Kim Glow lâchée par une agence de voyages ? Prête à riposter en justice, elle rétablit la vérité

Ce lundi 30 mars, Kim Glow s’est emparée de Snapchat afin de répondre à une agence de voyages, qui a officialisé la fin de son partenariat en raison de ses récents propos sur "les smicards." La justice aurait bientôt son mot à dire. 

Kim Glow n’est jamais très loin des polémiques. Depuis ses propos au sujet de la Tunisie, là où elle était coincée en raison de la pandémie du coronavirus, puis sur les personnes gagnant le SMIC, la brune révélée dans Les Marseillais est sous le feu des critiques. Raillée de toute part, d’autres personnalités du petit écran, à l’image de Sarah Fraisou, ont aussi décidé de la recadrer. Le tollé lui aurait même coûté une collaboration avec l’un de ses sponsors. "Nous tenons à vous préciser que notre partenariat avec Kim Glow a été clôturé (…) notre agence prend des mesures nécessaires concernant les partenariats", annonçait ainsi l’agence de voyages GoPromoVoyages sur Instagram le 20 mars dernier.

D’abord silencieuse, Kim Glow a décidé de contre-attaquer. Sur son compte Snapchat ce lundi 30 mars, Sophie de son vrai nom a affirmé que ce partenariat a été "clôturé l’été dernier" et non en raison des polémiques qui lui collent à la peau. "Je n’ai pas perdu un partenariat de voyage. Je suis partie une fois l’été dernier à Dubaï avec cette agence, depuis je ne suis plus jamais partie avec eux. Il n’y a jamais eu de contrat, ni le moindre document", a-t-elle assuré. Dans la foulée, Kim Glow glisse qu’elle se réserve le droit d’avoir recours à la justice. "Je suis entourée de bons avocats et nous ne lâcherons pas l’affaire. J’espère que le juge exigera que l’agence fasse un communiqué officiel pour rétablir la vérité, à savoir que depuis l’été dernier je n’ai pas voyagé avec eux", souligne la principale concernée, déclarant qu’elle a "payé tous [ses] voyages avec une autre agence."

GoPromoVoyages répond à Kim Glow

Ni une ni deux, l’agence de voyages a renvoyé la balle à Kim Glow. Sur son compte Instagram, une fois de plus, GoPromoVoyages a tenté d’apaiser toute polémique, dénonçant "une ampleur qui n’avait pas lieu d’être." "La Direction a décidé, sous les conseils de nos Avocats Me Sonia Perez et Me Adrien Cohen-Boulakia de ne pas modifier le post", peut-on lire. Cette publication avait pour but "d’informer [la] clientèle et ne contient aucun élément diffamatoire ou mensonger, contrairement à ce que prétend l’intéressée." Affaire à suivre ?

À la suite des propos tenus par Kim Glow à notre sujet, qui ont fait prendre à cette « affaire » une ampleur qui n’avait pas lieu d’être, nous tenions à réagir. La Direction a décidé, sous les conseils de nos Avocats Me Sonia Perez et Me Adrien Cohen-Boulakia de ne pas modifier le post. Celui-ci avait simplement pour objet d’informer notre clientèle et ne contient aucun élément diffamatoire ou mensonger, contrairement à ce que prétend l’intéressée. Merci aux magazines de ne plus polémiquer sur cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet