L'heure des pros : après King Kong, Eric Dupond-Moretti comparé à Al Capone : Pascal Praud éclate de rire

Ce 8 juillet, dans “L’heure des pros”, Pascal Praud s’est amusé du bon mot d’un de ses chroniqueurs, sur Eric Dupond-Moretti.

Il refuse toujours de répondre à l’invitation de CNews, et pourtant, Eric Dupond-Moretti est de tous les débats sur la chaîne du groupe Canal. Encore plus depuis que son ministère a fait l’objet, il y a quelques jours, d’une perquisition, et qu’on a trouvé une erreur sur sa feuille d’impôts de 2019…

En effet, il a été dévoilé que 300 000 euros de revenus (tirés de droits d’auteur et liés au spectacle qu’il jouait alors au théâtre) n’ont pas été déclarés à l’époque. Médiapart assure que pour cette somme, il aurait dû payer 180 000 euros d’impôts.

Sur son plateau, ce 8 juillet, Pascal Praud a cité l’avocat Gilles William Goldnadel qui a défendu son confrère. Il avait assuré la veille, dans L’heure des pros 2 : “on l’embête pour rien, vous croyez que c’est Eric Dupond Moretti qui fait lui même sa déclaration fiscale ? Il sait même pas ce que c’est et à quoi ça ressemble, pas plus que moi“. Et d’ajouter que  “c’est un comptable qui s’occupe de sa comptabilité d’avocat“.

À lire également

Pascal Praud s’énerve et vexe Philippe Guibert sur son addiction : “il faut arrêter les attaques personnelles comme ça”…

De retour à son direct, l’animateur à lunettes a commenté : “croyons en sa bonne foi“. Et Philippe Guibert de tacler néanmoins : “C’est le comptable que personne ne connaît qui prend. Mais vous avez raison on ne peut pas savoir“. 

Et le journaliste du Point Jérôme Béglé de taquiner : “Le comptable d’Al Capone avait oublié bien plus…“, faisant référence au célèbre gangster qu’Eliot Ness a fait tomber pour fraude fiscale.

Une blague acide qui a beaucoup amusé Pascal Praud qui a confié : “Je vous prendrais comme avocat pour me défendre parce que si vous voulez défendre Eric Dupond Moretti avec cet argument, franchement je pense qu’il doit être content !

F.A

Source: Lire L’Article Complet