"Fragile" : la sensibilité est une force dans la comédie romantique d'Emma Benestan

En haut, les villas de la Côte d’Azur où se tournent les séries qui occupent nos access prime time à la télé. En bas, les bancs d’huitres où s’échinent des éleveurs comme Azzedine. Lui est fou amoureux de Jess qui, elle, veut devenir actrice. L’histoire d’amour est vouée à l’échec. Elle est racontée par Emma Benestan dans son premier film, Fragile, une comédie romantique qui sent bon le soleil et la Méditerranée. Mais pas seulement.

Az est “un fragile”

Azzedine est un jeune homme sensible et émotif. Largué par sa copine alors même qu’il la demandait en mariage, il est effondré malgré les tentatives de ses copains de lui remonter le moral. “Toi t’es un fragile”, lui répètent-ils. La réalisatrice Emma Benestan part de cette remarque pour tourner en dérision les normes de la masculinité et les stéréotypes virilistes. Az a grandi entouré de sa soeur, sa mère et sa grand mère moderne et déjantée. Elles sont ses confidentes, tout comme sa meilleure amie Lila qui va lui donner des cours de danse pour l’aider à reconquérir Jess.

Le film se nourrit des échanges entre Az et ses amis, une bande de bras cassés un peu lourds mais loyaux et attachants. Leurs expressions et leurs références nous plongent dans l’ambiance de cette bande de potes à l’humour décalé et bon enfant. Leur jargon permet aussi d’aborder la question de l’origine sociale, criante  lorsqu’Az demande à ses amis de ne pas parler comme des “blédards” avant d’aller à une soiree hupée où il veut impressionner Jess. À force de vouloir se rapprocher du monde de Jess pour lui prouver sa valeur, Az en arrive à nier une partie de sa propre identité et se fait rappeler à l’ordre par ses amis.

Caressés par le soleil

Emma Benestan soigne sa photographie dans Fragile : plans larges d’une grande beauté sur le port de Sète, et lumière naturelle sur les comédiens – visages et corps littéralement caressés par le soleil.

Fragile est une comédie sentimentale légère mais bien écrite qui repose sur le duo formé par Yasin Houicha (Az) et Oulaya Amamra (Lila), César 2017 du meilleur espoir féminin dans Divines, particulièrement touchant et crédible. Elle prend également le temps de rendre hommage – sans clichés – aux cultures maghrébines grâce à la musique raï et aux patisseries cuisinées par Az. 

La fiche

Genre : Comédie, romance
Réalisatrice : Emma Benestan
Acteurs : Yasin Houicha, Oulaya Amamra, Raphaël Quenard
Pays : France 
Durée : 1h40
Sortie : 15 août 2021
Distributeur : Haut et Court

Synopsis : Az travaille chez un ostréiculteur à Sète. Les huîtres il connaît ça par cœur, il les ouvre par centaines. Dans l’une d’elle, Az décide de cacher une bague, pour demander sa petite amie Jess en mariage. Elle ne dit pas oui. Heureusement, sa bande d’amis est prête à tout pour l’aider à sortir la tête de l’eau.

Source: Lire L’Article Complet