Koh-Lanta, La Légende 2021 : en colère contre le montage, Karima s’insurge, et la production réplique

Un troisième épisode de Koh Lanta, La Légende 2021 a été diffusé ce 14 septembre sur TF1 et Karima en a profité pour pousser un coup de gueule sur Twitter. Elle a rapidement eu une réponse.

Coup de gueule. L’aventure continue pour les candidats de Koh Lanta, La Légende 2021 dont le troisième épisode a été diffusé ce 14 septembre sur TF1. Entre les épreuves, les nouvelles équipes et les premières (vraies) éliminations, l’émotion a été au rendez-vous. Mais ce n’est pas ce qu’a retenu Karima qui, comme on le sait désormais, fait toujours partie de l’aventure. L’ancienne naufragée s’est exprimée sur Twitter non seulement pour remercier les fans qui la soutiennent, mais aussi et surtout pour interpeller la production de l’émission, Adventure Line Productions, sur la façon dont elle est montrée au montage. "Où sont les images où je rigole ?" a-t-elle lancé dans une vidéo publiée sur son compte Twitter après la diffusion du nouvel épisode. "Karima, elle a rigolé. Karima, elle a passé des moments extraordinaires avec Ugo où on a chassé. Où sont ces images ?"

Des interrogations, ou plutôt des protestations, qui viennent après la diffusion du nouvel épisode dans lequel Cindy et Patrick arrivent sur l’île des bannis et y retrouvent Karima et Ugo. Karima ayant été en partie éliminée à cause de Cindy, il semble logique de la voir réagir de façon mitigée à l’arrivée de la survivante. Mais les explications officielles ont été données par le producteur de Koh Lanta, Julien Magne, qui a été contacté par Télé Loisirs. "Ce n’est pas un artifice de montage que de montrer les retrouvailles entre d’un côté Ugo et Karima puis avec Cindy et Patrick. Ce n’est pas un artifice de montage que de voir que Karima était plutôt fermée. Et on peut le comprendre car Cindy faisait partie de celles qui avaient voté contre elle". Par ailleurs toujours selon ses propos rapportés par Télé Loisirs, Julien Magne a souligné que l’île des bannis a une fonction bien particulière.

Julien Magne : "Il n’y a pas de kabbale anti-Karima"

"On a peu filmé l’île des bannis car on a voulu mettre le focus sur les retrouvailles entre personnes éliminées et sur leur affrontement qui est l’enjeu quasi unique ce cette île. Et c’est cette histoire principale que l’on raconte". Le producteur de Koh Lanta, La Légende 2021 rappelle par ailleurs que chaque émission représente trois jours de tournage qui doivent ensuite être coupés en deux heures d’émission. Un procédé qui force à faire des choix sur ce qui sera montré. "Il n’y a pas de kabbale anti-Karima. (…). Karima n’était pas tendue H24 mais c’est ce qui a expliqué son élimination et son arrivée dans l’arène et nous, on raconte les histoires principales qui font que les téléspectateurs vont pouvoir comprendre l’évolution de l’aventure. Il n’y a pas une sélection qui a été faite pour axer uniquement sur un côté négatif de Karima ou je ne sais quoi".

Source: Lire L’Article Complet