HPI (TF1) : un jeune homme à haut potentiel déçu par le "manque de réalité" de la fiction avec Audrey Fleurot

Ce lundi 3 mai, Cyril Hanouna recevait Hugo Martinez, un jeune homme de 22 ans diagnostiqué HPI, sur le plateau de Touche pas à mon poste. Ce dernier a donné son avis sur HPI, la nouvelle série à succès de TF1 avec Audrey Fleurot.

Jeudi 29 avril, les téléspectateurs de TF1 ont pu découvrir les premiers pas d’Audrey Fleurot dans la nouvelle série policière de TF1, HPI, et ils ont été au rendez-vous en générant un lancement d’audience exceptionnel. Dans cette fiction atypique, la comédienne incarne Morgane, une femme de ménage maman de trois enfants dont le destin va être totalement bouleversé lorsque la police repère chez elle des capacités hors normes et lui propose un poste de consultante de police. Cependant, une question se pose : est-ce que la fiction représente de façon juste le quotidien des HPI (Haut Potentiel Intellectuel) ? Pour y répondre, Hugo Martinez, un HPI, était invité sur le plateau de TPMP ce lundi 3 mai.

  • Guy Carlier scandalisé par les insultes grossophobes qui visent Pierre Ménès

    Télé Loisirs

  • Tout ce qu'il faut savoir sur la chanteuse Billie Eilish

    Télé Loisirs

  • Dany Boon adresse un joli message à Line Renaud !

    Télé Loisirs

  • Victor Belmondo évoque sa tendre relation avec son grand-père Jean-Paul Belmondo

    Télé Loisirs

  • Les plus grands films de Will Smith dans notre Clap 5

    Télé Loisirs

  • Gérard Lanvin fait une mise au point sur le Maroc

    Télé Loisirs

  • Keen'V : 5 infos à connaître sur le chanteur

    Télé Loisirs

  • Ariane Quatrefages : Qui est la femme de Patrick Fiori ?

    Télé Loisirs

  • Gérard Lanvin rend hommage à ses deux fils sur le plateau de Laurent Delahousse

    Télé Loisirs

  • Michel Drucker touché par la déclaration d'amour surprise de Dany Saval

    Télé Loisirs

  • Demain Tout Commence – 1 décembre

    Télé Loisirs

  • Mort sur le Nil

    Télé Loisirs

  • Philippe Etchebest évoque avec émotion l'adoption de son fils au Mexique

    Télé Loisirs

  • François Berléand critique les médecins qui disent tout et son contraire sur les chaînes infos : "C'est épouvantable !"

    Télé Loisirs

  • L'étrange échange entre Julian Bugier et Denzel Washington au JT de France 2

    Télé Loisirs


  • Guy Carlier scandalisé par les insultes grossophobes qui visent Pierre Ménès
    Guy Carlier scandalisé par les insultes grossophobes qui visent Pierre Ménès


    Télé Loisirs


  • Tout ce qu'il faut savoir sur la chanteuse Billie Eilish
    Tout ce qu'il faut savoir sur la chanteuse Billie Eilish


    Télé Loisirs


  • Dany Boon adresse un joli message à Line Renaud !
    Dany Boon adresse un joli message à Line Renaud !


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Il y a un manque de réalité dans cette série”

Le jeune homme de 22 ans a lancé son association Hugo! afin de lutter contre le harcèlement scolaire. Pour en avoir souffert lui-même, il explique que le quotidien d’un HPI n’est pas tout rose : “Au début, quand on ne sait pas qu’on est HPI (…) on ne comprend pas. Très vite, c’est difficile de s’intégrer dans un groupe. Finalement, quand on est diagnostiqué, ça permet de voir les choses d’une autre manière. C’est vrai que dans la série HPI, c’est quelque chose de léger, tourné à l’avantage… Alors que non. Ce n’est pas qu’un avantage, ce n’est pas toujours quelque chose facile à porter.” Pour l’étudiant, la saga n’est pas une représentation assez fidèle de la réalité : “On est catégorisé ‘d’intello de service’ mais en fait ce n’est pas forcément ça, c’est un cheminement. Dans la série, c’est là où c’est contradictoire, elle (l’héroïne, jouée par Audrey Fleurot, ndlr) n’est pas capable d’expliquer son cheminement, pourquoi il y a des chiffres qui apparaissent rouge par exemple. À un autre moment, elle arrive à expliquer comment elle a résolu l’enquête. C’est là où il y a un manque de réalité dans cette série.”

“On dénigre l’image des hauts potentiels”

Hugo Martinez interpelle sur la responsabilité d’une grande chaîne : “TF1 c’est la première chaîne de France. Il y a des jeunes qui regardent et on dénigre l’image des personnes haut potentiel. Et du coup, les jeunes vont en rire de ces personnes.” Cependant, il tempère et est reconnaissant du fait que le sujet soit porté à l’écran : “Le projet est beau de parler de HPI, aucune chaîne ni production n’a osé en parler au grand public. Maintenant, c’est la manière de faire. On aurait pu être plus dans le juste équilibre, je trouve qu’on a un peu trop tiré les traits. Mais en tous cas d’en parler c’est déjà bien et ça fait réagir les jeunes.”

Touche pas à mon poste, à retrouver en intégralité sur l’application myCANAL.

Source: Lire L’Article Complet