Cinéma : une adaptation du livre "En attendant Bojangles" à l'affiche

C’est le coup de foudre entre deux êtres complètement décalés, qui vivent une vie de plaisirs et de fête. Dans En attendant Bojangles, tous les fantasmes sont possibles et l’amour familial plus fort que tout. Un univers extravagant que ce couple s’est créé. « Le film se défait d’une certaine idée normative », dit Virginie Effira, à l’affiche du film avec Romain Duris. Mais lorsque la passion est trop forte, elle peut virer à la folie. Alors, pour contrôler toutes ses émotions, et pour s’échapper d’une vie qui peut vite devenir morose, la danse devient une thérapie.

Une famille où l’on s’aime beaucoup

La danse, « pour évacuer les tristesses, les mélancolies, les mauvaises ondes, les mauvaises pensées », indique Romain Duris. D’abord un succès littéraire écoulé à plus de 700 000 exemplaires, puis adapté au théâtre, cette histoire a rapidement attiré la curiosité du cinéma, et son auteur Olivier Bourdeaut a même pu choisir le réalisateur, Régis Roissard. « Il m’a regardé dans les yeux et il m’a dit ‘je vais vous trahir’, et j’aime bien les gens qui sont un peu fanfarons », confie l’auteur. En attendant Bojangles nous raconte le parcours d’une famille où l’on s’aime beaucoup, passionnément, à la folie.

Source: Lire L’Article Complet