Casting, intrigues… Pourquoi le public est déjà fan d'« Ici Tout Commence »

  • Est-ce qu’on peut devenir fan inconditionnel d’un programme en moins de deux semaines ? Il semblerait bien que oui.
  • Après une dizaine d’épisodes diffusés, Ici Tout Commence a déjà trouvé son rythme de croisière avec environ 3,5 millions de fidèles au rendez-vous chaque soir.
  • Les téléspectateurs de TF1 racontent à 20 Minutes pourquoi ils sont déjà (presque tous) accros à la série.

Dire que la cuisine fait recette à la télé, ce serait enfoncer une porte ouverte tant le succès des émissions autour de la gastronomie, salées ou sucrées, ne se dément pas d’année en année. Alors quand
TF1 a annoncé une série quotidienne dans l’univers d’une école prestigieuse formant les futurs chefs français, la chaîne avait toutes les cartes en main pour attirer le chaland. Deux semaines après le lancement d’Ici Tout Commence, la chaîne sabre le champagne pour fêter la fidélité naissance de quatre millions de fans.

Les fans de Demain Nous Appartient conquis…

Pour créer l’engouement autour de son nouveau feuilleton, TF1 a pu compter sur une belle rampe de lancement : Demain Nous Appartient. Pendant un mois, quelques personnages inconnus au bataillon sont venus se greffer à l’univers de la série-mère pour renaître dans Ici Tout Commence. Et au contraire, trois visages de DNA sont partis de Sète pour poser leur valise dans l’école de gastronomie. Un procédé qui a permis de piocher parmi une large base d’aficionados.

« Ici Tout Commence donne un fil rouge et une perspective d’évolution intéressante aux personnages familiers », raconte Amandine, 22 ans, qui suit Demain Nous Appartient depuis deux ans. Parmi eux, le nom de Maxime Delcourt revient sans cesse dans les témoignages des lecteurs de 20 Minutes. Ultra-populaire auprès des fans qui ont suivi son évolution, Clément Rémiens écrit un nouveau chapitre de la vie du héros
auquel il prête ses traits depuis trois ans sur TF1.

Pour Clémence, le nouveau feuilleton permet d’apporter un renouveau à la marque Demain Nous Appartient « qui s’essouffle un peu, entre les schémas d’intrigues qui se répètent et les personnages à qui il n’arrive que des malheurs. » Avec son casting jeune et ses intrigues mêlant romance et drame, les ingrédients sont réunis pour conquérir les vingtenaires. « La diversité des personnages, de par leurs caractères, leurs physiques, leurs attirances sexuelles permettent à tous de s’identifier », note Amandine.

…Mais pas qu’eux !

En revanche, au sein du public d’Ici Tout Commence, il n’y a pas que des fans de Demain Nous Appartient. Il y a aussi ceux qui sont venus par curiosité, certains qui sont tombés dessus par hasard, d’autres qui s’intéressent à l’univers de la cuisine, ou même des fans de Gims attirés par
le générique qu’il interprète. Ça en fait, des raisons de se brancher sur TF1 à 18h30 tous les jours.

Yvonne, 25 ans, n’a jamais regardé le premier feuilleton quotidien de TF1, mais a tout de suite accroché au deuxième. « On se retrouve dans une école, avec de multiples duos et trios liés par des sentiments ou des objectifs, et comme dans toutes les séries, cela rythme l’histoire. » « L’univers de la cuisine parle à tout le monde et ce sont les moments d’amour et de tension qui nous maintiennent devant le programme », confirme Pierre-Alexandre, 27 ans.

La vie en collectivité contée par le soap reste l’une de ses plus grandes forces. En s’installant dans l’enceinte du château de Calvières, dans le Gard, la production a fait le choix d’évoluer dans un lieu clos naturel. Une stratégie payante tant le réalisme des décors a conquis le public au fil des épisodes. « Mention spéciale pour les marais salants et l’incroyable domaine dans lequel la série est tournée », glisse Oriane, 22 ans.

Quelques ombres au tableau

Si Maxime, jeune homme sympathique et attendrissant, est l’une des raisons pour lesquelles les fans affluent (en direct ou en replay, également très fort), d’autres regrettent le personnage de Teyssier, « trop sombre » ou « trop rentre-dedans et vulgaire ». Il faut dire que le personnage incarné par Benjamin Baroche est le grand méchant de la série. Difficile de faire autrement.

Chez le public plus âgé, on voit parfois Ici Tout Commence comme « une série pour ados » qui ne montre d’ailleurs pas toujours le bon exemple. « Des personnes qui mentent, qui ne se respectent pas, qui se provoquent, qui magouillent ou se vengent, et au langage déplorable », cite Marie-Christine qui va vraisemblablement arrêter de regarder le feuilleton dans les prochains jours.

D’autres se désolent que les histoires de cœur prennent le pas sur les cours de cuisine. Un comble pour une série qui se passe dans une école de gastronomie… Mais que ces déçus commencent à aiguiser leurs couteaux : dans les prochaines semaines, il devrait y avoir davantage de bons petits plats à l’écran.

Source: Lire L’Article Complet