Avengers Endgame : L'Hydra a-t-elle continué ses activités entre le snap de Thanos et le blip ?

Il ne serait pas étonnant de voir cette redoutable organisation revenir dans la Phase 4 du MCU ! 

Alors que la série WandaVision a inauguré le lancement de la Phase 4 du MCU, de nombreuses questions nous taraudent encore au sujet d’Avengers : Endgame. Et pour cause, devenu un véritable phénomène, le film des frères Russo aura dans les prochaines adaptations des studios Marvel, un impact significatif. Que ce soit les conséquences du snap de Thanos, celles du blip ou encore l’héritage d’Iron Man et de Captain America, de nombreuses ramifications seront encore établies afin de faire le lien avec l’un des crossovers les plus spectaculaires de l’univers Marvel. Et c’est notamment le cas par rapport à l’existence de l’Hydra.

Dissoute au sein du S.H.I.EL.D à l’issue de Captain America et le Soldat de l’Hiver, cette dernière pourrait très bien faire son retour dans la Phase 4 du MCU, soit à travers un méchant déjà établi dans les films comme Mitchell Carson ou bien soit à travers un personnage tout à fait inédit. Quoiqu’il en soit, on pourrait alors découvrir que cette organisation terroriste n’a en réalité jamais disparue et pourrait même avoir profité de l’évaporation de plusieurs Avengers entre le snap et le blip pour mener à bien plusieurs expérimentions et actions. En effet, difficile d’imaginer le groupuscule avoir mis fin à ses activités paramilitaires quand on sait que son fidèle dicton veut : “Coupez une tête, il en repoussera deux de plus.”

Par ailleurs, si une partie de l’Hydra a forcément disparu au même moment que le snap, ceci réduisant considérablement les forces de l’organisation, une chaîne de commandement aurait en revanche pu subsister durant les cinq années écoulées. De surcroît, et bien que les Avengers restants aient continué de veiller à la sécurité de la planète il est possible que l’Hydra ait profité de ce laps de temps considérable pour monter un plan pouvant servir leurs intérêts futurs. Enfin, les gouvernements mondiaux ainsi que les institutions politiques devraient jouer un rôle considérable dans la Phase 4 du MCU. En effet, il ne serait pas étonnant que les Avengers aient encore des comptes à rendre à la sphère internationale. Toutefois, et cela à l’instar du S.H.I.E.L.D avant elle, on pourrait imaginer que l’Hydra ait profité de cette latence pour sécuriser une partie du pouvoir décisionnel et contrôler à termes les Avengers.

Si cela peut paraître rébarbatif étant donné le retournement de situation de Captain America et le Soldat de l’Hiver, un tel ressort pourrait toutefois créer la surprise, d’autant plus que plusieurs éléments issus de WandaVision pourraient pointer du doigt une telle possibilité. En effet, à travers le personnage d’Hayward, l’Hydra pourrait avoir trouvé son nouveau chef de file, différentes rumeurs voulant que le directeur du SWORD soit le réel antagoniste de la série. Le fait qu’il veuille absolument détruire Wanda – une ancienne prisonnière du programme Miracles – pourrait refléter la haine de l’organisation envers les super-héros alors que certaines publicités dans la série comportaient également le logo de l’Hydra. Ceci étant dit, il faudra attendre de plus amples détails sur les prochaines adaptations MCU pour savoir si ce groupuscule sera véritablement en mesure de revenir. Bien qu’il soit intéressant pour les héros de l’univers Marvel d’affronter des menaces inédites, il ne serait pas surprenant que les studios aient également misé sur un danger réel et politique pour les prochaines Phases du MCU, d’autant plus que Red Skull pourrait également revenir d’après son interprète Ross Marquand !

Source: Lire L’Article Complet