France Télévisions diffusera la série sur la disparition du Boeing MH370 de la Malaysia Airlines

Une série de 6×52 minutes revenant sur la disparition du vol MH170 de la Malaysia Airlines sera diffusée sur France Télévisions et produite par Alef One. 

Alors même que le mystère reste entier, la mini série de 6×52 minutes sur la tragédie du vol MH370 de la Malaysia Airlines verra bien le jour. "Flight MH370" se basera sur le témoignage de Ghislain Wattrelos, un ingénieur français qui a perdu sa femme et deux de ses trois enfants dans le crash. Les droits d’adaptation de son roman avaient été acquis par Nora Melhi et Arthur, associés dans la société de production indépendante Alef One.  Banijay ( Stéphane Courbit) est également associée au projet qui sera diffusé sur l’une des chaînes du groupe France Télévisions. On en connait déjà le réalisateur : ce sera Gilles Bannier (déjà remarqué pour l’excellente saison 2 de la série Engrenages ou pour Reporters). Pour rappel, le 8 mars 2014, le boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines était parti de Kuala Lumpur (Malaisie) avec 239 personnes à son bord et n’était jamais arrivé à sa destination, Pékin (Chine). Rien, aucune trace de la carlingue, ni des passagers n’a été retrouvée et, à peine quelques débris identifiés.

Les théories les plus folles

Si le dernier rapport officiel de 400 pages rendu en 2018 n’a pu donner aucune explication à la disparition de l’appareil, cela n’a pas empêché les théories les plus folles de circuler. Certains ont par exemple émis l’hypothèse que le MH370 avait été détourné vers une base secrète puis abattu au dessus de l’Ukraine le 17 juillet 2014, crash dont on a retrouvé des débris. D’autres qu’il avait été détourné par la Corée du Nord; D’autres encore qu’il aurait servi de cobaye à une expérimentation sur une technique d’"invisibilité au radar"…

Pendant ce temps, les proches des victimes se perdent en conjectures. Ainsi Ghislain Wattrelos déclarait-il encore récemment au Parisien continuer à penser que l’appareil avait été abattu. "Je ne sais pas pourquoi ni où, mais j’en suis persuadé. Si l’appareil n’a connu aucune avarie et si le pilote n’est pas en cause, que reste-t-il d’autre… ?  (…)

J’ai vu un psy qui m’a dit que je devrais peut-être me résigner à ne jamais savoir. Je n’étais pas prêt à l’entendre, mais ces paroles ont fait leur chemin dans ma tête. Il y a un risque que je n’apprenne jamais toute la vérité et je dois l’accepter. Malgré tout, je pense qu’un jour je saurai ce qui s’est passé, mais pas forcément tout. Quelqu’un a décidé de m’enlever ma famille, je veux savoir pourquoi. Tout le monde a intérêt à savoir. Ce combat me donne de l’énergie. C’est ça qui me fait tenir. On m’a dit que je devais commencer à accepter le départ de mes proches, mais c’est un processus qui prend du temps."

Source: Lire L’Article Complet