Le Seigneur des Anneaux Le Retour du Roi : la scène d'intro a failli être très différente

Choquante, violente, percutante, la scène d’introduction du “Retour du Roi” est restée dans les mémoires de ses spectateurs. Pourtant, le troisième opus du “Seigneur des Anneaux” a bien failli débuter d’une tout autre manière.

Un ver de terre au bout d’un hameçon, les reflets chatoyants d’une mélodieuse rivière, une champêtre partie de pêche entre deux joyeux hobbits. Et puis… une étrange découverte, un curieux objet, un mystérieux Anneau qui fait soudain tout basculer.

A sa sortie en salles en 2003, Le Retour du Roi – troisième opus du Seigneur des Anneaux – prend tout le monde par surprise en s’ouvrant sur une scène de flash-back mémorable… et inattendue. Plutôt que de filmer les grandes armées de la Terre du Milieu qui s’apprêtent à mener leur ultime bataille, Peter Jackson préfère en effet débuter son dernier chapitre par une histoire plus modeste, mais tout aussi passionnante.

  • Police Academy Bande-annonce VO

    Allocine

  • Un Sac De Billes Bande-annonce VF

    Allocine

  • Wonder Boys Bande-annonce VO

    Allocine

  • Coup de tête Bande-annonce VF

    Allocine

  • Soul Bande-annonce VF

    Allocine

  • His House Bande-annonce VF

    Allocine

  • Nico et Patou Bande-annonce VF

    Allocine

  • Twilight – Chapitre 1 : fascination Bande-annonce VO

    Allocine

  • Aviez-vous remarqué ? Twilight – Chapitre 1 : fascination

    Allocine

  • Voyez Comme on Danse Bande-annonce VF

    Allocine

  • "Voyez comme on danse n'est pas tout à fait la suite d'Embrassez qui vous voudrez"

    Allocine

  • Rocky II Bande-annonce VO

    Allocine

  • En sursis Bande-annonce VO

    Allocine


  • Police Academy Bande-annonce VO
    Une école de police ouverte à tous candidats sans qualifications particulières accueille bientôt le turbulent Carey Mahoney. Un individu qui fera tout pour s'en faire renvoyer avec l'aide de ses camarades tout aussi farfelus.


    Allocine


  • Un Sac De Billes Bande-annonce VF
    Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.


    Allocine


  • Wonder Boys Bande-annonce VO
    Grady Tripp (Michael Douglas ; The Game) a eu la chance et l'infortune d'écrire durant sa jeunesse un roman culte salué par une critique unanime et vendu à des centaines de milliers d'exemplaires. Mais depuis sept ans, ce wonder boy dont on espérait tant n'a rien publié, se contentant d'un modeste poste d'enseignant.Ecrasé par son précoce succès, Grady peaufine tel un maniaque un roman autobiographique qu'il refuse obstinément de livrer à son directeur littéraire, Terry Crabtree (Robert Downey Jr. ; Tueurs nés). Venu relancer son poulain à l'occasion du Festival du Livre de Pittsburgh, Crabtree retrouve Grady en pleine crise existentielle.Sa femme Emily (Elisabeth Granli ; L.A. Confidential) l'a quitté du jour au lendemain et sa maîtresse Sara Gaskell (Frances McDormand ; Fargo), lasse de ses tergiversations, menace de rompre alors qu'elle attend un enfant de lui. Parallèlement, la jeune et charmante étudiante Hannah Green (Katie Holmes ; Mrs. Tingle) multiplie les avances de manière insistante.Plus grave encore, le protégé de Grady, James Leer (Tobey Maguire ; Blessures secrètes), romancier en herbe surdoué, fragile et mythomane, paraît au bord du goufre ou prêt à lui ravir sa couronne.Sommé de boucler en l'espace d'un week-end son interminable opus, Grady va devoir se battre sur tous les fronts tout en s'efforçant de devenir plus mature. Un cap singulièrement périlleux pour qui a su l'éviter jusqu'aux abords de la cinquantaine.Wonder Boys de Curtis Hanson (L.A. Confidential) est l'adaptation cinématographique du roman homonyme de Michael Chabon.


    Allocine

  • Police Academy Bande-annonce VO

    Allocine

  • Un Sac De Billes Bande-annonce VF

    Allocine

  • Wonder Boys Bande-annonce VO

    Allocine

  • Coup de tête Bande-annonce VF

    Allocine

  • Soul Bande-annonce VF

    Allocine

  • His House Bande-annonce VF

    Allocine

  • Nico et Patou Bande-annonce VF

    Allocine

  • Twilight – Chapitre 1 : fascination Bande-annonce VO

    Allocine

  • Aviez-vous remarqué ? Twilight – Chapitre 1 : fascination

    Allocine

  • Voyez Comme on Danse Bande-annonce VF

    Allocine

  • "Voyez comme on danse n'est pas tout à fait la suite d'Embrassez qui vous voudrez"

    Allocine

  • Rocky II Bande-annonce VO

    Allocine

  • En sursis Bande-annonce VO

    Allocine


  • Police Academy Bande-annonce VO
    Une école de police ouverte à tous candidats sans qualifications particulières accueille bientôt le turbulent Carey Mahoney. Un individu qui fera tout pour s'en faire renvoyer avec l'aide de ses camarades tout aussi farfelus.


    Allocine


  • Un Sac De Billes Bande-annonce VF
    Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.


    Allocine


  • Wonder Boys Bande-annonce VO
    Grady Tripp (Michael Douglas ; The Game) a eu la chance et l'infortune d'écrire durant sa jeunesse un roman culte salué par une critique unanime et vendu à des centaines de milliers d'exemplaires. Mais depuis sept ans, ce wonder boy dont on espérait tant n'a rien publié, se contentant d'un modeste poste d'enseignant.Ecrasé par son précoce succès, Grady peaufine tel un maniaque un roman autobiographique qu'il refuse obstinément de livrer à son directeur littéraire, Terry Crabtree (Robert Downey Jr. ; Tueurs nés). Venu relancer son poulain à l'occasion du Festival du Livre de Pittsburgh, Crabtree retrouve Grady en pleine crise existentielle.Sa femme Emily (Elisabeth Granli ; L.A. Confidential) l'a quitté du jour au lendemain et sa maîtresse Sara Gaskell (Frances McDormand ; Fargo), lasse de ses tergiversations, menace de rompre alors qu'elle attend un enfant de lui. Parallèlement, la jeune et charmante étudiante Hannah Green (Katie Holmes ; Mrs. Tingle) multiplie les avances de manière insistante.Plus grave encore, le protégé de Grady, James Leer (Tobey Maguire ; Blessures secrètes), romancier en herbe surdoué, fragile et mythomane, paraît au bord du goufre ou prêt à lui ravir sa couronne.Sommé de boucler en l'espace d'un week-end son interminable opus, Grady va devoir se battre sur tous les fronts tout en s'efforçant de devenir plus mature. Un cap singulièrement périlleux pour qui a su l'éviter jusqu'aux abords de la cinquantaine.Wonder Boys de Curtis Hanson (L.A. Confidential) est l'adaptation cinématographique du roman homonyme de Michael Chabon.


    Allocine

Pourtant, ainsi que l’explique le réalisateur néo-zélandais dans le commentaire audio du long métrage, Le Retour du Roi a bien failli s’ouvrir sur une séquence très différente, et beaucoup moins originale :

“On quittait le tunnel du Chemin des Morts, on parcourait les plaines d’Edoras… Le tout filmé d’un hélicoptère, et on finissait sur le Château d’Or où Aragorn se réveillait d’un cauchemar”, raconte ainsi Peter Jackson. “C’était ça, le début du film.”

Afin de sortir des sentiers battus, et surtout dans une volonté de remettre l’Anneau – qui avait un peu été oublié dans Les Deux Tours – sur le devant de la scène, Peter Jackson, Fran Walsh et Philippa Boyens ont alors décidé de revoir leur copie :

“La scène d’ouverture des Deux Tours rappelait les James Bond, avec ce combat spectaculaire, et on ne voulait pas refaire la même chose pour le dernier film. On aurait eu l’impression qu’on appliquait la même recette”, se souvient Peter Jackson.

Les trois scénaristes sont donc allés puiser leur inspiration dans une scène coupée du second opus, une séquence qui devait initialement intervenir juste après la discussion entre Frodon et Sméagol dans le Marais des Morts, mais qui n’avait finalement pas été retenue au montage des Deux Tours. 

“Quand on a revu cette séquence entre Sméagol et Déagol, elle nous est apparue comme un excellent contrepoids”, poursuit le réalisateur. “Je savais qu’Andy [Serkis] était déçu d’avoir été coupé au montage des Deux Tours, car c’était la seule occasion de montrer son vrai visage. Je ne crois pas qu’il s’attendait à ce qu’on utilise la scène.”

La séquence en question, presque horrifique et véritablement marquante, a d’ailleurs été dirigée par Andy Serkis lui-même. Peter Jackson étant trop occupé ce jour-là, c’est en effet l’interprète de Sméagol qui s’est chargé de mettre en scène la meurtrière bagarre entre les deux hobbits.

(Re)découvrez notre vidéo spéciale dédiée à Gollum…

Source: Lire L’Article Complet