Jazz au cœur d’une nouvelle polémique : l’influenceuse accusée de blackface

Jazz Correia a publié une photo le 1er juin dernier sur son compte Instagram. Celle-ci a rapidement créé une vive polémique. 

Une publication qui n’est pas passée inaperçue.  Dans la soirée du dimanche 30 mai, une violente agression raciste a eu lieu à Cergy, dans le Val-d’Oise. Un livreur noir a été insulté devant un restaurant de la ville et celle-ci a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Alors qu’une enquête judiciaire a rapidement été ouverte et que l’auteur des faits a été interpellé, nombreuses sont les personnalités qui ont apporté leur soutien à la victime. Parmi elles, Jazz Correia et son époux Laurent Correia. Tous deux ont été très touchés par cette affaire et ils ont donc décidé de lancer le challenge "#whatdoesitchange!". Le principe de celui-ci ? Se peindre la moitié du visage en noir. Dans une publication partagée le 1er juin dernier, Jazz Correia souhaitait dénoncer le racisme en séparant son visage en deux. D’un côté, ses cheveux lisses et son maquillage habituel. De l’autre, elle était recouverte de noir et avait les cheveux crêpés. En légende, la jeune femme avait d’abord expliqué : "Hello les guys. Je lance aujourd’hui un challenge qui consiste à se peindre le visage dans la couleur opposée à la nôtre afin de montrer au monde entier que peu importe notre couleur de peau nous sommes beaux, nous restons identiques" avant d’ajouter : "J’ai décidé d’appeler le challenge #whatdoesitchange! En 2021 vivre encore le racisme n’est pas acceptable! Disons tous ensemble non au racisme!". Une initiative qui n’a pas eu l’effet désiré.

Jazz Correia est une habituée des bad buzz et des polémiques mais avec ce challenge, elle était persuadée de bien faire. Dans les commentaires, les internautes se sont rapidement indignés et n’ont pas hésité à lui faire savoir qu’elle faisait du "blackface", une forme théatrale américaine dans laquelle un comédien blanc incarne une caricature stéréotypée de personne noire. Face à de tels commentaires, la candidate de télé-réalité et son mari Laurent Correia, qui avait également participé au challenge, ont rapidement supprimé leur publication. Quelques heures plus tard, c’est dans sa story Instagram qu’elle avait souhaité s’expliquer : "Je voulais faire un texte anti-racisme pour dire qu’on soit blanc, mat, noir, on est tous les mêmes, on a le même sang dans nos veines, on a tous la même beauté, la même pureté. Je voulais qu’un maximum de personnes blanches soit solidaires avec les métisses, les noirs par rapport à ce qui se passe en ce moment. J’ai trouvé ça trop mignon", a-t-elle d’abod confié, précisant ensuite qu’elle n’avait pas "souhaité me déguiser, j’ai juste fait un côté noir, un côté blanc pour dire qu’on est tous ensemble et on est tous les mêmes, peu importe notre couleur". Selon ses propos, cette intiative est née car elle pensait que "si tous les blancs allaient se mettre la moitié du visage en noir et que tous les noirs allaient se mettre la moitié du visage en blanc, cela aurait été une preuve de solidarité", a-t-elle conclu.

Jazz Correia : une explication qui ne passe pas

Alors que Jazz Correia expliquait vouloir qu’un "maximum de blanc soient solidaires avec les noirs", elle n’avait pas hésité à rappeler qu’elle était la "première à me lever contre le racisme. J’ai voulu être solidaire envers tout le monde. J’ai voulu être une blanche qui se lève pour vous. C’est ça la vérité", avait-elle affirmé. Dans la foulée, elle avait également révélé vouloir "adopter un bébé africain", précisant sa "fierté de prendre une photo de mon nouveau bébé aux côtés de mes enfants". Une nouvelle déclaration qui a également fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. Nul doute que la candidate de télé-réalité fera dorénavant attention à la manière dont elle formule ses phrases.

Source: Lire L’Article Complet