LCI : une chroniqueuse affirme avoir été virée car “trop à gauche”

Récemment de passage dans Morandini Live, Elodie Mielczareck a affirmé avoir été évincée de LCI en raison de ses opinions politiques, jugées incompatibles avec la chaîne d’informations.

Spécialiste du décryptage de la communication politique et sémiologue, Elodie Mielczareck a été une collaboratrice de la chaîne LCI. Mais alors qu’elle a été interrogée sur le plateau de l’émission Morandini Live sur CNews, le 19 octobre 2021, elle a révélé avoir été virée de l’équipe de la chaîne d’informations. Éviction qui aurait eu lieu en plein mouvement des gilets jaunes, alors qu’elle était à la tête de sa propre chronique chaque week-end. Mais pour quelle raison ? Selon la principale concernée, ce sont ses opinions politiques qui auraient eu raison de sa collaboration avec la chaîne. "Les gilets jaunes arrivent. Moi, il se trouve que le mépris de classe, je le vois, en direct, dans les expressions, dans les mots. Je me permets de le dire", s’est-elle remémorée. Avant de procéder à une piqûre de rappel : "peu de chaînes faisaient parler les gilets jaunes."

C’est d’ailleurs pour cette raison que Cyril Hanouna s’est investi dans le débat, cédant son plateau à certains militants en fluo. Mais du côté d’Elodie Mielczareck, la franchise a été loin d’être appréciée. "Je me permets de dire en direct ‘vous voyez le mépris de classe est tellement visible. Vous ne pouvez pas réduire les gilets jaunes à des gros beaufs qui vont dans la rue et qui gagnent 1 000 ou 2 000 euros par mois.’ Je sens que je mets un gros malaise sur le plateau", a poursuivi la sémiologue. Les conséquences ont été immédiates. À sa sortie de plateau, Elodie Mielczareck a été interpellée. "Ça ne va pas. Qu’est-ce que tu as sorti là ? Tu es au courant sur quelle chaîne tu es ? Tu es trop à gauche pour nous." La porte de LCI lui a été grande ouverte.

LCI n’aurait "aucune couleur politique"

Insoutenable pour Elodie Mielczareck qui est, en réalité, abstentionniste. Elle se passe donc de tout vote, à gauche comme à droite. Un pavé dans la mare pour LCI car, le 26 août 2021 et auprès du Point, le directeur adjoint de la chaîne expliquait que celle-ci n’avait "aucune couleur politique." "Elle a un double engagement. Le premier est de s’intéresser à toutes les formations politiques et à toutes les idées", soulignait ainsi Fabien Namas. "Le second est que la seule barrière à ce principe de neutralité est le respect des grands principes républicains et des identités de chacun."

Source: Lire L’Article Complet