Mort de Mota Jr : le rappeur portugais retrouvé sans vie, deux mois après avoir été enlevé

Voilà une triste nouvelle. Il y a près de deux mois, le rappeur portugais Mota Jr se faisait enlever. Sans nouvelles de l’artiste depuis ce jour, les autorités portugaises ont fait la macabre découverte du corps de David Mota, de son vrai nom, en état de décomposition.

Cette semaine semble morose. Après les décès de Jordan Diakese, Shad Gaspard, Mory Kante, voilà qu’une autre célébrité a trouvé la mort : Mota Jr. Le corps du rappeur portugais a été retrouvé sans vie, en état de décomposition, près de deux mois après son enlèvement. David Mota, de son vrai nom, était porté disparu depuis le mois de mars dernier. L’interprète de Vira Casacas avait été enlevé au domicile de sa mère, par deux hommes armés et cagoulés. L’artiste a été frappé avant d’avoir été forcé à intégrer le véhicule de ses kidnappeurs. Sa mère a déclaré avoir trouvé du sang dans l’ascenseur de son immeuble, ainsi que la casquette et les chausson de son fils au niveau de la porte d’entrée. Malheureusement, Mota Jr semble avoir fait les frais de mauvaises rencontres. En effet, une femme qu’il avait récemment rencontrée l’aurait directement mis en contact avec ses agresseurs.

Une histoire d’argent qui a mal tourné

Le décès de Mota Jr a été annoncé par la chaîne locale TVI24. Le corps du rappeur, actuellement en cours d’autopsie, a été trouvé dans la ville de Sesimbra. Selon les autorités portugaises, les motivations des agresseurs auraient été l’argent. En effet, sur les réseaux sociaux, David Mota avait pour habitude de montrer la fortune que son métier d’artiste lui a permis d’acquérir. Liasses de billets, voitures de luxe, villa de rêve… Autant d’éléments qui auraient pu motiver les meurtriers à lui dérober ses biens les plus précieux. L’enquête est en cours et pour le moment, aucun suspect n’a été arrêté.

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO. RZA offre des iPad à une classe new-yorkaise

RZA, l’un des membres fondateurs du
Wu-Tang Clan, a surpris une classe de Staten Island, dans l’Etat de New York, en lui faisant don de 30
iPad Pro. C’est d’abord l’enseignante Jo Ann Accardi qui a pris l’initiative de contacter sur Twitter la légende du rap pour faire état du manque de ressources technologiques dont souffre son établissement.

« J’ai contacté mes frères du Wu-Tang et Apple, et nous avons des iPad pour votre classe afin que vous ayez la chance d’avoir une meilleure éducation, a déclaré l’artiste aux élèves comme le révèle SILive. Moi-même, j’ai encore des rêves à réaliser, alors n’arrêtez jamais de rêver. »

Un modèle de réussite

Aux yeux du principal Jodi Contento, la venue de RZA dans son établissement a encore plus de valeur que le don des iPad.

« Je veux vraiment souligner qu’à chaque fois que quelqu’un qui a ses racines dans la communauté revient partager son succès, c’est une chose inestimable pour notre école, a-t-il expliqué. Il s’agit de faire appel à des modèles positifs, ce qui n’est pas toujours facile. C’est formidable d’avoir ces modèles de réussite. »

Source: Lire L’Article Complet

Le rappeur Pop Smoke assassiné : nouvelles révélations troublantes sur sa mort

Pendant un temps, un cambriolage avait été évoqué. Le rappeur Pop Smoke, décédé ce mercredi 19 février, aurait finalement été victime d’un règlement de compte selon TMZ.

Depuis l’annonce de la mort Pop Smoke, l’un des rappeurs les plus en vue du moment, ce mercredi 19 février, les spéculations vont bon train. Contrairement à ce qui a été annoncé dans un premier temps,le jeune homme de 20 ans n’aurait pas été victime d’un cambriolage.TMZexplique quequatre personnes cagoulées et armées auraient fait irruption dans sa propriété à Hollywood Hills, à 4h30 du matin, avant de l’abattre. Quelques minutes se seraient ensuite écoulées avant qu’ils ne sortent de la résidence.

Les coups de feu auraient été tirés à l’intérieur de la demeure de l’artiste et n’auraient fait qu’une victime. Pop Smoke aurait, par la suite, été transporté d’urgence au Cedars Sinai Medical Center où il aurait été déclaré mort. Pour TMZ, il s’agirait davantage d’un règlement de compte qu’un cambriolage. Selon des témoins qui ont vu les caméras de vidéosurveillance, le tireur n’a touché à rien et n’a rien volé. “Etant donné qu’il a tiré sur quelqu’un, il est peu probable qu’il ait eu le temps de fourrer des objets dans sa poche”, précise le tabloïd.

Nicki Minaj bouleversée

Mais alors pourquoi a-t-on parlé d’un cambriolage ? TMZ explique que, quelques heures seulement avant sa mort, Pop Smoke avait involontairement partagé son adresse sur les réseaux sociaux en omettant de flouter son lieu de résidence sur une vidéo. On l’apercevait avec des cadeaux plein les bras. Sur l’un d’eux était noté son adresse. Pour l’heure, les suspects n’ont toujours pas été identifiés et arrêtés.

Depuis l’annonce de sa mort, le monde du rap est en deuil. Il faut dire que Pop Smoke a réussi, en très peu de temps, à se faire une place auprès des plus grands. Son titre Welcome to the Party est devenu en quelques mois seulement un véritable tube. Nicki Minaj, qui a collaboré avec l’artiste, a posté un message bouleversant sur la toile. “La Bible nous dit que la jalousie est aussi cruelle que la tombe. Incroyable. Repose en paix, papa”.

Crédits photos : OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet

Mort de Pop Smoke : le rappeur de 20 ans tué lors d’un cambriolage

Le monde du rap américain est à nouveau en deuil. La presse américaine annonce en effet ce mercredi 19 février, la mort du rappeur Pop Smoke. Considéré comme une étoile montante du rap, le jeune homme de 20 ans a été tué à son domicile de Los Angeles lors d’un cambriolage. Non Stop People vous en dit plus sur ce drame.

Quelques mois après la mort du rappeur Juice Wrld, le monde du rap est à nouveau frappé par un drame. Pop Smoke, le jeune rappeur de 20 ans notamment connu pour ses titres “Dior” et “Welcome to the party” est mort ce mercredi 19 février 2020. Comme l’annonce le site américain TMZ, le jeune homme est mort à son domicile durant un terrible cambriolage qui aurait mal tourné. Le célèbre tabloïd révèle en effet que Pop Smoke, de son vrai  nom Bashar Barakah Jackson, se trouvait dans sa maison située à Los Angeles quand, vers 4h30 du matin, deux hommes vêtus de sweats à capuche et de masques ont fait irruption dans son domicile. D’après la police, les deux hommes armés visiblement bien décidés à cambrioler la maison, auraient été surpris par la présence du jeune rappeur et auraient ouvert le feu.  En plus d’avoir été atteint par plusieurs balles, le rappeur Pop Smoke aurait été frappé et gravement blessé par les coups.

Une enquête ouverte, aucun suspect

Transporté d’urgence au Cedars-Sinaï Hospital de Los Angeles, le rappeur a été déclaré mort quelques instants après son arrivée. Si les autorités locales ont assuré à la presse américaine qu’une enquête est actuelle en cours, aucun suspect n’a pour l’instant été arrêté. A seulement 20 ans, Pop Smoke faisait déjà partie de la cour des grands : si Nicki Minaj avait fait un remix de son tube “Welcome to the party”, Travis Scott, le chéri de Kylie Jenner avait fièrement signé un duo avec lui.  Après plusieurs mixtapes, le rappeur originaire de New York avait sorti son premier album en juillet 2019.

  • Kelly Bochenko : l’ex-Miss Paris trahie ? Elle accuse un membre du comité Miss France (Voici)
  • Star Academy “truquée” ? Pascal Nègre répond (sèchement) à Georges-Alain (Gala)
  • Georges-Alain balance sur la Star Academy : Pascal Nègre sort à son tour du silence (Voici)
  • Les confidences de D. Brogniart sur son père décédé (Paris Match)

Source: Lire L’Article Complet

Booba : après divers écarts, Instagram supprime purement et simplement le compte du rappeur

Le compte Instagram de Booba avec ses millions d’abonnés vient d’être supprimé au grand désespoir de ses followers. Virulent et parfois sans limite, la star n’a visiblement pas respecté la nouvelle politique du célèbre réseau social concernant la nudité et la pornographie.

Booba, surnommé le Duc par ses admirateurs, est le rappeur français le plus connu de l’hexagone. Avec ses 4,6 millions de followers sur Instagram, l’artiste originaire du 92 n’a plus à prouver sa célébrité et son succès. Très présent sur les réseaux sociaux, l’artiste a pourtant eu la surprise de se faire notifier la fermeture de son compte Instagram ce jeudi 30 janvier. Une heure avant l’arrêt pur et simple de son existence sur Instagram, Booba a publié un dernier post pour prévenir ses fans. Il a d’ailleurs légendé sa photo avec ces quelques mots : « Apparemment c’est mon dernier post ! Instagram ferme mon compte définitivement à 16H. Merci pour votre soutien la piraterie n’est jamais finie». Ses fans ont réagi très vite : « C’est quoi cette histoire ? » a-t-on pu lire en commentaire. La réponse du rappeur ne s’est pas faite attendre : « Histoire de fesses ». D’après certains internautes, en se basant sur la réponse de Booba, la clôture du compte pourrait être due à la diffusion, il y a quelques jours, d’une sex-tape de Fianso.

On ne rigole pas avec Instagram

Instagram, très à cheval sur la politique concernant la nudité et la pornographie, n’a donc certainement pas apprécié de voir du contenu explicitement sexuel publié sur son application. Un porte-parole du groupe a d’ailleurs confirmé la «suppression définitive» du compte officiel de Booba. Et le rappeur devait s’en douter puisqu’il a publié avec beaucoup d’humour il y a quelques jours une photo extrêmement mignonne d’un chaton accompagné de cette phrase : « Me faites pas ça Instagram je promets d’être irréprochable ». Une supplique qui n’a visiblement eu aucun effet… Mais tel que l’on connaît l’inénarrable B2O, nul doute qu’il ne va pas se laisser abattre pour si peu. Et après tout, il lui reste encore Twitter et Snapchat pour s’exprimer sur les réseaux !

Source: Lire L’Article Complet

Le rappeur Eminem de retour avec un album surprise

Après « Kamikaze » il y a un an et demi, le prodige de Detroit refait le coup de l’album surprise. Sorti dans la nuit de jeudi à vendredi sans aucune promotion, « Music to be murdered by » est son onzième album studio.

Une hache collée sur la tempe droite, un pistolet sur la tempe gauche en référence au maître du suspens, Alfred Hitchcock… La pochette du nouveau Eminem annonce la couleur. Macabre et caustique, le disque s’ouvre sur les cris d’une femme poignardée et se poursuit avec le titre « Unaccomodating », dont une rime provocatrice sur l’attentat suicide de Manchester à la sortie d’un concert d’Ariana Grande, fait déjà débat sur les réseaux sociaux.

Sur Music to be murdered by, Eminem reforme son duo légendaire avec son ancien mentor Dr Dre, le maître du son hip-hop, aux manettes sur sept morceaux de cet album généreux de 20 titres qui alterne mélodies commerciales et raps violents servis par un flow toujours aussi féroce et implacable.

Une chanson contre les armes à feu

L’album fait déjà beaucoup parler de lui aux États-Unis notamment à cause du clip de « Darkness », un titre militant qui évoque la tuerie de Las Vegas de 2017, lorsqu’un homme armé avait ouvert le feu sur les spectateurs d’un festival de musique. Dans ce plaidoyer contre le port d’arme aux États-Unis, on suit la tuerie du point de vue du tireur. Le clip se termine par ces mots : « Quand cela finira-t-il ? »

► À lire aussi : Eminem s’en prend à Donald Trump dans un rap engagé

Source: Lire L’Article Complet

VIDEO. Fianso balance un 12e épisode surprise de « #JesuispasséchezSo »

Deux bonnes nouvelles pour terminer cette semaine : le mois de janvier arrive à son terme et Fianso est de retour. Le rappeur du 93 vient de dévoiler par surprise le 12e épisode de son projet #JesuispasséchezSo, lancé en 2016. Un petit événement pour les fans, le dernier épisode remontant à un peu plus de deux ans, en décembre 2017.

Et on peut dire que l’artiste a l’air en forme. Pour ce 12e épisode, le rappeur nous fait voyager à Amsterdam, temple de la fumette, et livre un titre très énervé, bourré de punchlines. Une petite piqûre de rappel pour ceux qui oublieraient la place dominante dans le
rap game, de celui qui « fait péter plus de mecs que Sony Music France ».

Hyperactivité

Si les fans n’avaient pas eu d’épisodes depuis deux ans, Fianso n’a pourtant pas chômé depuis. Entre ses nombreux feats (avec RK, Kaaris, Soolking…), deux albums en 2018 (dont
un collectif), son émission Rentre dans le cercle etc., le rappeur a été très productif côté musique ces dernières années.

Mais Fianso est aussi sorti de sa zone de confort en se lançant sur scène au théâtre, lors du festival d’Avignon notamment, mais aussi sur le petit écran en campant l’un des rôles principaux de la série Les Sauvages.

Source: Lire L’Article Complet

« Adios Bahamas », l'album posthume de Népal, est désormais disponible

L’écoute d’Adios Bahamas est forcément particulière. Disponible depuis ce vendredi, il s’agit de l’album que préparait
Népal lorsqu’il est décédé début novembre. Un album dont on connaissait déjà deux titres, Là-bas et Daruma, dont les clips étaient sortis fin 2019, selon les souhaits initiaux du jeune rappeur parisien.

Adios Bahamas lèvent désormais le voile sur dix nouveaux morceaux, dont cinq feats, avec ses proches
Nekfeu, Doum’s, Di-Meh, Sheldon et 3010. Et forcément, se replonger dans l’univers du
rappeur, ne peut être que bouleversant.

Un album disponible en physique au printemps

On y retrouve son univers mélancolique, où ses morceaux en solo prennent parfois une dimension tragique, notamment lorsqu’il questionne le sens de la vie, comme dans le titre Trajectoire. Une chanson dont émane une certaine tristesse, tout en se clôturant sur une note optimiste, sur la construction d’un monde à notre image.

Sur Twitter, fans et collaborateurs n’ont pas caché leur émotion autour de la sortie de cet album, comme le producteur Diabi Taylorisme, membre de la 75e Session, collectif cofondé par Népal, et qui a rendu hommage à son « reuf ».

Comme l’expliquent ses proches via l’ancien compte Instagram du rappeur, Adios Bahamas sera disponible en physique au printemps prochain. En attendant, il est désormais disponible sur toutes les plateformes de streaming.


Source: Lire L’Article Complet

JoeyStarr : après être apparu nu sur Instagram par erreur, il s’en prend à ses haters

Samedi 28 décembre, alors qu’il profite de ses vacances à Dubaï, JoeyStarr est apparu nu par inadvertance sur Instagram. Loin d’en rougir, le rappeur a aussitôt taclé ses détracteurs.

Il y a quelques semaines, JoeyStarr a fait tomber le masque en se dévoilant plus touchant qu’il n’y parait, faisant de bouleversantesconfidences sur son enfance compliquée. Une image qui tranche avec le rôle du personnage sulfureux que le rappeur a toujours tenu. Que ce soit sur les plateaux de télévision, ou sur les réseaux sociaux, JoeyStarr ne passe jamais par quatre chemins quand il s’agit de livrer le fond de sa pensée. Et même quand il gaffe,l’ex de Karine Le Marchandparvient toujours à retomber sur ses pattes avec un petit coup de gueule en bonne et due forme. La preuve tout récemment. En vacances à Dubaï, l’artiste a voulu partager avec ses abonnés la jolie vue de sa chambre d’hôtel.

JoeyStarr risée du web

Sauf qu’il n’a pas fait attention au reflet de son image dans les fenêtres de sa chambre d’hôtel. Ainsi, ses fans ont pu le découvrir en tenue d’Adam ! Aussitôt diffusée dans la story Instagram de JoeyStarr, la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, et le rappeur est devenu, en quelques heures, la risée de la Toile. Mais pas question pour la star de NTM de devenir la tête à de turc des internautes. Ainsi, ce dimanche 29 décembre, c’est une fois de plus dans sa story Instagram qu’il a répondu, à sa façon comme toujours : « C’est les mêmes qui pensent que tu agis pour le buzz quoi que tu fasses et qui sont en fait capables de tout pour rien. Big up à toutes les c******* molles qui se sentent obligées de m’expliquer ce qu’il faut que je fasse ou pas, surtout quand c’est fait par inadvertance ». Et comme il aime aussi jouer sur l’humour, JoeyStarr a ainsi conclu : « Le philosophe de proximité que l’on nomme JoeyStarr m’a dit : ‘Par temps clair, on voit encore plus loin‘. À méditer” » Le dossier est clos !

Source: Lire L’Article Complet

MHD en prison : les preuves retenues contre lui ne permettraient plus de le relier à la rixe mortelle

La nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc Kamtchouang est décédé des suites de ses blessures, lacéré de 22 coups de couteau. Très vite, le rappeur MHD est inculpé. Depuis un an, il est emprisonné et clame son innocence. Les preuves vont dans son sens.

Lorsqu’un jeune homme, victime des guerres de gang du 19ème arrondissement de Paris, meurt ,frappé à mort en juillet 2018, le rappeur MHD- Mohamed Sylla de son vrai nom- est rapidement interpellé. Sur une vidéo de la rixe mortelle, on le reconnaitrait à sa coupe de cheveux, blonde platine. Le suspect porterait un ensemble Puma que seuls les ambassadeurs de la marque, comme MHD, auraient en leur possession. Enfin, et peut-être surtout, la voiture ayant servi au convoi du corps de la victime appartient à la star de l’Afrotrap. Pourtant d’après les informations obtenues par le JDD : ce qui semblait hier des preuves accablantes ne condamnent plus le chanteur aujourd’hui.

Depuis son incarcération, MHD clame son innocence

Près d’un an après sa mise en examen, la version du rappeur n’a pas changé, et semble aujourd’hui corroborée. Sa voiture? Il la prête à tout le quartier. Il ne serait pas responsable du sombre dessein auquel le bolide a servi cette terrible nuit. Sa coupe? Elle serait à la mode, et au moins une vingtaine de jeunes hommes de sa cité la porterait. Son jogging griffé? L’ensemble Puma aurait été en vente dans tous les magasins de l’enseigne au moment des faits. N’importe qui aurait pu se le procurer. En attendant son procès derrière les barreaux de la prison de la Santé, MHD partage son temps entre la musculation, l’écriture et la bibliothèque. Sa relation avec la quatrième dauphine de Miss France 2017, Justine Kamara, l’aiderait à tenir le coup.

Source: Lire L’Article Complet