Balance ton post : ce qu’a dit Patrick Bellier à Agathe Auproux après son salut nazi et son éviction du plateau

Jeudi 10 septembre dernier, le pneumologue Patrick Bellier a réalisé un salut nazi en direct, dans Balance ton post, sur C8. Quelques jours plus tard, Cyril Hanouna a dévoilé ce que le pneumologue a glissé à Agathe Auproux.

C’est une scène qui a fait scandale dans Balance ton post, ces derniers jours. Jeudi 10 septembre dernier, Patrick Bellier était l’un des invités de Cyril Hanouna, sur C8. Alors que l’émission suivait son cours normalement, le pneumologue lyonnais anti-masque a réalisé un salut nazi en plein direct. Si Patrick Bellier pensait que personne n’allait vraiment le remarquer, c’était sans compter le regard aguerri d’un homme assis dans le public, qui a vu la scène et l’a balancée à Cyril Hanouna. Le présentateur s’était alors empressé de faire sortir de son plateau le professionnel de santé. "C’est inadmissible on a écouté vos élucubrations si c’est pour faire des choses comme ça en plateau vous pouvez quitter le plateau, au revoir, merci !", avait-il lâché.

Ce lundi 14 septembre, Cyril Hanouna est revenu sur le geste de Patrick Bellier, cette fois-ci dans son autre émission Touche pas à mon poste. Après avoir été pointé du doigt pour son salut nazi et invité à quitter le plateau, Patrick Bellier avait glissé quelques mots à Agathe Auproux, assise à quelques chaises de lui : "Madame je ne suis ni extrémiste, ni complotiste". "Quelques minutes avant, elle lui avait dit que les personnes anti-masque étaient proches de la théorie complotiste", a expliqué Cyril Hanouna à ses chroniqueurs, pour qu’ils comprennent la scène. Refusant de diffuser la scène du salut nazi sur son plateau, le présentateur a préféré la mettre en ligne sur son compte Twitter, dans une courte vidéo.

Dénoncer un acte antisémite

Autour de sa table dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna avait invité Andreas, le jeune homme qui a dénoncé le geste de Patrick Bellier. En toute transparence, il a avoué avoir reçu plusieurs attaques sur les réseaux sociaux : "J’ai reçu pas mal de messages de haine et des menaces de mort." Et de poursuivre : "D’ailleurs, j’aurais aimé que la DILCRAH, la Délégation Interministérielle en charge de l’Antisémitisme, m’apporte un minimum de soutien. Parce que j’ai fait ça, et on me traite de collabo…" Sur sa lancée, Andreas a expliqué que son but, au contraire, était uniquement de "dénoncer un acte antisémite". "Que cette personne soit antisémite, ou non, ce geste, il n’avait pas à le faire. C’est banalisé alors que ça reste un geste atroce", a-t-il ajouté. Aussitôt, Andreas a reçu le soutien de Gilles Verdez, qui a souligné qu’un salut nazi est désormais considéré comme un "délit".

Source: Lire L’Article Complet