Yves Calvi se fait rattraper après un dérapage très déplacé sur l’hôpital

Alors que la Toile s’est enflammée, samedi 4 avril, contre un journaliste de BFMTV pour des propos jugés racistes, quelques heures plus tard c’était au tour de Yves Calvi d’être ciblé. En cause ? Des propos violents contre le monde hospitalier jusqu’ici passés inaperçus…

Des hôpitaux saturés, du personnel soignant sous équipé, des milliers de morts, de la pression sur les épaules et peu de chance de voir la couleur de congés dans les semaines à venir mais Yves Calvi avait cru bon de parler de “pleurniche permanente hospitalière“. Alors que le monde médical est largement salué tous les soirs à 20H, ses propos, tenus en mars dans la quasi indifférence, choquent aujourd’hui.

Sur Twitter, où rien ne passe jamais à la trappe, Yves Calvi est donc la nouvelle cible des internautes quelques heures après la polémique autour du journaliste économique de BFMTV, Emmanuel Lechypre. Le journaliste de 60 ans est accusé d’hypocrisie car il apparaît dans un spot de RTL qui remercie les héros du quotidien qui font actuellement tourner la France. Le compte Twitter Balance Ton Média, suivi par presque 19 000 abonnés a donc voulu lui rappeler ses propos tenus il y a quelques jours, le 12 mars précisément. Il a remis en avant une vidéo peu à l’avantage d’Yves Calvi, déjà vue presque un demi million de fois !

Sur le plateau de son émission L’info du vrai, sur Canal +, autour d’un débat dont la thématique était “Virus : l’offensive de Macron“, Yves Calvi lâchait alors cette phrase : “Je vais choquer tout le monde en disant ça mais, la pleurniche permanente hospitalière fait qu’on est en permanence au chevet de notre hôpital.” Sur le plateau, un chroniqueur l’interrompait alors pour lui dire qu’il le trouvait “un peu dur” mais le présentateur en remettait une couche. “Présentez tous les soirs cette émission et vous verrez que c’est une réalité !“, disait-il. Aujourd’hui, alors que la pandémie de coronavirus fait des milliers de morts et que le personnel est débordé, tiendrait-il toujours le même discours ?

Yves Calvi (Canal+) le 12/03/20

” J’vais choquer tout le monde en disant a mais la PLEURNICHE permanente hospitalire fait qu’on est en permanence au chevet de notre hpital “

Applaudit-il les soignants20H ?
Merci @MamzelleAdhoc

Faites tourner ! #onnoublierapas pic.twitter.com/0PrGGSPevV

#YvesCalvi le 12 mars 2020 :

” La pleurniche permanente hospitalire “

Yves Calvi 2 semaines plus tard dans un clip de RTL pour soutenir nos hros :

” Merci ” pic.twitter.com/qZI0LgGUR6

Source: Lire L’Article Complet

Blanche Gardin : Confinée pour son anniversaire, elle craque face à des bougies

Confinée chez elle comme des millions de Français, la comédienne et humoriste Blanche Gardin a fêté son anniversaire, le 3 avril, presque toute seule. Sur Facebook, elle a partagé ce moment en vidéo, craquant un peu au moment du gâteau….

Depuis l’annonce du confinement, qui a récemment été prolongé, le temps commence à paraître long pour certains, surtout quand on a des raisons de faire la fête. L’humoriste et comédienne Blanche Gardin fêtait son anniversaire le vendredi 3 avril 2020… avec une grande précaution.

Sur sa page Facebook suivie par un peu plus de 400 000 fans, l’humoriste récompensée de deux Molière de l’humour a donc diffusé une petite vidéo filmée chez elle à Paris à l’occasion de ses 43 ans. “C’est le 3 avril, donc c’est mon anniversaire… Bon anniversaire Blanche !“, peut-on l’entendre clamer, un verre de vin à la main et une assiette pleine de gâteaux dans l’autre. Problème : au moment de souffler les bougies, c’est l’échec à cause… d’un masque de protection. Soufflant malgré tout, elle a fini par craquer en riant nerveusement.

Blanche Gardin a donc opté pour la plus grande précaution en adoptant les fameux gestes barrières qui incluent notamment de se tenir éloigner des autres à au moins 1 mètre et d’éviter d’envoyer des gouttelettes potentiellement chargées de coronavirus. On comprend mieux pourquoi souffler ses bougies relevait de la mission impossible !

Fin mars, celle que l’on a pu voir au cinéma dans Adopte un veuf, Problemos, Tamara ou plus récemment #JeSuisLà, jouait la carte de la provocation sur Facebook en prenant en photo son attestation de sortie. Comme motif, elle écrivait alors “certifier sur l’honneur effectuer un déplacement pour niquer ta mère“. Pas certain que cela lui éviter une amende salée en cas de contrôle de police…

Source: Lire L’Article Complet

VIDEOS. Bill Withers : hommage au soulman disparu en sept chansons impérissables

Voici sept titres éternels en hommage au géant de la soul lumineux qu’était Bill Withers, disparu vendredi.

Grande voix soul, auteur-compositeur de nombreux hits repris par des dizaines de chanteurs et musiciens, l’Américain Bill Withers est mort des suites de complications cardiaques à l’âge de 81 ans, a annoncé sa famille vendredi 3 avril 2020. Voici sept titres incontournables et éternels pour se souvenir de ce soulman lumineux.

1“Lean On Me” (1972)

Premier single extrait de son second album Still Bill, cette chanson a été numéro un dans les charts soul américains et reste un classique de l’été 1972. Elle est inspirée par son enfance dans la ville minière de Slab Fork en Virginie occidentale.

2“Ain’t No Sunshine” (1971)

Parue sur son premier album, Just As I Am, cette chanson composée alors qu’il travaillait encore à l’usine, est un des plus gros hits de Bill Withers, en Amérique comme au Royaume-Uni. Elle lui a valu le premier de ses trois Grammy Awards. Elle figure dans une scène du film Coup de foudre à Notting Hill et a été reprise par d’innombrables artistes, de Michael Jackson (album Got To Be There) à Paul McCartney (album Unplugged, The Official bootleg).

3“Use Me” (1972)

Extraite de son second album Still Bill, cette chanson est son second plus gros succès dans les charts américains après Lean on Me. Comme la précédente, cette chanson impérissable a été reprise par des dizaines d’artistes aussi divers que Grace Jones, Fiona Apple, Ben Harper et D’Angelo.

4“Just The Two Of Us” (1981)

Co-écrite par Bill Withers, Ralph MacDonald et William Salter, cette chanson est parue sur l’album Winelight du saxophoniste Grover Washington Jr. Numéro deux des ventes aux Etats-Unis, ce hit international reste un slow incontournable du début des années 80.

5“Kissing My Love” (1972)

Encore une chanson extraite de son second album Still Bill plus tard reprise par Al Jarreau, et samplée par des dizaines de rappeurs, de Dr Dre à Eric B. & Rakim, en passant par Redman et les Jungle Brothers.

6“Lovely Day” (remix) (1977)

Cette chanson est un des plus gros hits de Bill Withers, aussi bien en Amérique qu’au Royaume-Uni. Reprise dans les années 80 avec un succès inespéré, elle a fait l’objet d’une nouvelle version à ce moment là, que vous pouvez écouter ci-dessous.

7“Grandma’s Hands” (1971)

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une chanson émouvante sur sa grand-mère, qui l’emmenait chanter à l’église. Il adorait cela. Ce titre, qui figurait sur son premier album Just As I Am, a été repris par de nombreux artistes, dont Al Jarreau, Gladys Knight et Gil Scott-Heron.

Source: Lire L’Article Complet

Tal, confinée, fait des révélations sur le "désastre" de son 4e album

Tal a profité du confinement pour s’adresser à ses fans. Elle leur a chanté des titres sur Instagram Live ce mardi 24 mars 2020 et elle est revenue sur son précédent album. “Juste un rêve” était “un désastre”, qui ne lui ressemblait pas du tout.

Grâce aux réseaux sociaux, les stars sont en contact direct avec leurs fans. Tal a profité d’une soirée confinement pour s’adresser aux siens. Dans un direct Instagram, elle leur a chanté quelques titres et a fait d’étonnantes révélations sur son dernier album, “un désastre” qui ne lui ressemblait pas…

Tal compte plus de 582 000 abonnés sur Instagram. 582 000 internautes à qui elle s’est confiée ce mardi 24 mars 2020, dans une vidéo diffusée en direct. La chanteuse de 30 ans, récemment revenue sur les réseaux sociaux après s’en être éloignée, a parlé de musique et de sa propre discographie. Elle a notamment fait un aveu surprenant sur son dernier album.

Je vais vous passer les détails du 4e album qui a vraiment été un désastre, confie Tal. Mais pas désastre dans le sens que ça a pas marché, ça, je m’en fous ! Si vous saviez à quel point je m’en fous… Parce que si vous saviez ce qui s’est passé derrière tout ça. Mon Dieu… Ce n’était pas moi du tout. Du tout. Pas du tout ma vibe, pas du tout moi.”

Instagram Live de @TalOfficial

” Mon 4me album (” Juste un rve ” en 2018) tait une catastrophe, un dsastre. Si vous saviez ce qu’il s’est pass… Ce n’tait pas du tout moi. “

Elle n’est dsormais plus en contrat avec Warner et son prochain projet sortira en ind. pic.twitter.com/IAJJhdJEhU

Le quatrième album de Tal, intitulé Juste un rêve, est sorti le 8 juin 2018. Il s’agissait du dernier projet de son contrat avec le label Warner Music France, que la jolie brune semble tacler en évoquant les coulisses de la réalisation de l’opus.

Juste un rêve comptait dix titres (treize en édition collector), et un seul featuring avec Wyclef Jean. L’album n’a pas connu le même succès que les précédents de Tal. Il s’est hissé à la deuxième place des meilleures ventes d’albums en France, mais n’a reçu aucune certification.

Désormais libérée de son contrat avec Warner, Tal profite de sa nouvelle vie d’artiste indépendante. Elle prépare actuellement son cinquième album.

Source: Lire L’Article Complet

Arielle Dombasle "terrifiée" : cette tâche ingrate qu’elle a enfin effectuée !

Comme tous les Français, la comédienne et chanteuse Arielle Dombasle est confinée chez elle, à Paris, pour lutter contre le coronavirus. Mais la star continue de travaille et de se rendre sur le plateau des “Grosses Têtes”. L’occasion de s’exprimer sur ce qu’elle fait pendant le confinement…

Les auditeurs des Grosses Têtes, sur RTL, s’amusent de longue date désormais des déclarations toujours farfelues ou inattendues de la populaire Arielle Dombasle. Bien que confinée chez elle, la star poursuit ses activités dans l’émission de Laurent Ruquier ; le programme continue mais sans public présent pendant l’enregistrement. Le 18 mars 2020, elle a détaillé son nouveau quotidien !

Interrogée sur la manière dont elle vit le confinement, lié à la lutte contre le coronavirus, Arielle Dombasle a amusé ses camarades de l’émission. “J’apprends à faire beaucoup de choses ! Je suis absolument terrifiée… Déjà, pour la première fois, je suis allée faire des courses alimentaires. Ça a été très difficile. Je suis arrivée à l’épicerie du Bon Marché [un chic établissement du non moins huppé 7e arrondissement de Paris, NDLR] et je ne suis pas rentrée, car j’ai vu la queue des gens qui n’étaient évidemment pas à un mètre les uns des autres. Y avait plus de 50 personnes, ça faisait le tour du quartier“, a-t-elle d’abord raconté sous les rires des autres chroniqueurs dont Steevy Boulay et Stéphane Plaza.

Arielle Dombasle, qui avait précédemment expliqué dans l’émission n’avoir jamais mis les pieds de sa vie dans un hypermarché et qu’elle pouvait d’ordinaire compter sur un majordome pour lui préparer ses repas, d’ajouter : “J’ai continué ma marche à pied et je suis arrivée à un truc qui s’appelle Market [Carrefour, NDLR]. Je suis allée là, les gens étaient hyper sympas. Je suis allée au rayon jus. (…) Y a des gens qui sont venus prendre des selfies, bon ils étaient pas à un mètre. J’ai quitté le market, je savais pas quoi prendre, je n’avais aucune idée de ce que pouvaient bien être les produits de première nécessité.” Sans doute aurait-elle pu demander l’avis de son mari Bernard Henri-Lévy ?

Bien que confinée, Arielle Dombasle ne regarde pas les mouches voler. Elle a ainsi partagé avec ses fans un titre inédit intitulé Just Come Back Alive, premier single extrait d’Empire, son nouvel album avec le chanteur Nicolas Ker.

https://youtube.com/watch?v=MhW2PeJLRCQ%3Fenablejsapi%3D1%26autoPlay%3D0%26autoplay%3D0%26autostart%3D0

#Clip "Just Come Back Alive" le premier single extrait d’Empire, le nouvel album d’Arielle Dombasle & Nicolas Ker ! https://t.co/NhOgHkHEiQ pic.twitter.com/c9CN6pDW09

Source: Lire L’Article Complet

Zinédine Zidane : Tout nu face à Cartman, charmé par son anatomie (EXCLU)

Il y a des rencontres qui marquent une vie… Ce n’est pas l’humoriste Cartman qui dira le contraire ! En pleine promotion de son spectacle “One”, il s’est confié à “Purepeople.com” pour l’interview “VNR”. L’occasion de revenir sur la fois où il a vu Zinédine Zidane dans le plus simple appareil.

Sniper à la télé et à la radio, le sympathique Cartman s’est lancé le défi de faire rire les salles. Il joue ainsi un premier spectacle solo intitulé One. Il s’est confié à Purepeople.com, jouant le jeu du format VNR. Parmi ses confidences : sa rencontre inattendue avec Zinédine Zidane.

Invité par une association à jouer un match de foot caritatif, Cartman se retrouve alors dans la même équipe que l’ancien champion tricolore. C’est ainsi que débute leur toute première rencontre… “Je suis allé dans le vestiaire et, en fait, je suis tombé nez à nez avec Zidane qui était en train de s’habiller. Le mec était à poil. (…) Dans ma tête, je me suis dit : ‘Tu peux pas ne pas regarder.’ Sa t*ub est là, j’ai juste à faire comme ça et je la vois. Donc j’ai essayé d’aller super vite comme un ninja“, a-t-il confié. Repéré par Zidane, il décide alors d’assumer et de prendre le temps de bien regarder l’anatomie du footballeur ! “J’ai pris mon temps (…) elle est très belle. Non mais tu l’imagines très très bien faire une reprise de volée“, a-t-il ajouté, taquin.

L’humoriste de 41 ans a aussi évoqué sa haine des spoilers, son agacement face aux spectateurs qui commentent à voix haute ou le fait d’avoir pris du ventre au point de désormais ressembler davantage “à un boulanger qu’à Bruce Willis” quand il met un marcel. Il a également partagé son opinion sur les réseaux sociaux, les clichés sur les Corses – son vrai nom est Nicolas Bonaventure – ou encore la piazza hawaïenne…

One, de Cartman, à l’Apollo Théâtre de Paris et en tournée.

Thomas Montet

Propos exclusifs, toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Source: Lire L’Article Complet

VIDEOS. Eminem, Billie Eilish, Janelle Monae : les moments musicaux qui ont marqué les Oscars 2020

Outre les actrices, acteurs et réalisateurs, les 92e Oscars ont couronné dimanche la compositrice islandaise Hildur Guðnadóttir pour Joker en catégorie Meilleure musique originale et (I’m Gonna) Love Me Again d’Elton John et Bernie Taupin dans Rocketman pour la Meilleure chanson originale. Mais la cérémonie a également été ponctuée par plusieurs performances musicales, et pas seulement de personnalités nommées.

L’apparition surprise d’Eminem ovationnée

Il n’avait pas été annoncé: Eminem a surpris son monde dimanche soir en montant sur scène à la cérémonie des Oscars. Le rappeur, , qui a sorti le mois dernier sans prévenir son nouvel album Music To Be Murdered By, a interprété Lose Yourself pour rendre hommage aux lauréats précédents de la Meilleure chanson originale. Cette apparition surprise a été ovationnée.

Le rappeur de Detroit avait emporté en 2003 l’Oscar de la meilleure chanson originale pour ce titre qui figure dans son biopic 8 Mile. Mais, absent de la cérémonie, il n’avait pas daigné venir recevoir son trophée. “Merci de me recevoir à l’Académie. Désolé que cela m’ait pris 18 ans pour venir“, a écrit Eminem sur son compte Instagram.

Billie Eilish interprète Yersterday des Beatles

La jeune chanteuse qui a triomphé aux récents Grammy Awards (en raflant 5 prix dont quatre majeurs) était chargée de chanter durant le montage in mémoriam consacré aux stars décédées depuis douze mois.

Tandis que les visages de Kirk Douglas, Anna Karina, John Singleton, Franco Zeffirelli, Peter Fonda, Kobe Bryant et des dizaines d’autres défilaient sur l’écran, Billie Eilish a interprété une version lente et impliquée de Yersterday des Beatles, un classique écrit par Paul McCartney en 1965.

Janelle Monae critique les Oscars en chansons

C’est à Janelle Monae qu’est revenu l’honneur d’ouvrir le bal de la 92e cérémonie des Oscars dimanche soir à Los Angeles. Excellente idée ! Avec brio et humour, l’artiste afro-américaine et homosexuelle a critiqué le manque de diversité de la cérémonie en proclamant “It’s time to come alive because the Oscars is so white“. Elle a également souligné “Nous célébrons toutes les femmes qui ont tourné des films phénoménaux. Je suis si fière d’être ici en tant qu’artiste noire et queer. Joyeux Black History month.” 

Arborant de nombreux costumes, dont une impressionnante robe couverte de fleurs, la chanteuse et actrice a mené une mini-revue musicale tambour battant en compagnie de danseurs et du chanteur et acteur de Broaway Billy Porter, dans laquelle les personnages étaient vêtus comme ceux de plusieurs films snobés par les Oscars – Dolemite, US et Midsommar notamment.

Elton John fait le show

Elton John a remporté dimanche en compagnie de son fidèle parolier Bernie Taupin l’Oscar de la Meilleure chanson originale pour (I’m Gonna) Love Me Again, pour le film Rocketman, biopic fantasmé sur sa vie. Vêtu de rose et violet, avec ses extravagantes lunettes roses, Elton John s’est assis à un piano rouge flamboyant pour interpréter ladite chanson.

C’est la première fois qu’Elton John et Bernie Taupin recevaient un Oscar ensemble. Mais il s’agit du deuxième Oscar que le chanteur et compositeur britannique remporte après celui obtenu en 1995 pour la chanson du Roi Lion Can You Feel The Love Tonight.

Randy Newman fait swinguer la chanson de Toy Story 4

Sur un fond de ciel d’azur et au milieu de faux nuages, Randy Newman, assis derrière un piano Steinway, a interprété I Can’t Let You Throw Yourself Away, écrit pour Toy Story 4, qui était nommée pour la Meilleure chanson originale.

Il s’agissait de la 13e nomination de Randy Newman pour une chanson originale. Il l’avait d’ailleurs emporté en 2010 pour We Belong Together de Toy Story 3. Le musicien américain était également nommé cette annéeaux Oscars pour la Meilleure musique de film pour Marriage Story, une catégorie où il est aussi reparti bredouille, la gagnante étant Hildur Guðnadóttir pour Joker.

Idina Mentzel joue la Reine des Neiges

La chanteuse Idina Menzel a interprété dimanche aux Oscars la chanson Into The Unknown de La Reine des Neiges 2. Ecrite par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez, la ballade de Disney qui cartonne dans les charts a perdu face à Elton John pour l’Oscar de la meilleure chanson originale.

Idina Menzel a été rejointe par la chanteuse norvégienne Aurora puis par huit autres voix d’Elsa autour du monde.

Source: Lire L’Article Complet

Brad Pitt : Angelina Jolie, Jennifer Aniston… Sans filtre sur son célibat !

À 56 ans, Brad Pitt est devenu le célibataire le plus convoité d’Hollywood. Depuis son divorce avec Angelina Jolie, les rumeurs sur sa vie sentimentale se multiplient. Mais l’acteur a décidé de prendre ça avec légèreté et n’hésite pas à en plaisanter lors de ses discours officiels…

Le dernier rôle de Brad Pitt dans le film Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino lui vaut les éloges de la profession. Désigné Meilleur second rôle aux Golden Globes puis aux Screen Actors Guild Awards, il pourrait aussi se voir remettre le trophée de l’autodérision.

A chaque fois, l’acteur de 56 ans se lance dans un discours hilarant avec quelques allusions bien senties à sa vie privée. Une manière de prendre à la légère les nombreuses rumeurs qui courent sur sa lovelife, maintenant qu’il est divorcé d’Angelina Jolie. Et son récent retour de flamme amical avec son autre fameuse ex-femme Jennifer Aniston n’a pas calmé les ardeurs !

Des prises de parole pleines d’humour dont il semble s’être fait une spécialité, et ce n’est sans doute pas terminé. En attendant la suite, petit florilège de Brad le Bachelor !

Source: Lire L’Article Complet

Lizzo, Billie Eilish, Bebe Rexha : Des looks qui flashent à la soirée Spotify !

C’est la nouvelle soirée à ne pas manquer dans l’industrie de la musique en janvier. Spotify réunit “Les Révélations de l’année” nommées aux Grammys Awards pour une soirée exceptionnelle comme ce 23 janvier à Los Angeles. Billie Eillish, Bébé Rexha ou encore Lizzo étaient évidemment de la partie et elles ne sont pas passées inaperçues avec leurs looks.

À peine quelques jours avant les Grammys Awards, qui auront lieu le 27 janvier, Spotify a réuni ceux qui sont nommés dans la catégorie “révélation de l’année” pour une soirée exceptionnelle avant la cérémonie de dimanche.
Les huit artistes ont donc performé sur leurs meilleurs tubes devant un public qui assistait à cette soirée sur invitation seulement !

Et, cette année, plusieurs personnalités sortent du lot, autant par leur musique que par leur style, à l’instar de Billie Eilish qui, fidèle à elle-même, est arrivée dans un total look vert fluo, de la tête aux pieds, signé Valentino !

Dans un autre style Lizzo a aussi ébloui le tapis rouge. Un look “poussin” pour celle qui enchaîne les tubes depuis son single Juice, elle est, en effet, apparue ce 23 janvier dans une robe noir assez courte parsemée de plumes.

La chanteuse Bébé Rexha était étincelante dans une simple veste de costume large, sous laquelle elle arborait un décolleté profond.

Source: Lire L’Article Complet

Guillaume Canet déjanté : il se lâche en chanson pour ses voeux

L’acteur ne manque pas d’imagination lorsqu’il s’agit d’amuser ses fans sur Instagram. Une fois encore, c’est en chanson que Guillaume Canet a souhaité une bonne année à ses abonnés ce vendredi.

Guillaume Canet est toujours aussi actif sur les réseaux sociaux. Comme à son habitude, c’est avec humour qu’il a souhaité une bonne année à ses quelque 900 000 abonnés sur Instagram. Le 3 janvier 2020, l’acteur et réalisateur de 46 ans a publié une vidéo qui n’a pas manqué d’amuser ses fans.

Bonne année ! Oui, bonne année. Je vous souhaite à tous une bonne année. A tous ceux qui m’ont soutenu et qui m’aiment bien, et ceux qui m’aiment pas, je vous aime encore plus ! Bonne année !” C’est en improvisant cette petite chanson sur son vélo, en pleine balade en forêt, que le père de Marcel et Louise (8 et 2 ans) a donc partagé ses voeux. Une vidéo qui n’est pas sans rappeler la chute qu’il avait simulée sur son deux-roues l’été dernier. Pour Noël, le compagnon de Marion Cotillard avait plutôt misé sur un grand classique : un lip sync sur la chanson All I Want For Christmas Is You. “Je suis jalouse, la prochaine en duo“, avait alors commenté son amie Leïla Bekhti, autre adepte des imitations musicales en voiture.

View this post on Instagram

🙌🏻❤️

A post shared by Guillaume Canet (@guillaumecanetofficiel) on

Après une année 2019 bien remplie avec la sortie des films Nous finirons ensemble, La Belle Epoque ou encore Au nom de la terre, Guillaume Canet a déjà un projet ambitieux en cours pour la nouvelle année : le début du tournage au printemps d’Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu, nouvelle comédie qu’il co-écrit et réalise, dans laquelle il reprend le rôle d’Astérix au côté de son ami Gilles Lellouche, dans le costume d’Obélix. La sortie du film est attendue pour le courant de l’année 2021.

Source: Lire L’Article Complet