Ces quatre films et séries qui vont vous faire patienter jusque Noël

Nous y sommes. La nuit tombe de plus en plus tôt, les températures se rafraîchissent et les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Quoi de mieux en cette période hivernale que de s’installer dans son canapé et regarder un contenu réconfortant, accompagné d’un plaid et d’un bon chocolat chaud ?

Alors que les premiers téléfilms et séries de Noël pointent le bout de leur nez sur les plateformes de VOD, 20 Minutes a épluché pour vous le catalogue des sorties.

Une histoire d’amour inclusive

La saison des téléfilms est ouverte depuis le début du mois de novembre. Et chaque année, c’est la même rengaine : TF1, M6, W9, France Télés… Toutes les chaînes diffusent des rom-coms un peu kitsch qui sentent bon le sapin et le pain d’épice. Pourtant, l’une d’entre elles se démarque du lot : Un Noël d’Enfer, diffusée sur TF1 le 9 novembre.

Hugo, rentré dans le Wisconsin pour passer les fêtes de fin d’année chez sa mère, interprétée par l’iconique Fran Drescher (Une nounou d’enfer) va faire la rencontre de Patrick, un jeune homme qui était dans le même lycée que lui, il y a plus de dix ans.

Ici, l’originalité du programme réside non pas dans l’intrigue, qui coche toutes les cases clichées, mais plutôt dans le couple phare formé par Hugo et Patrick. Si Netflix avait déjà proposé une fiction hivernale inclusive en 2019 avec Flocons d’amour, Un Noël d’Enfer est le premier téléfilm de Noël diffusé par TF1 à mettre en scène un couple homosexuel.

Une série de Noël made in France

On vous en parlait déjà à la veille de sa diffusion sur Netflix. Christmas Flow, minisérie de 3 épisodes, co-créée par Henri Debeurme, Victor Rodenbach et l’autrice Marianne Levy, prend place dans un Paris enneigé, en pleine période de Noël. Dans ce décor frenchy à souhait, on suit la rencontre entre Marcus, interprété par le rappeur
Tayc et Shirine Boutella dans le rôle de Lyna.

Tayc et Shirine Boutella seront à l’affiche de « Christmas Flow ».

Lui est une star du rap, accusé d’avoir tenu des propos misogynes dans l’une de ses chansons. Elle, une journaliste féministe au caractère bien trempé. Si dans ce scénario, réalisé par Nadège Loiseau, tout semble opposer les deux personnages, la magie de Noël, jamais bien loin, va les faire tomber amoureux l’un de l’autre.

Une comédie romantique polémique

Dans Love Hard, diffusé depuis novembre sur Netflix, on suit les mésaventures amoureuses de Natalie, interprétée par la star de Vampire Diaries 
Nina Dobrev. Cette journaliste, dont la vie sentimentale est plutôt chaotique, s’inscrit sur une application de rencontre où elle va faire la connaissance de Josh. Le coup de foudre virtuel est immédiat. Natalie décide donc d’aller rendre visite à son prince charmant la veille de Noël. Or, une fois sur place, la jeune femme réalise que Josh a utilisé les photos de son ami Tag pour la séduire.

Comédie feelgood par excellence, Love Hard a pourtant eu du mal à trouver son public. Pour certains téléspectateurs la magie de Noël n’a pas suffi. Sur Twitter, beaucoup ont été choqués par l’usage du catfishing – technique frauduleuse qui consiste à se créer un personnage ou à mentir sur son identité sur les réseaux sociaux – dans le scénario.

À regarder en famille

À l’occasion de son Disney+ Day, le 12 novembre, la plateforme de streaming a annoncé une sortie qui risque de ravir petits et grands. Disney+ a mis en ligne un spin-off de l’incontournable film de Noël des années 1990, Maman j’ai raté l’avion intitulé sobrement Maman j’ai raté l’avion : ça recommence.

Dans ce reboot, Max Mercer a remplacé le célèbre Kevin McCallister. Mais le petit garçon de dix ans se retrouve lui-aussi malencontreusement oublié à la maison par ses parents, partis en vacances au Japon. S’en suivra une série d’incidents plus abracadabrantesques les uns les autres. Pour les amoureux de la version originale, le premier volet réalisé par Chris Columbus est également disponible sur Disney+.

Source: Lire L’Article Complet