Cinéma : il y a 19 ans, Harry Potter prenait vie pour la première fois à l’écran

De Londres (Angleterre) à Washington (États-Unis), le 16 novembre 2001, les enfants n’avaient qu’un seul nom à la bouche : « Harry ». Harry Potter, le jeune sorcier héros des livres de J.K. Rowling, prenait vie pour la première fois au cinéma. Comme ensorcelés, les billets se vendaient parfois plusieurs jours à l’avance. Avec une première digne des plus grands blockbusters hollywoodiens, les spectateurs découvraient pour la première fois les interprètes du plus célèbre trio de sorciers, âgés de 11 ans à peine : Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint. 

450 millions d’exemplaires

Rien que pour le rôle de Harry Potter, 60 000 petits Anglais ont été auditionnés. Le budget du premier opus, « Harry Potter à l’école des sorciers », s’est élevé à 125 millions de dollars. Tout était fait pour reproduire les scènes du livre à l’identique ; la créatrice du personnage d’Harry Potter, J.K. Rowling, y a veillé personnellement. « J’ai vraiment le sentiment qu’on m’a demandé mon avis. Évidemment, il y aura des gens pour trouver que ce n’est pas mon univers, mais je peux vous assurer que ça l’est », déclarait-elle en décembre 2001. Ses sept livres ont été vendus à 450 millions d’exemplaires et traduits dans 70 langues.

  • JT de 13h du lundi 16 novembre 2020L’intégrale
  • 1 Taxe d’habitation : l’impôt supprimé pour 80% des Français
  • 2 Affaire Daval : Jonathann Daval affirme avoir agi seul
  • 3 Police : des violences de plus en plus fréquentes contre les forces de l’ordre
  • 4 Indre-et-Loire : un Ehpad de Loches fortement menacé par le coronavirus
  • 5 Coronavirus : la vitamine D permet-elle de réduire les formes graves ?
  • 6 Coronavirus : les « traceurs » du virus constatent une accalmie
  • 7 Handicap : quelle insertion dans les entreprises ?
  • 8 Chasse : les traques reprennent grâce à des dérogations
  • 9 Brexit : des Britanniques se battent pour rester en France
  • 10 Noël : la tradition des santons en péril ?
  • 11 Artisanat : ouvrir sa boulangerie malgré la crise sanitaire

Source: Lire L’Article Complet