La Grande librairie : qui sont les invités d’Augustin Trapenard ce 9 novembre ?

Télé Star vous propose de découvrir qui sont les quatre invités d’Augustin Trapenard dans sa Grande librairie, ce mercredi 9 novembre sur France 5.

Comme chaque mercredi depuis la rentrée, Augustin Trapenard présente un nouveau numéro de La Grande librairie, ce mercredi 9 novembre à 21 heures sur France 5. Celui qui a remplacé François Busnel à la tête du programme littéraire consacre, cette semaine, son émission à la justice et à l’injustice. Il reçoit, pour l’occasion, Emmanuel Carrère pour son livre V13 (POL), nom de code des procès des attentats du vendredi 13 novembre 2015 à Paris auxquels l’écrivain et journaliste a assisté dans son intégralité. "Il donne à cet écheveau complexe d’horreur, d’idéologie, de folie et de détresse, une dimension universelle, profondément humaine, qui atteint chacun d’entre nous", écrit sa maison d’édition.

Augustin Trapenard recevra également Pascale Robert-Diard, pour son livre La petite menteuse, aux éditions de L’Iconoclaste, l’histoire de Lisa, une adolescente de 15 ans qui révèle avoir été abusée par un homme à plusieurs reprises. On la suit, dans ce livre, jusqu’à son procès en appel contre Marco, son agresseur présumé. Elle est alors majeure et veut être défendue par une femme. Le troisième invité de cette Grande librairie sera Grégoire Bouillier, pour son livre Le cœur ne cède pas chez Flammarion. Août 1985. A Paris, une femme s’est laissée mourir de faim chez elle pendant quarante-cinq jours en tenant le journal de son agonie. A l’époque, Grégoire Bouillier entend ce fait divers à la radio. Et plus jamais ne l’oublie. Or, en 2018, le hasard le met sur la piste de cette femme. Qui était-elle ? Pourquoi avoir écrit son agonie ? Comment un être humain peut-il s’infliger – ou infliger au monde – une telle punition ? Enfin, le dernier invité d’Augustin Trapenard sera Philippe Jaenada, pour son livre Sans preuve & sans aveu, chez Mialet Barrault, dans lequel il revient sur le dossier d’un homme de 66 ans condamné en appel à 15 ans de prison malgré l’absence totale de preuves.

Source: Lire L’Article Complet