“C’était cruel, insupportable même” : Laurent Bignolas vide son sac sur Télématin

Selon le Parisien, Laurent Bignolas aurait été averti de probable départ de la présentation de Télématin. Le présentateur en a profité pour évoquer l’ambiance exécrable qui régnait sur le plateau.

Laurent Bignolas a feint la surprise lorsque les journalistes du Parisien l’ont appelé pour lui demander de réagir sur son éviction de Télématin : "Ah bon, Télématin, c’est fini pour moi ? Vous me l’apprenez !" Pourtant, selon le quotidien, il ne manquerait plus que le tampon officiel de la direction de France Télévisions "qui doit le recevoir et définitivement sceller son sort dans les prochains jours", indique le journal.

Laurent Bignolas : "Quelqu’un d’un peu plus faible aurait fini en burn-out"

Si le présentateur reconnaît que s’il doit arrêter, "ça sera un peu brutal", il en profite aussi pour balancer sur l’ambiance de la matinale de France 2 depuis son arrivée en 2017. "Tous ces mensonges, c’était très cruel. Insupportable, même. Il y a eu de nombreux propos diffamatoires à mon égard. Ça pousse les gens à l’extrême." Selon Laurent Bignolas, "quelqu’un d’un peu plus faible aurait fini en burn-out. Que certains aient mal vécu cette période, qu’ils aient éprouvé de la peine ou du désespoir, je le conçois. Mais m’accuser d’en être responsable, ça non ! Si vous saviez comme j’ai encaissé. Heureusement, on passe de bons moments avec ceux qui sont restés. Ils sont très heureux d’être là et ont su s’adapter aux envies des téléspectateurs. C’est pour eux qu’on supprime des rubriques et qu’on en invente d’autres."

D’après le Parisien, "une porte de sortie" devrait être proposée à Laurent Bignolas, "c’est visage de France Télévisions, un vrai passionné. Quoiqu’il en soit, il sera à l’antenne", a confié un cadre du service public dans les colonnes du quotidien. Laurent Bignolas a également confié : "J’ai plein d’idées de programmes en tête que je ne souhaite pas forcément incarner."

Source: Lire L’Article Complet