Justice League : Zack Snyder n’a pas voulu être payé pour les reshoot

A quelques semaines de la sortie de son nouveau montage de “Justice League”, le réalisateur Zack Snyder est revenu dans un entretien poignant sur la genèse hors normes du film DC Comics.

Le 18 mars prochain, la diffusion sur HBO Max de Zack Snyder’s Justice League marquera – sauf surprise – l’épilogue de la production du film DC Comics, conçu comme la pierre angulaire du DCEU mais dont l’échec critique et commercial a finalement entraîné l’implosion de l’univers connecté super-héroïque. Plus de trois ans après avoir quitté le projet en pleine post-production suite au suicide de sa fille adoptive Autumn, Zack Snyder a accepté de se livrer en largeur pour la toute première fois depuis les faits à nos confrères de Vanity Fair.

Revenir achever son film après une importante mobilisation des fans sur les réseaux sociaux n’était pas chose simple, mais il s’agissait pourtant d’une nécessité pour parfaire son deuil. Le film est d’ailleurs dédié à Autumn, qui a joué un rôle primordial dans la conception du film de Zack Snyder : c’est en effet en comparant son rôle de père adoptif à celui de Jonathan Kent vis-à-vis de Kal-El que le cinéaste a conçu toute sa vision de Superman dans Man of Steel.

A la demande sa femme Deborah Snyder, également productrice de Justice League, Zack Snyder n’a jamais vu le montage cinéma supervisé par Joss Whedon. Mais se voir offrir l’occasion de terminer sa version du long métrage, avec l’ajout de scènes inédites et même d’une nouvelle séquence impliquant le Joker de Jared Leto, était l’occasion pour lui de prendre sa revanche sur les événements et de s’offrir une rédemption artistique. Pour s’assurer une liberté créative totale, il n’a d’ailleurs pas souhaité être rémunéré pour son travail.

Le cinéaste est également revenu sur les conditions qui ont entouré son départ en 2017. Si la décision de quitter son poste de réalisateur était la sienne, des tensions héritées du succès mitigé de son précédent Batman v Superman avaient déjà entamé la confiance de Warner Bros. envers ce dernier. Ainsi, il avait notamment été exigé par le président du studio Kevin Tsujihara d’imposer la présence sur le tournage de Geoff Johns, responsable artistique de DC Entertainement, et de Jon Berg, alors coresponsable des productions Warner Bros. Ces deux derniers ont été depuis accusés par Ray Fisher, l’interprète de Cyborg, de comportement “odieux et non-professionnel”, au même titre que Joss Whedon.

  • Réalité – EXTRAIT "Le cameo de Banglater"

    Allocine

  • Tron l'héritage Bande-annonce VO

    Allocine

  • Hommage à Robin Williams

    Allocine

  • Le Dernier pub avant la fin du monde Bande-annonce VO

    Allocine

  • Les Aventuriers de l'Arche perdue Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Faux Raccord N°59 – Spéciale Tim Burton & Johnny Depp

    Allocine

  • Les Aventures du baron de Münchausen Bande-annonce VO

    Allocine

  • Je voulais juste rentrer chez moi Bande-annonce VF

    Allocine

  • Gentlemen cambrioleurs Bande-annonce VO

    Allocine

  • Raccrochez, c'est une erreur! Bande-annonce VO

    Allocine

  • Running Man Bande-annonce VO

    Allocine

  • Stuart Little Bande-annonce VO

    Allocine

  • Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl Bande-annonce VO

    Allocine

  • Vivre sans nous Bande-annonce VO

    Allocine

  • Première année : l'interview Vrai/Faux de Vincent Lacoste, William Lebghil et Thomas Lilti

    Allocine

  • Ma scène préférée N°123 – Lucien Jean-Baptiste

    Allocine


  • Réalité – EXTRAIT "Le cameo de Banglater"
    Jason Tantra, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d'horreur. Bob Marshall, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48 heures pour trouver le meilleur gémissement de l'histoire du cinéma…


    Allocine


  • Tron l'héritage Bande-annonce VO
    Sam Flynn, 27 ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis 25 ans. Avec la fidèle confidente de Kevin, père et fils s'engagent dans un voyage où la mort guette, à travers un cyber univers époustouflant visuellement, devenu plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais…


    Allocine


  • Hommage à Robin Williams
    "Good Morning Vietnam", "Le Cercle des poètes disparus", "Mrs. Doubtfire"… La filmographie de Robin Williams a forgé notre cinéphile. Nous lui rendons aujourd'hui hommage.


    Allocine

VIDÉO SUIVANTE

Justice League : le director’s cut de Zack Snyder a enfin une date de sortie française

Parmi les exigences du studio au moment du tournage principal, outre l’ajout d’humour pour “alléger” le ton du film jugé trop sombre (l’objectif fixé à Zack Snyder était d’atteindre le milliard de dollars au box-office), la volonté de ne pas dépasser une durée de deux heures. “Comment suis-je censé mettre en scène six personnages et un alien qui veut dominer la planète en seulement deux heures ? Enfin, je peux le faire, cela peut être fait, et d’ailleurs, cela a été fait (en référence à la version de Whedon, ndlr). Mais je ne voyais pas comment le faire.” explique le cinéaste dans l’entretien accordé à Vanity Fair.

Au moment de quitter son poste de réalisateur, Zack Snyder – qui ignorait alors que Joss Whedon changerait les 3/4 de son film – a emmené avec lui un montage brut en noir et blanc de son film, “dans le but de le faire découvrir à ses amis”. Face à la gronde des fans, Warner Bros. a alors demandé au cinéaste la mise en ligne du film, ce que ce dernier a refusé pour trois raisons : empêcher le studio de se racheter auprès du public avec cette version, faire valoir ses droits artistiques et ne pas nourrir les haters qui auraient attaqué de plus belle le long métrage. C’est finalement moyennant un contrôle créatif – et un budget de 70 millions de dollars – que Snyder a pu achever la conception de son film, que les fans américains pourront découvrir dès le 18 mars prochain sur la plateforme HBO Max.

En France, les spectateurs devront, quant à eux, patienter jusqu’au 22 avril pour une sortie confirmée via le twitter officiel français de l’éditeur DC Comics ; on ignore toutefois si le film nous sera proposé en salles, sur plateforme ou directement en vidéo.

La bande-annonce du nouveau montage de Justice League supervisé par Zack Snyder :

Source: Lire L’Article Complet