Les Z’amours : en couple avec une miss, un candidat révèle son étonnante technique de drague

Ce mercredi 24 mars dans Les Z’amours, Sébastien était fier de dire qu’il était en couple avec Lauriane, une ancienne candidate de Miss France. Bruno Guillon lui a demandé comment il l’avait séduite et sa réponse a surpris le public.

Bruno Guillon

« Je pense que quand tu chopes une Miss France, au début, tu racontes à tes potes que t’as chopé une Miss France, disait Hugo Clément. Les mecs sont contents, évidemment. » Sébastien, en tout cas, l’était totalement. Ce mercredi 24 mars dans Les Z’amours, le candidat était ravi de se montrer en compagnie de la femme qui partageait sa vie depuis quatre mois. « Il faut savoir que Lauriane était candidate pour l’élection de Miss France 2009 », a-t-il précisé à Bruno Guillon. La jeune femme a en effet participé à cette élection remportée par Chloé Mortaud sous l’écharpe de Miss Loire-Forez 2008. Une édition historique pour ce comité, puisqu’il s’agissait de sa dernière avant d’être absorbé en 2010 par Miss Rhône-Alpes à la suite de la réorganisation des comités souhaitée par Endemol. Avant de faire la connaissance de Lauriane, Sébastien s’était renseigné sur son parcours. « Quand je l’ai connue sur les réseaux sociaux, juste avant le premier rendez-vous, je me suis quand même rencardé sur Google en tapant le nom et le prénom », a-t-il avoué dans Les Z’amours.

Sébastien surprend avec sa manière de briser la glace

Le candidat est « tombé sur des jolies photos » de Lauriane qui ont achevé de le séduire. « Je me suis dit : “La minette elle est quand même relativement jolie…” », a-t-il confié. « “La minette”, donc, a relevé Bruno Guillon. Vous avez raison, reparlons comme dans les années 60. » Agacé lorsqu’il entend ce genre de vocabulaire, l’animateur a laissé passer pour cette fois. Interrogé sur sa technique de séduction, Sébastien a répondu : « Pour briser la glace, je me suis dit que j’allais me servir de mon outil numéro un : l’humour. Quand elle est arrivée, je lui ai dit : “Enchanté, Sébastien, on se fait la bise ? Excuse-moi, tu n’aurais pas un léger strabisme ?” »

Pointer d’entrée de jeu un éventuel « défaut » chez une femme est une technique très prisée des pick-up artists, les controversés séducteurs professionnels. Sur le coup, Sébastien n’a pas su si ça allait marcher. « Elle me regarde et elle prend un recul d’un bon mètre cinquante, s’est-il souvenu. Je me suis dit que c’était à double tranchant. Et au final, c’est ce qui lui a plu. On en rigole beaucoup. » Pascal, la voix-off, a fait part de son étonnement : « La vanne c’est le strabisme ? » Sébastien a confirmé, laissant Bruno Guillon lui aussi dubitatif : « Gros succès, évidemment, de la vanne… », a-t-il ironisé. Mais Lauriane a confirmé : c’est bien « sa folie » qui l’a séduite. « Il m’a fait rire tout de suite », a-t-elle assuré.

Source: Lire L’Article Complet