Boris Johnson hospitalisé 10 jours après avoir été testé positif au coronavirus

Boris Johnson, touché par le Covid-19, est hospitalisé depuis ce dimanche 5 avril. Donald Trump a tenu à lui envoyer un message de soutien.

Dix jours après avoir été testé positif au coronavirus, l’état de santé de Boris Johnson ne s’améliore pas. Le Premier ministre britannique a été admis ce dimanche 5 avril à l’hôpital pour des examens. Une “mesure de précaution, d’après Downing Street. “Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l’hôpital pour des tests. Il s’agit d’une mesure de précaution, le Premier ministre continuant d’avoir des symptômes persistants de coronavirus dix jours après avoir été testé positif“.

Au cours de cette dernière semaine, et malgré la maladie, l’homme de 55 ans a continué tant bien que mal à mener la politique gouvernementale britannique en réponse à la crise sanitaire. Mais vendredi 3 avril, dans une vidéo postée sur Twitter, Boris Johnson, révélait, l’air fatigué, avoir toujours une température élevée. En l’absence de Boris Johnson, c’est le ministre des Affaires étrangères qui présidera la réunion quotidienne des ministres et du comité sanitaire à 9h ce lundi 6 avril, révèlele Daily Mail.

Le bilan continue de s’alourdir

Lors d’un point presse sur le coronavirus à la Maison Blanche, Donald Trump a déclaré son soutien au Premier ministre britannique. “Je souhaite exprimer les vœux de notre pays à Boris Johnson alors qu’il mène sa lutte personnelle contre le virus. Tous les Américains prient pour lui, il est mon ami, un grand gentleman et un grand leader. Il a été transporté à l’hôpital aujourd’hui, mais j’ai bon espoir et je suis sûr qu’il ira bien, c’est une personne forte”, a-t-il indiqué.

L’hospitalisation de Boris Johnson a été annoncée peu de temps après le discours dela reine Elizabeth II dans lequel elle recommande aux Britanniques de respecter le confinement afin de se préparer au mieux pour les semaines difficiles à venir. Depuis, Elizabeth II a été informée de l’hospitalisation du Premier ministre.

Le bilan continue de s’alourdir en Grande-Bretagne, selon le dernier bilan, 47806 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Grande-Bretagne. 4934 en sont mortes.

Crédits photos : Imago / Panoramic / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet

Qui est Jérôme Salomon, le médecin qui fait le point sur le Covid-19 tous les soirs ?

Inconnu du grand public il y a encore quelques semaines, Jérôme Salomon est devenu un des visages de la lutte contre le coronavirus. Cet homme de 50 ans, directeur général de la santé, a la lourde tâche d’annoncer le nombre de morts et d’infectés au quotidien.

C’est devenu un rendez-vous que les Français ne manquent pas : tous les soirs, à 19h30, Jérôme Salomon fait le point sur la propagation du Covid-19 en France. En charge de ce compte-rendu quotidien, cet homme de 50 ans, divorcé et père de trois grands enfants (25, 23 et 20 ans), n’avait jusqu’alors pas été en pleine lumière, bien au contraire. « C’était un homme qui restait dans l’ombre, un peu effacé, un peu transparent. Mais la crise du coronavirus l’a révélé », explique à France Info Jean-Paul Ortiz, le président de la Confédération des syndicats médicaux français. Jérôme Salomon, directeur général de la santé depuis janvier 2018, est un des maillons essentiels de la lutte contre le Covid-19. Bras droit officieux du ministre de la Santé Olivier Véran, il a pour mission d’appliquer sa politique, coordonner les différentes agences de santé, mais aussi et surtout assurer la sécurité sanitaire du pays dans cette période si difficile.

Le parcours atypique de Jérôme Salomon

Jérôme Salomon a obtenu son diplôme en 1996 à la faculté de médecine Paris V René-Descartes, avec les félicitations du jury et une médaille d’argent. Il s’est ensuite spécialisé dans la santé publique, un choix qui n’est pas très courant, en officiant notamment au service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Garches. Le jeune médecin infectiologue a en parallèle intégré des cabinets ministériels, avec notamment une expérience très importante dans sa carrière en 2001, auprès du ministre de la Santé Bernard Kouchner. L’époque était agitée, avec notamment l’épidémie de légionellose à l’hôpital Georges-Pompidou, des craintes au sujet de lettres piégées à l’anthrax et les restes de la crise de la vache folle. De quoi former Jérôme Salomon aux situations de crise, donc.

C’est en 2016 qu’il s’est rapproché d’Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République, en tant que conseiller santé. Il travaillait alors déjà avec un certain… Olivier Véran. « Après la victoire d’Emmanuel Macron, on était plusieurs à penser que Jérôme aurait pu être ministre de la Santé », assure François Bourdillon, son ancien collaborateur chez Bernard Kouchner, à France Info. Il aurait eu le profil, selon ceux qui l’on côtoyé. « Jérome est un homme très calme, très résistant au stress, qui ne panique jamais devant une situation d’incertitude », explique par exemple le professeur William Dab, directeur général de la santé de 2003 à 2005. Un médecin efficace doté d’une personnalité apaisante qui n’aurait d’ailleurs – fait rare dans le monde de la politique – aucun ennemi selon ses intimes. Mais la crise du coronavirus lui en a attiré.

Jérôme Salomon très critiqué par certains médecins

Outre les nombreuses attaques antisémites et théories du complot qui se multiplient sur les réseaux sociaux, Jérôme Salomon doit aussi faire face à ceux qui estiment qu’il aurait pu prévoir la crise. Une note révélée par WikiLeaks montre en effet qu’il avait alarmé, dès 2016, sur un « risque majeur, caractérisé par une faible fréquence de survenue, mais une énorme gravité ». Des médecins estiment qu’il aurait pu se préparer à ce risque. « Quand il s’est rendu compte qu’il n’y aurait pas de masques FFP2 pour les médecins libéraux, il nous a baladés en nous disant que les masques chirurgicaux suffisaient, alors que ce sont de vraies passoires », s’indigne notamment Jean-Paul Hamon, le président de la Fédération des médecins de France, auprès de France Info. Jérôme Salomon a même été visé par une plainte, d’un collectif de médecins qui l’accuse de s’être « abstenu de prendre les mesures qui auraient été de nature à endiguer l’épidémie ». Une attaque que tout le monde ne trouve pas juste : « On individualise une situation qui est systémique », s’énerve l’ancien directeur général de la santé William Dab. Un soutien parmi bien d’autres.

Source: Lire L’Article Complet

Agnès Buzyn : sa porte-parole testée positive au coronavirus

Chaque jour, de nombreuses personnalités sont testées ou diagnostiquées positives au Covid-19. Mardi 31 mars, Le Parisien révélait que la porte-parole d’Agnès Buzyn pendant la campagne municipale à la mairie de Paris, Marie-Laure Harel, était contaminée.

Les Municipales ont-elles participé fortement à la propagation du coronavirus ? Avec la période d’incubation, c’est seulement depuis quelques jours qu’on se rend compte que certains comportements des dernières semaines ont largement participé à l’ampleur de la crise sanitaire. Certaines villes sont devenues des épicentres de la propagation du Covid-19 depuis le premier tour des élections municipales. En première ligne, les hommes et les femmes politiques ont été particulièrement touchés, et la mort de Patrick Devedjian a créé une onde de choc. Plusieurs élus ou proches d’élusont été testés et sont désormais positifs. C’est le cas d’une porte-parole d’Agnès Buzyn lors de la campagne municipale parisienne, Marie-Laure Harel.

Des symptômes apparus “rapidement”

L’élue du IIIème arrondissement a raconté au Parisien les effets du Covid-19 pour elle. “Les premiers symptômes – toux et grosse fatigue – sont apparus rapidement après le premier tour de l’élection municipale”, détaille celle qui était aussi, auparavant, la porte-parole de Benjamin Griveaux. Un aveu qui laisse penser que la femme politique a mené campagne en étant déjà contaminée. Quant à son état actuel, il s’améliore mais sans retour à la normale. “Ça va mieux maintenant même si je n’ai toujours pas retrouvé le goût ni l’odorat. Et comme en confinement les rares petits plaisirs viennent de la nourriture, c’est un peu déprimant. Depuis plusieurs jours, le bilan des personnes frappées par le coronavirus s’alourdit.

Source: Lire L’Article Complet

Idris Elba : accusé par Cardi B d’avoir été payé pour dire qu’il était atteint du coronavirus, il répond

Alors qu’Idris Elba a révélé avoir été testé positif au virus COVID-19, la chanteuse Cardi B l’accuse d’avoir été payé pour annoncer qu’il était malade. L’acteur a immédiatement répondu.

Scandale en plein confinement ! Alors que le 16 mars dernier, Idris Elba a annoncé à ses fans sur Twitter que sa femme Sabrina Dhowre et lui avaient été testés positifs au COVID-19, Cardi B a sous-entendu que tout ceci n’était qu’un vaste mensonge. En effet, la star américaine a explicitement dit que l’acteur avait été payé pour annoncer qu’il avait contracté le virus. Face à ces accusations, le comédien de 47 ans a immédiatement réagit sur son compte Instagram. « Je pense que la négativité autour du test est contre-productive, a-t-il déclaré. Je ne vois pas ce que les gens en retirent. Aussi, cette idée que quelqu’un comme moi va être payé pour dire que j’ai le Coronavirus, c’est des conneries. C’est stupide. » Sans pour autant citer Cardi B, il est clair qu’il s’adresse à elle : « C’est le moyen le plus rapide de rendre les gens malades de cette façon. Il n’y a aucun avantage pour moi et Sabrina à être assis ici à dire que nous l’avons ou que nous l’avons pas. Je ne comprends même pas la logique de cela ! »

Un test controversé

C’est au tour de Cardi B de se défendre après le discours d’Idris Elba. La rappeuse de 27 ans a décidé de clarifier ses propos sur Instagram. Si elle a réagi ainsi, c’est parce qu’elle est outrée que personne ne puisse faire le test de dépistage sauf les stars, alors même qu’elles n’ont pas de très fortssymptômes. « Si Trump dit : “si vous ne présentez aucun symptôme du Coronavirus, ne vous faites pas tester parce que nous n’avons pas assez de tests“mais une célébrité dit “Je n’ai pas de symptômes mais j’ai été testé et je suis positif“, c’est ça qui créé la confusion», s’est-elle défendue. Si son attaque était maladroite, on peut comprendre la réaction de la chanteuse qui trouve injuste ce traitement de faveur.

View this post on Instagram

I said what I said

A post shared by Cardi B (@iamcardib) on


Source: Lire L’Article Complet

Christophe Lambert sevré de ses addictions : comment il a décroché de l’alcool et des cigarettes

À l’occasion de la sortie du film Mes jours de gloire, Christophe Lambert a accepté de se confier dans les colonnes de Télé Star, ce lundi 2 mars. L’acteur est notamment revenu sur sa période sombre et a expliqué à nos confrères pourquoi il ne buvait plus du tout d’alcool.

Christophe Lambert est un homme nouveau. À l’occasion de la sortie du film Mes jours de gloire d’Antoine de Bary, l’acteur de 62 ans a accordé une interview à nos confrères de Télé Star, parue dans le dernier numéro en kiosque depuis ce lundi 2 mars. Sans surprise, il y évoque son actualité au cinéma. Dans ce long-métrage, dans lequel il évolue au côté de Vincent Lacoste, Christophe Lambert incarne un père de famille lunaire et porté sur la bouteille… Un personnage bien éloigné de l’homme qu’il est dans la vie de tous les jours, comme il l’a confié à nos confrères : « J’ai moi-même exagéré avec l’alcool il y a quelques années. Depuis, je ne bois plus un goutte, l’envie m’est passée », a-t-il déclaré auprès de Télé Star. Même chose avec le tabac : « J’ai aussi arrêté de fumer l’an dernier. Comme ça, du jour au lendemain. Et je n’éprouve aucun manque », a-t-il assuré.

Une période sombre qu’il avait déjà évoqué en 2015, au cours d’un entretien accordé à Paris Match.Après la mort de son frère décédé d’un cancer des os, Christophe Lambert a dû surmonter sa rupture avec l’actrice Sophie Marceau. C’est à ce moment-là qu’il s’est laissé couler : « Je me levais la nuit pour boire. Des spécialistes m’ont expliqué qu’il fallait me sevrer totalement. Pendant trois ans, je n’ai pas touché une goutte d’alcool. Et, un soir, je replonge (…) J’ai dû me sevrer une dizaine de fois ces quinze dernières années », déclarait Christophe Lambert à l’époque. Aujourd’hui, l’acteur se dit « en pleine forme » et ne souhaite plus se laisser gagner par ses démons.

Crédits photos : ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet

Linda de Suza, victime de problèmes de santé ? Elle dénonce une machination

Linda de Suza devait remonter sur scène dans les prochains jours. Un retour musical qui n’aura finalement pas lieu, le spectacle “Carte postale du Portugal” a été annulé. Sur son compte Facebook, la chanteuse a mis les choses au clair.

Linda de Suza ne veut pas se taire. Ce mercredi 12 février, la chanteuse a annoncé une mauvaise nouvelle à ses fans sur son compte Facebook. Elle a pris la plume pour confirmer l’annulation du spectacle “Carte postale du Portugal” où elle devait partager prochainement la scène avec le chanteur Pedro Alves. A travers ce message, celle qui a vécu une enfance difficile en a profité pour mettre fin à certaines accusations. Linda de Suza a tenu à défendre sonagent, accusé de l’obliger à monter sur scène.

Pour répondre à d’injustes accusations, mon agent et ami, Fabien Lecoeuvre, ne m’a jamais forcé à participer à ces trois premiers spectacles. Je suis toujours montée sur scène par ma seule volonté“, a assuré la chanteuse de 71 ans dans un long message mis en ligne sur le réseau social. Avant d’ajouter: “J’en suis extrêmement peinée de cette situation. Je me faisais un tel plaisir de vous retrouver au Havre, dimanche 16 février. Vous mon public que j’aime tant, vous qui êtes ma raison de vivre depuis 42 ans“.

La star des années 80 assure ne pas être au courant des raisons de cette annulation soudaine mais s’emporte contre ceux qui évoquent ses problèmes de santé. “Je tiens à dire à toutes celles et à tous ceux qui m’apprécient, que je vais très bien et que contrairement aux allégations de cette apprentie production, je suis tout à fait capable encore de chanter sur scène“. Linda de Suza pointe également du doigt ceux qui se cachent “derrière de prétendus bons sentiments” sur sa santé et qui cherchent à lui faire “porter les responsabilités de ce projet qui n’a pas remporté le succès escompté“. Voila, les choses sont dites.

MA RAISON DE VIVRE DEPUIS 42 ANS !

JE VIENS D’APPRENDRE QUE LES PRODUCTEURS DU PROJET CARTE POSTALE
DU PORTUGAL AUQUEL…

Crédits photos : SIPA

Source: Lire L’Article Complet

PHOTO – Shannen Doherty rattrapée par le cancer : son message plein d’espoir

Shannen Doherty pensait être sortie d’affaire. Début février, l’actrice de Beverly Hills a pourtant annoncé être victime d’une rechute de son cancer. Malgré la violence de cette annonce, elle assure à ses fans garder espoir et continuer à se battre.

Après avoir reçu un superbe soutien de la part de ses fans, c’est au tour de Shannen Doherty de donner de l’espoir à ses followers. Victime d’une rechute de son cancer du sein, qu’elle espérait avoir vaincu, l’actrice de 48 ans s’est rendue ce 11 février sur la Toile afin de partager ses dernières nouvelles avec sa communauté. A ses 1,6 million d’abonnés Instagram, elle a partagé une photo prise en pleine nature et l’immortalisant durant une promenade à dos de cheval. A cette image ensoleillée, elle a ensuite joint un texte poignant.

Pour commencer, Shannen Doherty pense à ses fans. “Je tiens à tous vous remercier pour votre amour, vos prières et votre soutien“, écrit-elle avant de s’épancher sur son état de santé et son moral actuels. C’est une période étrange en ce moment et je ne suis pas encore retombée sur mes pieds, admet-elle. Dire que je suis stressée est un euphémisme. Dire que je lutte est peu dire. Mais… je crois sincèrement que je vais retrouver l’équilibre.” Motivée par les innombrables messages de soutien qu’elle a reçu en ligne depuis l’annonce de sa rechute, la comédienne assure être prête à “puiser profondément en moi à la recherche de la force intérieure dont j’ai besoin pour affronter tout cela. Je prie de le faire avec dignité et grâce. J’ai tellement à dire. Tant à partager. Je le ferai. Pour le moment, sachez à quel point votre soutien m’élève.

Le soutien dont elle se targue ne faiblit d’ailleurs pas. Ce message d’espoir publié par Shannen Doherty a déjà été aimé à plus de 150 000 reprises sur Instagram. Les fans de l’héroïne de Charmed suivent le combat de leur idole depuis le premier jour. C’est en février 2015 qu’elle s’est vue diagnostiquée pour la première fois un cancer du sein. Après avoir suivi une longue chimiothérapie, l’épouse du producteur Kurt Iswarienko avait un temps pensé être sortie d’affaire. C’est le 4 février 2020, sur le plateau de l’émission Good Morning America, qu’elle a finalement annoncé la rechute de sa maladie.

I want to thank all of you for your love, prayers and support. It’s an odd time right now and I find my feet not completely underneath me. To say I have stress is an understatement. To say that I’m struggling is mild. But… I believe that I will find my footing. I’ll dig deep for the inner strength I need to face it all. I pray I do it all with dignity and grace. I have so much to say. So much to share. I will. For now… please know how much you all help lift me.

A post shared by ShannenDoherty (@theshando) on

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet

VIDÉO – Nathalie Baye hospitalisée : que s’est-il vraiment passé ?

Ce vendredi 7 février sur C8, les chroniqueurs de TPMP People ont donné leur version des faits concernant l’hospitalisation en urgence de Nathalie Baye. Selon Myriam Palomba, directrice de la rédaction du magazine Public, l’actrice de 71 ans “serait actuellement en réanimation”.

Ce samedi 1er février, Nathalie Baye avait dû être hospitalisée d’urgence à la suite d’une surinfection broncho-pulmonaire. Une information confirmée par son agente Elisabeth Tanner à l’AFP. Alors que certains médias avaient évoqué une crise cardiaque, il n’en est visiblement rien. “Nathalie Baye n’a pas fait de crise cardiaque. Il s’agit juste d’une complication au cours d’un épisode grippal. Elle va bien et va regagner son domicile dans les prochains jours”, a expliqué Elisabeth Tanner, avant d’ajouter que l’état de santé de l’actrice de 71 ans“n’inspire pas d’inquiétude”.

Les chroniqueurs de TPMP People ont tenu à évoquer le sujet, ce vendredi 7 février sur C8. Selon le paparazzi Sébastien Valiela, l’état de santé de Nathalie Baye “serait beaucoup plus grave q’une infection broncho-pulmonaire“.De manière générale, les communiqués sont toujours mensongers pour des raisons d’assurance”, commence-t-il, avant de poursuivre : “C’est quand même assez rare qu’une clinique ait besoin d’appeler le SAMU. Il y a quand même déjà des médecins, du matériel… Quand on doit appeler d’une clinique le SAMU pour être transporté dans un hôpital, il y a quelque chose de plus grave“. Selon Myriam Palomba, directrice de la rédaction du magazine Public, Nathalie Baye “serait actuellement en réanimation”.

“Nathalie va de mieux en mieux”

Ce vendredi 7 février, Laura Smet donnait pourtant des nouvelles rassurantes de sa mère par le biais d’une publication assez originale sur Instagram, faisant parler Tom, le chat de Nathalie Baye.Ma maîtresse a été effectivement vraiment pas bien… Elle ne m’écoute pas, que voulez-vous. Mais je veille, soyez en certains”, a écrit la fille de Johnny Hallyday, en se mettant dans la peau de l’animal. Nathalie va de mieux en mieux, elle récupère vraiment bien, elle a eu une bonne infection broncho-pulmonaire.”

Un message qui devrait fortement rassurer un bon nombre de fans inquiets. “D’ici quelques jours elle va se remettre à gambader partout… fini le repos pour Laura et moi, mais que voulez-vous… on la changera pas ! Laura et moi veillons ! Et Nathalie vous envoie ses amitiés”, peut-on lire à la fin de la publication signée par “Tom & Laura”.

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet

Nathalie Baye hospitalisée : ce post qui se veut rassurant pour ses fans ?

Après avoir été hospitalisée ce samedi 1er février, les fans de Nathalie Baye attendaient de ses nouvelles. Sur son compte Instagram, des récentes publications ont été partagées, mais aucune déclaration n’a été faite par la maman de Laura Smet.

Nathalie Baye va-t-elle réellement mieux ? Le 1er février dernier, la maman de Laura Smet était hospitalisée dans une clinique de la capitale. Comme le rapportait Le Parisien, l’actrice subissait des examens médicaux lorsque les médecins ont soupçonné qu’elle était en train de faire une crise cardiaque. « L’établissement a appelé le 15 “en panique”, après des signes “d’arrêt cardio-respiratoire” », pouvait-on lire dans l’article de nos confrères. Une information qui a tout de suite alerté les fans de la comédienne mais qui a été très vite corrigée par son agent, Elisabeth Tanner. « Nathalie Baye n’a pas fait de crise cardiaque. Il s’agit juste d’une complication au cours d’un épisode grippal. Elle va bien et va regagner son domicile dans les prochains jours »,a-t-elle déclaré à l’AFP.Une situation qui a tout de même inquiété un grand nombre de personnes !

Un état de santé fragile ?

Afin de rassurer tout le monde, le compte Instagram de l’ancienne compagne de Johnny Hallyday a été alimenté ces deux derniers jours. En effet, en moins de 24 heures, trois vidéos de chiens et de chats ont été mises en ligne sur le réseau social. Ses fans se sont alors empressés de lui souhaiter un bon rétablissement.« Prends soin de toi ma belle Nathalie. Heureuse de retrouver tes vidéos », « Ravie de vous revoir, bon rétablissement », ou encore« Remontez la pente svp, on vous attend », a-t-on pu lire à travers les commentaires. Néanmoins, aucune photo ni apparition de la star n’ont été partagées.

View this post on Instagram

Chien tres tendance…. [email protected]

A post shared by Nathalie Baye (@nathaliebaye.officiel) on


Source: Lire L’Article Complet

VIDEO Nathanaël de Rincquesen : pourquoi il ne devrait jamais refaire d’AVC

Ce lundi 3 février, Nathanaël de Rincquesen était l’invité de Faustine Bollaert sur le plateau de Ça commence aujourd’hui sur France 2. Le journaliste est revenu sur l’AVC dont il a été victime en mai dernier, et explique pourquoi il ne devrait jamais en refaire.

C’est le 1er mai 2019 que la vie de Nathanaël de Rincquesen a été chamboulée. Une fois l’antenne de Télématin quittée, le journaliste de France 2 profitait de cette journée ensoleillée aux côtés de sa femme et d’amis sur la terrasse d’un café parisien. Une après-midi en apparence banale. Pourtant, celle-ci s’est brutalement assombrie, puisqu’il a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Un AVC qui aurait pu lui être fatal mais qui fort heureusement a été pris en charge à tempsgrâce à la réactivité de sa femme et de leurs amis. « J’ai eu une chance folle d’être bien entouré à ce moment-là », reconnaît l’homme de 47 ans sur le plateau de Ça commence aujourd’hui sur France 2 ce lundi 3 février.

Une fois à l’hôpital et soigné, Nathanaël de Rincquesen se remet rapidement de cet accident. Malgré tout, la fatigue persiste. « A un niveau de fatigue qu’on n’imagine pas », précise ce dernier. Un sentiment qui l’a quitté depuis plusieurs mois maintenant. Désormais, Nathanaël de Rincquesen est totalement remis sur pied. « Je n’ai aucune séquelle », s’enthousiasme-t-il. Et surtout, cela ne devrait plus lui arriver. C’est ce qu’il a assuré face à Faustine Bollaert, sur France 2. « Parce que j’ai un traitement pour ne plus avoir ce genre de problème de caillot qui se bouche », explique-t-il dans Ça commence aujourd’hui. Le journaliste suit en effet un traitement quotidien. « J’ai même cru comprendre que ce serait jusqu’à la fin de ma vie », dévoile le principal intéressé. Il s’agit d’un « anticoagulant qui évite les caillots de se former », détaille-t-il.

Changement de vie pour Nathanaël de Rincquesen

Malgré ce traitement, Nathanaël de Rincquesen a vu tout son rythme de travail être modifié. Fini Télématin et ses horaires un peu trop matinaux. Afin de préserver sa santé, il a décidé d’aménager différemment son emploi du temps. Désormais, il officie donc sur la tranche du soir de France Info. Même s’il rend l’antenne à minuit, cela lui permet tout de même d’avoir une vraie nuit de sommeil.

Source: Lire L’Article Complet