Le Meilleur pâtissier 2021 : qui sont les qualifiés pour la finale ?

Ce jeudi 30 décembre, M6 diffuse la finale du Meilleur pâtissier. A l’issue de cette ultime émission de la dixième saison, Maud, Aya ou Alexandre sera couronné.

Qui succédera à Elodie, grande gagnante du Meilleur pâtissier l’année dernière ? Ce jeudi 30 décembre, les trois finalistes de l’émission de M6 vont cuisiner une toute dernière fois avec un objectif clair : celui de régaler les papilles de Cyril Lignac et de Mercotte, qui leur ont encore une fois réservé des épreuves aux petits oignons. Au début de cette dixième saison, ils étaient 20. Après des semaines de concours, ils ne sont plus que trois à pouvoir encore rêver être couronné meilleur pâtissier de l’année 2021 : Maud, Alexandre et Aya. A seulement 16 ans, Maud est la benjamine de l’émission de M6. Lycéenne surdouée de Sèvres, elle a su impressionner les chefs durant la saison. "Les journées de tournage étaient assez conséquentes donc j’ai dû arrêter le lycée pendant l’aventure, confiait la pâtissière à DH. Enfin, je l’ai mis entre parenthèses."

"J’en avais parlé au préalable à mon proviseur qui m’a donné l’autorisation de le faire. J’ai accumulé du retard mais j’ai pu tout rattraper pendant les grandes vacances. Heureusement, cela n’a pas mis mon année en péril", se réjouissait l’adolescente, qui s’est lancée dans la pâtisserie en regardant la huitième saison du Meilleur pâtissier. Comme elle, Alexandre espère aussi remporter l’émission. Originaire de la ville de Bons Villers, en Belgique, il a 29 ans. "En y participant, ça me permettait de lier ma passion pour la pâtisserie et de représenter la Belgique dans une émission télévisée. C’était un peu ça mon objectif", confiait-il à 7 sur 7. Et d’ajouter : "Je ne suis pas du tout fermé, mais mon objectif premier n’est pas d’ouvrir ma propre pâtisserie pour le moment".

Le Meilleur pâtissier : quelles sont les épreuves de la finale ?

Enfin, Aya participera elle aussi à la grande finale du Meilleur pâtissier. A 27 ans, elle a quitté son travail de juriste du jour au lendemain pour sa passion. "C’était un rêve inatteignable pour moi. J’avais tout plaqué quelques mois avant le tournage de l’émission alors j’étais en plein doute, se souvenait-elle auprès de Ouest-France. Mais finalement j’ai été sélectionnée et j’étais à la fois heureuse et soulagée. (…) Je voulais voir si j’étais capable de supporter la pression et tenir un rythme élevé de pâtisserie." Pour cette dernière émission de la saison, les trois finalistes vont relever trois défis : celui de Cyril Lignac, consistera à faire un pull de Noël avec, comme éléments obligatoires, le maillage d’un pull tricoté et un motif festif, puis celle de Mercotte qui va leur demander de réaliser une boule de neige et enfin, le dernier, la réalisation d’ un sapin de Noël d’une hauteur minimum de 80 centimètres.

Source: Lire L’Article Complet