INTERVIEW. Clémence (Koh-Lanta : La Légende 2021) éliminée : "J’avais d’infimes chances d’aller au bout"

Éliminée dans l’arène face à Alexandra, Clémence Castel revient pour Télé Star sur son parcours dans "Koh-Lanta : La Légende" et notamment sur sa brouille avec une autre candidate emblématique, Coumba Baradji.

Télé Star : Comment avez-vous vécu cette nouvelle aventure ?

Clémence : Je me suis investie à 100%, j’ai vécu cette aventure à fond. Ça a été une aventure un petit peu spéciale pour moi parce que j’ai été en danger dès le départ, donc j’ai tout fait pour me sauver à travers différents moyens. Un collier, gagner des épreuves, essayer des coups de stratégie… J’ai joué à 100% et je n’ai aucun regret aujourd’hui.

Ces coups de stratégie ne vous ont pas fait que du bien. Selon vous, laquelle de vos grandes décisions a précipité votre élimination ?

Je ne pense pas qu’une décision en particulier ait précipité mon élimination. De l’extérieur, les gens ont peut-être pensé que donner mon amulette à Alix était préjudiciable pour moi, mais sincèrement, je ne pense pas que ça ait eu un impact. Si je ne l’avais pas fait, Alix sortait. Alexandra est sortie juste après sur une épreuve éliminatoire et après, je ne me serais pas retrouvée avec des alliés. Je pense que mon sort aurait été un petit peu scellé malgré tout. On ne peut pas savoir, mais à ce moment-là, je me suis dit "Je tente le coup parce que si je ne le fais pas, je vais le regretter." J’avais le jeu en mains et j’avais envie d’essayer de faire bouger les lignes et les alliances dans lesquelles je n’étais pas. Je revenais d’une élimination, tous les jaunes avaient voté contre moi, je ne faisais pas partie des rouges et une alliance masculine était en train de naître. Je me suis dit que j’avais l’occasion d’essayer. Ça s’est soldé par une sortie, mais j’étais venue pour jouer, pour tenter des choses. Je savais qu’en ayant gagné 2 fois, j’avais d’infimes chances d’aller au bout, donc je me suis dit "Autant y aller à fond et essayer de faire des choses que je n’ai jamais faites pour vivre un Koh-Lanta différent."

Vous avez justifié l’élimination de Coumba en raison de la manière dont elle a trahi l’alliance des filles. De son côté, Coumba affirme vous avoir sauvée à plusieurs reprises. Quelle est votre version ?

Ce que je vois, c’est qu’il y a un fossé énorme entre la Coumba qui dit "Je vais amener les filles à la réunification", et celle qui change d’avis. Au dernier vote, avant ma première sortie, elle ne voulait pas voter contre moi, mais il a suffi d’une discussion avec Claude avec qui elle était alliée pour lui faire changer d’avis. Je me suis dit qu’il y avait une telle différence en quelques jours entre la Coumba du début et celle du milieu d’aventure, que quelque chose n’allait pas. Je me suis demandé si en parlant d’alliances de filles, elle n’était pas dès le départ en train de se dire qu’elle s’allierait à Claude dès qu’elle en aurait l’occasion. Pour moi, tout a été très flou et c’est ce qui m’a amenée à mentionner son nom aux ambassadeurs. Après, elle dit qu’elle m’a sauvée au moment où Maxime est sorti, mais Maxime avait déjà dit qu’il ne voterait pas contre moi. Donc si on avait voté toutes les 4 ensemble, je n’aurais eu que 3 votes contre moi. Après, on a des positions et des façons de voir les choses différentes…

Avez-vous compris la réaction de Coumba suite aux ambassadeurs ?

Chacun a sa manière d’exprimer sa déception ou sa colère. Je n’aurais pas réagi comme ça, mais bon. Elle réagit comme elle en a envie, mais j’ai essayé de me protéger de ça. Je n’avais pas envie que ça m’impacte personnellement, que ça entame ma motivation avant l’épreuve. Après, peut-être qu’inconsciemment, ça a eu une petite influence sur ma performance. Malgré tout, ça ne fait jamais plaisir. Je connais Coumba depuis 2005. C’est quelqu’un que j’estimais et que je continue à estimer. C’est sûr que ça fait toujours un petit peu mal.

Dans l’arène, Coumba a dit qu’elle souhaitait vous sortir de sa vie. Comment la cohabitation à la résidence du jury final s’est-elle passée ?

Dans la résidence du jury final, on a rétabli le dialogue pendant quelques jours et après, ça s’est arrêté. Depuis, on a perdu contact, mais mon discours reste le même : quand elle sera prête, je suis d’accord pour m’expliquer et renouer avec elle. Quand on se voit, on se dit "Bonjour" mais on ne va pas avoir de grandes discussions. Il faut espérer que le temps arrange les choses mais après, ça dépend d’elle. Si elle ne veut pas, je ne forcerai pas les choses.

Était-ce votre dernier Koh-Lanta ?

Par expérience, je sais qu’il ne faut jamais dire jamais ! En 2018, j’ai dit que c’était mon dernier et finalement, j’ai craqué pour participer à ce Koh-Lanta un peu exceptionnel. Je pense que par rapport à mes enfants, je n’en referai pas tout de suite parce que c’est un sacrifice pour eux comme pour moi. Je suis partie deux fois en trois ans pendant plus d’un mois et demi, et ce n’est pas évident pour l’équilibre de la famille. Donc on va laisser passer quelques années et après, si d’ici 8-10 ans on me rappelle et que je suis encore en forme, on verra ! On se posera la question à ce moment-là.

Source: Lire L’Article Complet