Peacemaker : Que disent les premiers avis sur la série DCEU de James Gunn ?

Les premiers avis sur Peacemaker, la nouvelle série déjantée de James Gunn, sont enfin là ! Voici ce qu’ils disent du show. 

Si vous avez adoré les personnages de The Suicide Squad, vous apprécierez sans doute la série Peacemaker, spin-off du blockbuster et également réalisé par James Gunn. Comme son nom l’indique, elle est centrée sur le personnage joué par John Cena, un homme censé être l’incarnation de la paix, mais qui n’a pas grand chose, voire rien du tout, de pacifique. La diffusion démarrera le 13 janvier prochain sur HBO Max, une plateforme de streaming américaine qui n’est pour le moment pas disponible en France. En attendant d’y avoir accès, on vous propose de jeter un coup d’oeil aux premiers retours des critiques.

you learn a lot as a superhero, like how important first impressions are and why they should always be badass. stick around this week and get to know your new favorite crew pic.twitter.com/cTBwZ04roG

De manière générale, les premiers avis sont positifs. Ils font écho d’une série subversive à souhait, déjantée, et qui n’a pas peur d’aller loin, voire trop loin. Elle reste ainsi dans l’esprit de The Suicide Squad, et n’hésite d’ailleurs pas à tacler les super-héros de l’univers de DC Comics comme Aquaman ou Wonder Woman. Les performances du casting et les personnages apparaissant aux côtés de Peacemaker sont également salués, en particulier l’aigle Eagly, un compagnon pas comme les autres. Reste à savoir si le grand public sera du même avis. The Suicide Squad a été très bien accueilli par les spectateurs, il y a donc des chances pour qu’il en soit de même avec Peacemaker.

Peacemaker, ou l’étude d’un anti-héros

Si sur le papier Peacemaker a tout de la série aussi dingue que trash et drôle, les premiers retours laissent transparaître un tout autre aspect. Elle semble en effet vraiment explorer la psychologie de son personnage principal. Elle tente de l’humaniser en se penchant sur ses origines, mais s’intéresse également à son manque de confiance, ses peurs, et son désir absolu de vouloir être le super héros numéro un, efficace et apprécié. Peacemaker semble ainsi ne rien pardonner à son protagoniste central, tout en donnant aux spectateurs de bonnes raisons de ne pas complètement le détester. Le show a néanmoins déjà réussi à énerver certains fans du DCEU, qui appellent au boycott de la Warner.

Source: Lire L’Article Complet