Alexandra (Koh-Lanta), ses enfants menacés de mort : elle porte plainte

Violemment insultée et menacée tout au long de son aventure dans “Koh-Lanta”, Alexandra a confié avoir décider de porter l’affaire devant la justice lors d’une interview accordée à “Non Stop People.”

Triste fin pour Alexandra. L’aventurière de Koh-Lanta qui avait réussi à faire partie des finalistes de cette saison a été contrainte d’abandonner après une chute de tension lors de l’épreuve d’Orientation. Évacuée en urgence du jeu, c’est avec une grande déception et un sentiment d’inachevé qu’elle clôture ce chapitre de sa vie. “J’ai pleuré et j’ai eu du mal à accepter. J’aurais tellement aimé qu’on me mette sur pause, qu’on me requinque et qu’on me dise que je peux repartir dans l’aventure. J’étais super déçue de moi. Terminer l’aventure comme ça, c’est triste“, nous a-t-elle confié.

Reste désormais les bons souvenirs de cette expérience unique qu’elle compte chérir pendant longtemps. Malheureusement, son aventure et celle d’autres candidats aura été quelque peu gâchée par la vague de haine qui s’est abattue sur la Toile. En effet, depuis l’élimination de Sam, Alexandra est devenue une cible pour les internautes, lesquels ont multiplié insultes et menaces à son encontre. Pour Non Stop People, elle explique avoir eu beaucoup de mal à vivre cette situation avant de prendre des mesures nécessaires. “Les gens confondent tout. Ils confondent la réalité et le virtuel. Comment on peut juger quelqu’un à travers un écran ? On juge mes valeurs sportives à travers le jeu. Il faut arrêter ! On a menacé de tuer mes enfants ! J’ai porté plainte. Là on se dit : ‘Mince, on n’a pas fait un jeu comme ça pour avoir ça en récompense’. J’étais passée du rêve au cauchemar à un moment donné. Là, j’ai pris du recul (…) C’est de la pure méchanceté, je condamne“, a-t-elle confié.

Ce recul, Alexandra ne l’a pas toujours pris et s’efforçait de calmer les ardeurs de ses détracteurs elle-même sur ses réseaux sociaux. “Au début, je voulais passer un message global, puis après, il y a quelque temps, j’ai répondu à certains, mais on se rend compte que c’est leur donner de l’importance. Mon fils de 17 ans, ça l’énervait tellement qu’il répondait, mais je lui disais que ça ne servait à rien.

Heureusement, Alexandra et ses camarades ont bénéficié du soutien de la production de Koh-Lanta, laquelle n’a pas hésité à sévir également de son côté tout dérapage.

Source: Lire L’Article Complet