Jacques Legros payé 2 000 euros par JT : son importante mise au point

En décembre dernier, Jacques Legros révélait son salaire en tant que joker de Jean-Pierre Pernaut au JT de TF1. S’il considère avoir été piégé, le journaliste du 13 Heures a tout de même tenu à faire une précision.

Jean-Pierre Pernaut

Le confinement n’aura pas apporté que du négatif. Malgré cette situation exceptionnelle et ses conséquences, des notes positives sont à retenir. Jacques Legros ne pourra dire le contraire. Il a en effet de quoi se réjouir. Puisque jamais il n’avait été à l’antenne de TF1 aussi longtemps. Depuis le début du confinement, Jean-Pierre Pernaut a pris ses distances avec son JT de 13 Heures pour des raisons de précaution du fait de son récent cancer, disparaissant (presque) des radars. S’il anime quotidiennement une pastille tournée depuis son domicile, c’est Jacques Legros qui est aux commandes de ce gros barnum. « Elle [la rédaction du journal, ndlr] a réussi à accomplir des prouesses quotidiennes formidables et m’a donné un plaisir supplémentaire à venir travailler », s’enthousiasme-t-il ce lundi 25 mai dans les colonnes de Télé Star.

Et le déconfinement ne change pas la donne. L’époux de Nathalie Marquay préconise de rester chez soi. Si bien que sa date de retour dans son fauteuil de titulaire n’est toujours pas actée. « Je ne sais pas comment les choses vont évoluer mais le but de l’opération est de ne lui faire courir aucun risque », rappelle son joker. Il n’en fallait pas plus pour faire ses beaux jours. Jacques Legros le remplace essentiellement lors de ses vacances, comme ce sera le cas cet été. « Je serai là cet été car il a des congés à prendre. On ne va pas en plus le priver de vacances ! ». Un temps d’antenne relativement restreint donc. Même lors de son cancer de la prostate, Jean-Pierre Pernaut ne s’était pas absenté aussi longtemps. A l’époque, il n’avait cédé son siège à Jacques Legros que pendant un mois et demi. Le confinement permet donc à ce dernier de mettre du beurre dans ses épinards.

Jacques Legros met les points sur les i

Et pour cause, Jacques Legros n’est pas salarié de TF1. « Je suis payé au journal. Un journal, c’est pas loin de 2 000 euros », révélait-il en décembre dernier. Une confidence qu’il regrette d’avoir faite. « Je me suis fait piéger », déplore-t-il auprès de nos confrères de Télé Star. Néanmoins, il a tenu à faire une importante mise au point. Ce père de famille est pigiste. Ce qui signifie que lorsqu’il n’est pas à l’antenne, il n’est pas rémunéré. « Je rappelle tout de même que lorsqu’on est pigiste comme moi, il y a aussi de longues périodes sans rémunération et aucune sécurité d’emploi. Et puis, il faut tout lisser sur l’année », détaille-t-il. Cette longue présence à l’antenne lui permet donc d’équilibrer avec des mois où il n’aura pas du tout présenté le JT.

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet

INTERVIEW – Régis (Koh-Lanta 2020) éliminé, se confie sur son harcèlement : “les gens ont toujours besoin d’un gentil et d’un méchant”

C’est fini pour Régis. Le candidat a été éliminé au conseil ce vendredi 22 mai par les autres aventuriers de Koh-Lanta. L’occasion pour ce papa de revenir sur les menaces dont lui et sa famille ont été victimes.

Régis Koh-Lanta, l’île des héros

Il était devenu en quelques épisodes la bête noire des téléspectateurs de Koh-Lanta : l’Île des héros. Candidat stratège, Régis et sa famille ont souffert des menaces des internautes sur les réseaux sociaux. A tel point qu’il a fini par porter plainte. Mais de son aventure, ce papa ne retient que du positif. Il nous raconte son ressenti, et met également les choses au clair avec les internautes.

Que retenez-vous de votre aventure ?

Que du positif. On a vécu de supers moments. Se retrouver comme ça, mélangé dans un groupe dont on ne connaît absolument rien à la base… Ça reste une aventure extraordinaire, avec la découverte des gens, dans un pays qu’on ne connaît pas.

Vous vous êtes révélé stratège au fil des épisodes, alors que vous étiez plutôt montré comme un candidat discret avant la réunification…

On est 21 sur cette saison. Donc il y a 21 histoires différentes à raconter ! Comme on ne peut en raconter qu’une, on la raconte selon un certain prisme, au détriment d’autres. Mais moi je n’ai jamais caché ce côté stratégique de ma personnalité. Ca figure d’ailleurs dans mon portrait ! Je savais que sportivement, cela aurait été plus difficile, même si j’étais loin d’imaginer que ça aurait été aussi difficile me concernant. Mais pour moi, la stratégie fait partie intégrante du jeu et je comptais jouer comme ça et je ne m’en suis jamais caché.

Au conseil, vous avez fait comprendre à Claude que vous vous sentiez trahi de son vote. Est-ce que vous lui en voulez toujours aujourd’hui ?

Non. Je lui en voulais énormément sur le coup, mais une fois que je l’ai revu je lui en ai parlé et je lui ai dit ‘c’est fini, on passe à autre chose’. On se prend dans les bras, on se tape dans la main et retour à la vraie vie.

Lorsque Claude vous a expliqué son vote au conseil, il vous a dit “apprécier l’homme malgré tout”. Qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?

Sur l’instant, je me moque totalement de son avis. Tout ce que je voulais, c’était aller au bout, et finalement je n’y vais pas ! Dans ces moments-là, c’est comme quand vous vous faites licencier, on peut te dire que t’es un super gars, tu t’en fous.

A ce stade du jeu, quel candidat aimeriez-vous voir gagner ? Pourquoi ?

A ce stade de l’aventure, je souhaite qu’Inès gagne. C’est une personne que j’apprécie particulièrement. Elle a eu un parcours de vie un peu compliqué dans lequel j’ai pas mal de similitudes. C’est quelqu’un qui ne ment pas. Elle a trop de tempérament et trop de caractère pour mentir. Le problème, c’est qu’elle dit souvent les choses sans arrondir les angles. Mais elle les dit. J’apprécie beaucoup cette personne et sa manière de fonctionner.

Avec du recul, aimeriez-vous changer quelque chose de votre aventure ?

J’aurais peut-être aimé avoir un petit peu plus de courage de la part de mes coéquipiers, pour assumer certaines choses. Mais sinon je n’ai pas à rougir de ce que j’ai pu y faire.

Qu’entendez-vous par “plus de courage” de la part de vos coéquipiers ?

Moussa s’est par exemple beaucoup caché derrière cette histoire de liste (qui a conduit à l’élimination de Jessica, ndrl) pour ne pas assumer pleinement son vote. Donc je trouve ça dommage de se servir de ce “paravent” alors qu’il sait les choses. Si on l’écoute, c’est moi qui l’ai forcé. Alors que les choses sont quand même beaucoup plus basiques que ça. Mais il n’y a aucun souci aujourd’hui entre lui et moi.

Quelles sont vos relations avec les autres aventuriers aujourd’hui, notamment Jessica et Teheiura contre lesquels vous aviez voté ?

Elles sont très bonnes. Parce qu’encore une fois, même si le public n’y arrive pas, nous on sait. C’est un jeu. On s’élimine les uns les autres… Teheiura c’est tellement une bonne personne qu’il est incapable d’avoir de la rancoeur, donc quand on se voit on discute et on passe à autre chose. Avec Jessica, pareil. On se dit les choses, on s’explique et on tombe d’accord et on s’apprécie. En tout cas, avec tous les candidats, du moins ceux en région parisienne, avant le confinement on se retrouvait au moins une fois par mois pour manger tous ensemble et rigoler de notre aventure. Il n’y a aucune haine et aucune rancoeur sur notre édition.

Seriez-vous prêt à retenter l’aventure ?

Je n’ai pas atteint mon objectif, qui était d’aller au bout. Donc oui, je serais prêt à repartir. Mais là où ça peut devenir compliqué c’est sur la manière dont les proches vivent ça. Donc oui, je partirais, mais sous certaines conditions. J’avais par exemple créé un compte Instagram pour discuter de l’aventure avec les gens, mais je pense que je le désactiverai. Je ferais changer le nom de famille des comptes Facebook de mes frères et de ma famille. Mais je pense que je jouerais différemment. Parce que là, j’ai joué sans penser aux images et aux caméras.

Vous et vos enfants avez reçu des menaces de mort, où cela en est-il aujourd’hui ?

Des plaintes ont été déposées de ma part et de celle d’ALP (Adventure Line Productions, ndrl). L’affaire est en cours.

Est-ce que c’est vrai que vous êtes sous surveillance policière ?

Pas du tout. Lors de mon dépôt de plainte à la gendarmerie, ils ont pris très au sérieux les menaces de mort parce qu’elles sont bien détaillées par rapport à mon lieu d’habitation. Donc la gendarmerie qui fait des rondes dans mon village en fera systématiquement dans ma rue, pour vérifier que tout se passe bien. Mais il n’y a aucune surveillance particulière.

Si vous deviez vous adresser aux internautes, que leur diriez-vous ?

On a parlé beaucoup de Koh-Lanta à cause des insultes, des menaces de mort, notamment celles d’Alexandra, de Charlotte et moi, mais Koh-Lanta ce n’est pas ça en fait. C’est dommage parce que c’est en train d’occulter tout ce que représente cette aventure. Parce que c’est une superbe aventure humaine, il ne faut pas oublier ça. J’aimerais qu’on parle de Koh-Lanta autrement que par les insultes et les menaces de mort.

Pour vous, les réseaux sociaux ont terni votre aventure …

Complètement, c’est une plaie. Les gens se vident là-dessus. C’est ahurissant d’absurdité et de nullité. Le nombre de commentaires me citant, disant ‘je l’ai connu il y a vingt ans, trente ans, il était pareil’… C’est nul. Ca n’a absolument aucun intérêt. A contrario, tous les gens que je croise dans la rue me disent ‘t’es super cool’, ils me demandent de prendre des photos, on plaisante … Il n’y a que du positif ! C’est ça qui est intéressant : les mêmes gens qui vous insultent sur les réseaux sociaux, lorsqu’ils vous voient ils vous prennent en photo et vous embrassent.

Votre ancien employeur a également été attaqué et a pris votre défense. Comment avez-vous réagi ?

Ca me touche, forcément. Ca reste une entreprise humaine, mais ils se rendent compte de la bêtise des gens. Mon ancien magasin, il y a cinquante personnes qui y travaillent. Sur elles, il y en a 48 qui se démènent presque jour et nuit pour tenir un magasin au carré. Et de voir leur travail détruit par des commentaires complètement débiles… C’est pitoyable.

Finalement, si vous deviez refaire Koh-Lanta, envisageriez- vous de changer votre image pour que les gens soient moins méchants ?

Surtout pas. On m’a accusé d’être un traître, d’être un menteur… Mais quand Denis pose des questions au conseil, je dis toujours la vérité. Le problème, c’est que les gens ont toujours besoin d’un gentil et d’un méchant. Et le monde est beaucoup plus compliqué que ça. Tout n’est pas noir ou blanc. C’est dommage que les gens prennent les images et les voient sans chercher à les analyser. C’est révélateur de notre société actuelle.

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet

Koh-Lanta : Claude, chouchou du public, est « un peu gêné » par sa popularité

Alors qu’il participe à Koh-Lanta pour la troisième fois, Claude est considéré comme le grand favori de la saison. Si les internautes l’ont déjà élu grand vainqueur de la compétition, l’aventurier de 40 ans se dit “gêné” de cette soudaine popularité.

Depuis le 21 février dernier, les téléspectateurs de TF1 suivent chaque semaine (et avec grand intérêt) les rebondissements de la dernière saison de Koh-Lanta : L’Île des Héros. Et parmi ces héros, on retrouve Claude Dartois, chauffeur de maître de 40 ans qui participe pour la troisième fois au jeu d’aventure présenté par Denis Brogniart. Cette année, l’aventurier remporte tous les suffrages. À tel point que les internautes l’ont déjà élu grand vainqueur de la compétition. Considéré comme le chouchou du public, Claude est étonné par l’engouement que suscite cette nouvelle participation. “Je ne pensais pas susciter autant de réactions, j’en suis parfois un peu gêné”, a-t-il expliqué lors d’un récent entretien accordé à nos confrères de TV Magazine.

A contrario de ses coéquipiers qui avaient reçu de nombreuses insultes et menaces de mort, Claude est enseveli de messages positifs, mais tient à rappeler que Koh-Lanta n’est qu’un jeu. C’est dommage que cela se fasse au détriment des autres, je n’aime pas qu’on prenne à partie les candidats, explique le grand favori de cette 21e édition du divertissement du TF1. Si les réactions à son égard sont unanimes, l’aventurier se souvient qu’elles étaient tout autres lors de ses précédentes participations, en 2010 et 2012. “Il y avait ceux qui m’appréciaient mais aussi ceux qui me détestaient. J’avoue que cette année, je n’ai pas reçu beaucoup de messages malveillants“, se souvient-il.

“J’ai appris la grossesse de ma femme sur le camp “

Qui plus est, pour Claude, ce tournage de Koh-Lanta avait une saveur particulière. Marié et papa d’un petit Andréa âgé de 4 ans, ce grand sportif avait eu la bonne surprise d’apprendre qu’il allait être papa pour la deuxième fois, alors qu’il était en train de vivre cette nouvelle expérience télévisée aux îles Fidji, l’été dernier. “Ce qui a été génial, c’est que j’ai appris sur le camp la grossesse de ma femme pour le petit dernier, Marceau, né en janvier 2020. De quoi me motiver pour aller chercher la victoire finale”, avait-il confié dans les colonnes de Télé Star. Claude remportera-t-il la victoire ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite, mais rien n’est encore acquis. Seuls les membres du jury final décideront…

Crédits photos : TF1

Source: Lire L’Article Complet

Jacques Legros (13h de TF1) : ses contacts avec Jean-Pierre Pernaut se limitent au strict minimum

Jacques Legros, l’habituel joker de Jean-Pierre Pernaut prend quotidiennement les commandes du journal de 13h de TF1 depuis le début de la crise sanitaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les deux hommes n’échangent qu’à de très rares occasions.

Depuis le début de la crise sanitaire, Jacques Legros, le joker de Jean-Pierre Pernaut depuis 22 ans, prend quotidiennement les commandes du journal de 13 heures sur la première chaîne. Depuis le mois de mars, il n’a échangé qu’à de très rares reprises avec le présentateur habituel du rendez-vous, qui lui fait pleinement confiance : « On ne peut pas être deux pilotes dans l’avion en même temps. Quand on présente un journal, on en est le patron. Donc je suis le patron du journal en ce moment. Les choses sont bien réparties entre nous et ça se passe bien comme ça. Je fais le journal comme je le ferais quand Jean-Pierre est en vacances », indique à Pure Médias celui qui est aux commandes du journal télévisé pour la 10e semaine d’affilée.

Ses seuls contacts avec Jean-Pierre Pernaut se limitent alors aux moments où il lui passe le relais pour sa rubrique, et pas plus. « En temps normal, quand je viens à TF1, on discute avec plaisir, etc. Mais on se croise plus qu’on ne se rencontre », précise celui que l’on retrouvera également cet été sur la première chaîne.

« Ce dispositif a été mis en place pour protéger Jean-Pierre »

« Après, est-ce qu’il y aura jonction ou non entre lui et moi, je n’en sais strictement rien. Ce dispositif a été mis en place pour protéger Jean-Pierre. Ca durera le temps qu’il faudra », fait-il savoir, sans avoir de réelles dates en tête. En tout cas, s’il y a bel et bien un point commun entre Jacques Legros et Jean-Pierre Pernaut, ce sont leurs coups de gueule sur le plateau du journal télévisé de TF1. On se souvient notamment de sa colère contre le « scandale de La Poste ». Une attitude sur laquelle il a souhaité revenir : « Je revendique ma réaction, même si elle était sans doute maladroite, trop forte », juge-t-il, avec le recul.

Crédits photos : Benoît Florençon / TF1

Source: Lire L’Article Complet

FDJ – Résultat du Loto (TF1) : Le tirage du mercredi 20 mai 2020

Télé 7 jours vous propose de découvrir le résultat du tirage du loto de ce mercredi 20 mai 2020, organisé par la Française des Jeux (FDJ).

Vous avez manqué le tirage du Loto ce mercredi 20 mai 2020, présenté par Karine Ferri à 20h40 sur TF1 ? Pas de panique, nous vous offrons une séance de rattrapage.

Pour remporter les 10 millions d’euros qui étaient en jeu, il fallait jouer les numéros suivants : 14, 20, 39, 45 et 47. Et le numéro chance : le 8.

Les résultats de l’option 2nd tirage à 100 000 € sont : 24, 25, 35, 39 et 43.

Aucun chanceux n’a décroché le jackpot ! Et n’oublions pas les dix heureux joueurs qui ont également remporté un chèque de 20 000 euros grâce aux codes gagnants : B 4650 8290E 2903 6317F 1456 5023I 5168 9700K 2528 8004K 9036 6158P 6674 1092T 1730 4839, T 4532 9009 et V 9016 7988.

Le prochain tirage aura lieu le samedi 23 mai 2020. La somme de 11 millions d’euros sera en jeu. 

Source: Lire L’Article Complet

The Voice 2020 de retour, Lara Fabian grande absente du plateau

Bonne nouvelle pour les fans de “The Voice” ! L’émission sera de retour le 6 juin prochain et assurera bien sa demi-finale très attendue. Toutefois, des changements sont à prévoir, comme l’absence de Lara Fabian en plateau.

Depuis la fin des épreuves de KO le 25 avril dernier, les téléspectateurs, mais aussi les équipes de The Voice sont en suspens. Bien que les équipes des quatre coachs soient toutes complètes et fin prêtes pour la fin de la compétition, le coronavirus a compromis les tournages de la demi-finale et de la finale. La déception est d’autant plus grande que les producteurs du télé-crochet avaient imaginé deux soirées en direct du Palais des Sports face à un public de 4 000 personnes.

Après des semaines de discussion, la chaîne et les responsables du programme ont enfin trouvé un terrain d’entente et, surtout, ils se sont mis d’accord sur une première date de diffusion. Ainsi, le 6 juin prochain, les douze talents toujours en lice pourront s’affronter pour la demi-finale. Pour la première fois de l’histoire du show, le public aura tous les pouvoirs. Lui seul votera pour qualifier les quatre finalistes de leur choix, toutes équipes confondues. Les coachs n’ont donc aucune garantie qu’un de leurs talents accède à la dernière étape de la compétition.

Lara Fabian présente de loin

Reste que l’émission prendra une forme bien différente de ce qui était prévu à l’origine. En raison de la crise sanitaire, un concert au Palais des Sports est inenvisageable comme le souligne Matthieu Grelier, le producteur de l’émission. “On espère qu’on pourra le faire l’année prochaine“, explique-t-il. Afin de proposer un show “grandiose” pour reprendre les mots de Nikos Aliagas, l’équipe a revu tout son dispositif. “On va donc aller en plateau dans un décor inédit qui permettra aux talents de se produire avec de très belles mises en scène“, révèle Matthieu Grelier. En revanche, il n’y aura pas de “public physiquement en plateau“. “Nous n’avons pas voulu faire une émission 100% à la maison comme ça peut exister dans d’autres pays. On a voulu maintenir un show, mais un show qui respecte les mesures sanitaires en vigueur“, précise-t-il.

Les coachs, Pascal Obispo, Marc Lavoine et Amel Bent seront quant à eux bel et bien présents pour suivre les prestations de leurs talents. Tous sauf, Lara Fabian. Confinée au Canada avec sa fille et son mari Gabriel, la chanteuse ne pourra pas faire le déplacement, en raison des frontières maintenues fermées. Qu’on se rassure, elle sera tout de même de la partie, mais à distance.

En ce qui concerne la finale, la date du 13 juin a été avancée suivant le même procédé.

Source: Lire L’Article Complet

After Earth sur TF1 : un projet personnel et familial douloureux pour Will Smith

Ce soir à 21h05, TF1 diffuse “After Earth” de M. Night Shyamalan avec Will Smith. L’acteur, très impliqué dans ce film de SF, a souffert de l’accueil glacial réservé au long-métrage à sa sortie.

Trois ans après l’échec critique du Dernier maître de l’air, M. Night Shyamalan réalise en 2013 After Earth, porté par Will Smith et son fils, Jaden, vu auparavant dans le remake de Karaté Kid, aux côtés de Jackie Chan. Ce film de science-fiction suit un père et son enfant contraints d’atterrir sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Alors que le père est blessé, le fils s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter des espèces animales et une créature extraterrestre redoutables.

Non content d’en être la tête d’affiche, Will Smith est également producteur d’After Earth et est crédité au scénario. C’est en effet lui qui a eu l’idée du long-métrage après avoir vu une série de docufiction, Je ne devrais pas être en vie, consacrée aux histoires extraordinaires de rescapés de situations périlleuses. À l’instar de ces parcours incroyables, il imagine, avec son beau-frère Caleeb Pinkett, le récit d’un père et son fils victimes d’un accident de voiture en montagne. Le père étant blessé, c’est le fils qui doit aller chercher seul les secours. L’histoire est finalement déplacée dans le futur, 1000 ans plus tard, et est envisagée comme le premier volet d’une trilogie.

Avec sa société de production Overbrook Entertainment, il contacte le scénariste Gary Whitta (Le Livre d’Eli) qui pond un premier script intitulé « 1000 A.E. ». Stephen Gaghan (Traffic) et Mark Boal (Démineurs et Zero Dark Thirty) sont par la suite consultants sur le scénario. Quant à M. Night Shyamalan, il est approché par le comédien un mois après la sortie du Dernier Maître de l’air pour réaliser le film, qu’il décide d’intituler After Earth. Acteur, producteur et scénariste, Will Smith porte sur ses épaules ce projet qui lui permet de donner à nouveau la réplique à Jaden, six ans après À la recherche du bonheur.

Malheureusement, cette implication ne paie pas : After Earth n’est pas épargné par la critique à sa sortie et remporte même trois Razzie Awards, ceux des pires acteur, second rôle et duo. Le public boude aussi le film. Même s’il n’est pas l’immense flop que l’on veut bien dire, les résultats au box-office sont décevants. Il ne rapporte que 60 millions de dollars de recettes sur le sol américain pour 130 millions de dollars de budget. C’est grâce à l’étranger que le film rentre dans ses frais : il totalisera finalement 243 millions de dollars.

Un cuisant échec sur lequel Will Smith est revenu lors de la promotion de Diversion en 2015 : « Après l’échec d’After Earth, quelque chose s’est brisé en moi. Puis je me suis dit que j’étais toujours en vie, toujours moi-même, même si le film n’a pas été n°1 au box-office. Je peux toujours être embauché pour un autre film. J’ai réalisé que j’étais toujours quelqu’un de bien ».

Source: Lire L’Article Complet

"Koh Lanta" : Régis doit prendre des mesures radicales pour protéger ses enfants

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Régis, l’un des derniers aventuriers de Koh Lanta est régulièrement la cible de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Ce jeune père de famille a même dû prendre des mesures très strictes pour protéger ses proches.

Rarement une édition de Koh Lanta n’aura autant attisé de réaction haineuses et souvent excessives. Plusieurs candidats ont essuyé de violentes critiques sur les réseaux sociaux. C’est d’abord Inès, la Toulousaine, qui en a fait les frais. Largement décriée par les fidèles du programme, la jeune femme avait été défendue par l’animateur Denis Brogniart qui s’était indignée devant la déferlante de reproches faits à l’infirmière. La société Adventure line productions qui produit l’émission avait même engagé des poursuites judiciaires après les menaces réitérées à l’encontre de Régis et d’Inès suite aux éliminations de Teheuira, Charlotte et Sam. “Comprenez bien une chose : votre avis je m’en tape complètement. Koh-Lanta, c’est un jeu d’élimination !“, avait réagi Régis dans un long message posté sur son compte Facebook. Considéré comme un traître par certains de ses coéquipiers et de nombreux internautes, ce père de famille est régulièrement insulté. Un acharnement qui a poussé certains à menacer la famille et l’employeur du candidat.

Les filles de Régis menacées de viol

Interviewé par Télé Star, Régis a confié son désarroi face à cette pluie de critiques à son encontre : “Des gens ont publié des avis nauséabonds sur mon ancien employeur. C’est inadmissible.Menacé de représailles contre la boutique qu’il dirige (Régis travaillait pour l’enseigne Go Sport), son employeur avait en effet été obligé de s’exprimer sur les réseaux sociaux. L’homme avait alors assuré que Régis ne travaillait plus dans son magasin situé à Thiais afin de calmer les esprits. Mais la famille du candidat a dû également essuyé une déferlante de violences sur Internet. Il explique ainsi être choqué par les propos de certains détracteurs qui peuvent aller des “insultes” à ses frères “aux menaces de viol” contre ses filles. Bouleversé, il indique : “Je rappelle quand même qu’elles viennent à peine de fêter leurs 5 ans….” Malgré tout, le père de famille tente comme il peut de protéger ses enfants. “Je les tiens éloignés de tout ça. Chance : il n’y a pas d’école en ce moment. J’ai aussi un fils de 8 ans qui n’est pas sur les réseaux sociaux et celui de 13 a un compte Facebook. On en parle un peu et je lui ai fait changer son nom pour éviter qu’on ne l’insulte.

A lire aussi : “Koh-Lanta” : Régis s’explique sur les raisons de son changement de vote

Source: Lire L’Article Complet

Koh-Lanta 2020 : Moundir adresse son soutien à Claude après son clash avec Inès et c’est très drôle

Un clash particulièrement violent a éclaté entre Inès et Claude au cours du dernier épisode de Koh-Lanta. Cet affrontement verbal a d’ailleurs rappelé des souvenirs à Moundir Zoughari, qui s’est reconnu en la personne du double finaliste de l’émission.

Cette semaine, aucun aventurier n’a été éliminé de Koh-Lanta. Si les téléspectateurs n’ont cette fois-ci pas eu à faire leurs adieux à un candidat, une semaine après le départ de Jessica, ils ont tout de même eu droit à leur lot de rebondissements. Des tensions ont notamment éclaté entre Claude et Inès, qui ont réglé leurs comptes au cours d’un clash particulièrement virulent survenu lors de l’épreuve de confort.

Après avoir perdu cette dernière, Claude a décidé de donner ses sacs de 28 kilos à Inès, qui n’a pas masqué sa colère envers son concurrent auprès de Denis Brogniart. La jeune infirmière, qui a récemment surpris les internautes en avouant n’avoir jamais mangé de fruits, a ainsi fait part de son envie « d’encastrer » le candidat. Une remarque qui n’a pas manqué d’agacer certains fans du programme… « Encastrer Claude, tu sais même pas encastrer une flèche dans la cible pour rappel », a-t-on par exemple pu lire sur Twitter.

Moundir soutient Claude… à sa manière

Au cours de leur clash, Claude, réputé pour ses punchlines et ses stratégies, a par ailleurs sévèrement taclé Inès en affirmant à Moussa de « calmer [sa] petite ». Une remarque violente, qui a rappelé aux téléspectateurs celle d’un certain Moundir Zoughari… Lui aussi connu pour son sens de la répartie parfois surprenant, le candidat emblématique de Koh-Lanta s’était fait remarquer en 2009 dans Le Retour des héros en lançant une réplique devenue célèbre : « Tiens ta femme ». Un affront adressé à François-David, qui faisait référence à sa compagne de l’époque, Emilie. L’ex-animateur de Moundir et les apprentis aventuriers n’a pas manqué de relever les similitudes entre les deux joutes, et en a profité pour adresser son soutien à Claude, à sa manière. « Après “tiens ta femme“, Claude, prends le relais avec “calme ta petite“ », a-t-il déclaré sur Twitter, visiblement hilare. L’ancien aventurier est apparemment convaincu d’avoir trouvé son digne successeur.

Après “tiens ta femme” @claude_koh Prends le relais avec “calme ta petite “ 😂😂😂😂😂 @KohLantaTF1

Encastrer Claude 😭😭 tu sais même pas encastrer une flèche dans la cible pour rappel #KohLanta

#KohLanta J’ai jamais vu autant de punchline et de répartie dans un seul humain 😭😭😭🤣 pic.twitter.com/zfVfIN2eXB

Envie d’un petit moment de détente ?

Abonnez-vous au coaching Bien-être à la maison by Voici !

Source: Lire L’Article Complet

FDJ – Résultat du Loto (TF1) : Le tirage du mercredi 13 mai 2020

Télé 7 jours vous propose de découvrir le résultat du tirage du loto de ce mercredi 13 mai 2020, organisé par la Française des Jeux (FDJ).

Vous avez manqué le tirage du Loto ce mercredi 13 mai 2020, présenté par Iris Mittenaere à 20h40 sur TF1 ? Pas de panique, nous vous offrons une séance de rattrapage.

Pour remporter les 7 millions d’euros qui étaient en jeu, il fallait jouer les numéros suivants : 4, 17, 38, 43 et 49. Et le numéro chance : le 8.

Les résultats de l’option 2nd tirage à 100 000 € sont : 11, 19, 21, 24 et 48.

Aucun chanceux n’a décroché le jackpot ! Et n’oublions pas les dix heureux joueurs qui ont également remporté un chèque de 20 000 euros grâce aux codes gagnants : C 3900 2083, C 6145 2864, H 6261 8981, I 4540 9277, K 1788 2291, K 5507 9748, Q 8078 0181, T 6138 8847, V 0097 5171 et V 6483 7951.

Le prochain tirage aura lieu le samedi 16 mai 2020. La somme de 8 millions d’euros sera en jeu.

Source: Lire L’Article Complet