Fauve Hautot (Meurtres en Berry) : "J’ai du mal à me regarder"

Après avoir remporté la dernière saison, la belle Normande reprend bientôt Danse avec les stars. Mais avant de faire chauffer le parquet de TF1, Fauve Hautot est redevenue actrice dans un thriller intitulé Meurtres en Berry diffusé samedi 28 août à 21 h 05 sur France 3.

Après trois participations dans des séries, vous voici au premier plan dans Meurtres en Berry. Grosse pression ?

FAUVE HAUTOT : Grosse mais bonne pression, celle de bien faire ! J’espère y être arrivée, même si j’ai du mal à me regarder. Comme tous les perfectionnistes, je ne vois que les choses à travailler !

Mère indigne pour H24, éco-terroriste dans Astrid et Raphaëlle, aujourd’hui confrontée à un crime rituel… La femme joyeuse et rayonnante que vous êtes n’est pas vraiment gâtée !

Au contraire ! Comme je suis quelqu’un de très solaire, non seulement sur scène mais dans ma vie, j’aime aller à contre-courant de mon image. Avoir mille visages, j’adore !

Vous serez bientôt dans L’art du crime, puis dans un téléfilm avec Michaël Youn. La comédie est de plus en plus présente dans votre carrière !

Je vais quand même attendre les retours. Si ça se trouve, ça s’arrêtera vite ! Alors, je retournerai à la danse… Mais oui, j’aimerais bien alterner. L’avenir le dira.

Puisqu’on parle de danse, vous serez bientôt dans la nouvelle saison de DALS, après avoir remporté la dernière en 2019…

Je reviens comme danseuse et qu’est-ce que ça m’a manqué ! Même si j’ai eu la chance de travailler pendant la pandémie. Cela dit, impossible de vous dévoiler le nom de mon partenaire… Je ne le connais pas encore moi-même ! Ça ne me gêne pas, j’adore l’effet de surprise. Ce que je sais, c’est qu’il y aura des nouveautés dans le show mais sans plus de précisions.

Vous avez été privée de DALS pour cause de Covid-19 l’année dernière. Ça booste votre envie de rempiler !

Coupure ou pas, je rempile à chaque fois avec un bonheur sans égal. Les quelques minutes de live sont fabuleuses, et il n’y a aucun mot pour décrire ce qu’il se passe à l’intérieur du corps à ce moment-là. Lâcher tout son amour de la danse pour donner le meilleur à cet instant T, c’est magique ! J’aime la comédie mais j’adore la danse.

Denitsa Ikonomova, Jean-Paul Gaultier et François Alu comme nouveaux jurés, ça vous inspire quoi ?

François est un danseur extraordinaire (il est premier danseur du ballet de l’Opéra de Paris, ndlr), j’en suis dingue ! Jean-Paul et sa drôlerie, c’est la fraîcheur assurée, sans parler de sa vraie connaissance du spectacle. Et pour Denitsa, c’est extra, car ça va lui apporter une nouvelle expérience. Je suis très excitée à l’idée de performer devant eux.

Denitsa Ikonomova rejoint le jury après avoir été danseuse du show, une transition que vous avez connue aussi. Vous a-t-elle demandé des conseils ?

Oui, récemment, on s’est croisées. Je lui ai juste dit de rester elle-même, et elle va être parfaitement bien dans ce rôle tant elle est douce.

Source: Lire L’Article Complet