Joe Pesci : un Oscar en mode minimaliste pour l'Affranchi de Martin Scorsese

Génial acteur fétiche de Martin Scorsese aux côtés de son vieux complice Robert de Niro, Joe Pesci souffle aujourd’hui ses 78 bougies ! L’occasion de rappeler qu’il est un des recordmans du discours le plus court de l’Histoire des Oscars…

Grand et génial comédien sorti de sa retraite par son vieux complice Martin Scorsese pour y tenir le rôle de celui qui aurait commandité l’assassinat de Jimmy Hoffa dans The Irishman, Joe Pesci souffle aujourd’hui ses 78 bougies !

Un anniversaire qui est l’occasion de rappeler que l’intéressé fut, à juste titre, récompensé par l’Oscar du Meilleur second rôle pour sa démente composition dans Les Affranchis, largement entrée par la grande porte du 7e Art. Notamment grâce à la cultissime scène du “You Think I’m Funny ? Funny How ? How Am I funny ?”, dans laquelle Pesci improvisa -lors de la répétition de la scène- ses lignes de dialogues, avant d’être intégrées dans la version finale par Scorsese.

Dans le sillage de cette performance, le discours de remerciements de Pesci aux Oscars figure parmi les plus courts de l’Histoire de la cérémonie. Cinq mots en l’occurence : “It’s my privilege, thank you !”

Ci-dessous, le discours flash éclair de Pesci..

La recordwoman est la jeune Patty Duke, qui s’est fendue en 1963 d’un discours aussi bref que vibrant à la réception de son Oscar du Meilleur second rôle féminin pour Miracle en Alabama : “Thank You”, avant de s’en aller. Elle partage le record du discours le plus court avec Louie Psihoyos, le réalisateur de The Cove – La Baie de la honte, primé comme meilleur documentaire en 2010. Petite anecdote en rab’ : Patty Duke ne prononce en prime qu’un seul mot dans le film; le mot “eau” ! Alfred Hitchcock fit quant à lui un discours minimaliste en 1968 pour reçevoir son Irving G. Thalberg Memorial Award, mais de 5 mots (“Thank You…Very much indeed”).

Source: Lire L’Article Complet