui permet de remettre sur le droit chemin les jeunes en difficulté.

Après avoir fait visionner à sa bande de chroniqueurs le fameux passage d’Objectif Top Chef, où Philippe Etchebest balance au jeune Jérémie : « Tu te crois où là ? C’est quoi ce travail ? Tu fais pas ta tête de c**, surtout pas avec moi ! », Cyril Hanouna a demandé à Sonia Rolland, qui était invitée dans Touche pas à mon poste, si elle aime bien ce « genre de mecs », en mimant des coups de poings. « Ah non pas du tout », a répondu la Miss France 2000, avant de faire une petite révélation.

« Mais pour ma fille, quand elle sera proche de l’adolescence je l’appellerai, oui », a plaisanté l’ancienne reine de beauté. Une petite blague qui a donné envie à Cyril Hanouna d’enchérir : « Il te fait la cuisine et il te met des enfants avec. C’est osso buco et claques dans la gueule ! » Il vaut donc mieux que la petite Tess Rolland-Rocancourt, qui est âgée de 12 ans, se tienne à carreau si elle veut éviter que Sonia Rolland ne mette sa menace à exécution !

Source: Lire L’Article Complet

Philippe Bouvard : que devient l'ancien animateur des Grosses têtes ?

Ce vendredi 6 décembre, Philippe Bouvard fête ses 90 ans. L’occasion de vous donner des nouvelles de celui qui a régalé les auditeurs des Grosses têtes de RTL pendant des années.

Bon anniversaire Philippe Bouvard ! Ce vendredi 6 décembre, l’animateur fête ses 90 ans. Après avoir passionné de 1977 à 2014 les auditeurs des Grosses têtes de RTL (émission désormais présentée par Laurent Ruquier), il continue d’officier sur la station, mais le week-end. Il y présente l’émission Allo, ici Bouvard, tous les dimanche de 11h30 à midi. Il y un an, nous l’avions rencontré et il nous confiait son plaisir de continuer à officier sur cette radio, à qui il a beaucoup apporté. Avec humour, ils se confiait également sur le temps qui passe. “Je pense beaucoup à la mort mais elle ne pense toujours pas à moi ! (rires). Aujourd’hui, je suis heureux de continuer à travailler. Mon plaisir également, c’est ma famille qui, avec le temps, s’est agrandie. Je suis arrière grand-père. J’aime aussi le plaisir de la table et voir des amis, même s’il ne m’en reste plus beaucoup… La lecture, j’y ai malheureusement pratiquement renoncé, parce que ma vue a baissé. Pour travailler, je suis obligé que l’on me fasse des notes en caractère 96, le plus gros qui existe sur l’ordinateur (rires).”

Concernant ses “héritiers”, Philippe Bouvard semblait avoir un avis bien tranché. “Je me reconnais dans ce que fait Thierry Ardisson. Je l’aime beaucoup et il me le rend bien. Il pose des questions que je n’aurais jamais osé poser. Il est toujours bien coiffé et bien habillé. J’apprécie aussi Stéphane Bern et, dans un autre registre, Laurent Delahousse. Il a une véritable prestance physique. Après, je ne sais pas s’il aurait fait une aussi brillante carrière en presse écrite (rires).” Et d’ajouter qu’il ne pourrait plus faire aujourd’hui le dixième de ce qu’il faisait à l’époque à la télévision, notamment dans Le petit théâtre de Bouvard. “Je ne pourrais plus rien dire, le CSA me couperait. Certains sketchs très drôles ne seraient plus concevables. Je considère que j’ai eu beaucoup de chance.

Source: Lire L’Article Complet