« Les Eternels » ne dévient pas la route de Chloé Zhao

  • Oscarisée pour « Nomadland », Chloé Zhao dirige le spectaculaire « Les Eternels » pour Marvel.
  • Le côté philosophique du scénario l’a séduite.
  • La réalisatrice américaine s’est facilement adaptée à ce tournage pharaonique.

Ses Oscars pour Nomadland n’ont rien changé pour 
Chloé Zhao. La cinéaste américaine en visite à Paris pour défendre Les Eternels, n’a pas pris la grosse tête depuis le Festival de Deauville 2015 quand elle présentait Les Chansons que mes frères m’ont apprises.

« Tourner un film Marvel était un rêve pour moi, confie-t-elle à 20 Minutes. Je suis fan de ces films et j’ai longtemps dessiné des mangas donc je n’étais pas dépaysée pour, mettre en scène un univers fantastique. » A peine a-t-elle eu lu le scénario des Eternels que la cinéaste en est tombée amoureuse. « La dimension philosophique de l’histoire m’a emballée. Pour moi Les Eternels, c’est The Tree of Life de Terrence Malick façon Marvel. »

Une histoire de famille

Des extraterrestres créés par un dieu pas vraiment commode ont le sort des humains entre leurs mains dans ce conte bourré de scènes d’action. « C’est avant tout une histoire de famille. Avec ce que cela comporte d’amour, de rivalités et de passif compliqué à gérer », insiste la cinéaste de 39 ans qui s’est fait une spécialité de décrire les laissés pour compte de l’Amérique. « Au fond, Les Eternels ne me fait pas changer de thématique, reconnait-elle. Les protagonistes sont inadaptés au monde qui les entoure, ce qui les confronte à des choix douloureux. »

Ce qui a été très différent pour la réalisatrice de The Rider, habituée aux films indépendants et aux équipes microscopiques a été de faire face à un tournage pharaonique. « La production s’était arrangée pour me créer une petite bulle afin que je ne sois pas submergée, se souvient-elle. Mais j’ai appris la patience en découvrant qu’il était plus long de coordonner cinq cents techniciens que cinq. » Chloé Zhao se déclare cependant ravie de son expérience notamment avec ses interprètes. « Comme sur mes précédents films, toutes et tous ont participé l’élaboration de leurs personnages dans une grande liberté », confirme-t-elle.

La sortie du film la trouve sereine en attendant de faire une « bonne sieste » avant de reprendre le collier pour un projet sur lequel elle ne souhaite pas encore s’exprimer. « Ce que j’espère pour ma carrière, c’est de continuer à me surprendre tout autant que le public », dit-elle. Un chouette programme qu’on espère voir Chloé Zhao mener à bien.

Source: Lire L’Article Complet