Scott Rudin, producteur de The Social Network, accusé d'agissements abusifs

Les langues se délient au sujet du comportement abusif d’un autre grand producteur américain. Une vaste enquête de The Hollywood Reporter revient sur les agissements de Scott Rudin, producteur de “The Social Network”.

The Hollywood Reporter vient de dévoiler une grande enquête qui pourrait à nouveau secouer Hollywood. Dans le viseur, le comportement toxique de Scott Rudin, grand producteur, dont le nom n’est pas forcément connu du grand public. Les films qu’il a produit le sont en revanche : à son actif, des films comme The Social Network de David Fincher, The Truman Show de Peter Weir, No Country for Old Men des frères Coen, ou encore des pépites “indé” comme Lady Bird de Greta Gerwig. A son palmarès, 151 nominations aux Oscars, et 23 victoires, rappelle le magazine !

Dans cet article, Scott Rudin est décrit comme un “monstre“, connu pour son “tempérament volcanique“. Plusieurs témoignages d’anciens collègues dénoncent des épisodes de violence et de comportement abusif. Le producteur faisait régner un climat de peur au sein de ses bureaux. Il est question par exemple d’incident comme celui d’avoir violemment jeté un ordinateur par le fenêtre en pleine réunion.

Des faits qui semblent être connus de beaucoup à en croire l’article. The Hollywood Reporter rappelle à ce propos dans son enquête qu’il avait été qualifié par le passé dans la presse d'”homme le plus redouté” ou encore de “Boss-Zilla“.

Dans la foulée de cette enquête, Megan Ellison, PDG de la société de distribution américaine Annapurna, et ancienne collaboratrice, a réagi indiquant que cette enquête était loin d’être exhaustive sur le comportement abusif, raciste, et sexiste de Scott Rudin. “Comme pour Harvey [Weinstein], beaucoup de personnes ont peur de parler” dit-elle.

This piece barely scratches the surface of Scott Rudin’s abusive, racist, and sexist behavior. Similarly to Harvey, too many are afraid to speak out. I support and applaud those who did. There’s good reason to be afraid because he’s vindictive and has no qualms about lying. https://t.co/0iFSgzJx9T

Lire l’enquête complète de The Hollywood Reporter.

Source: Lire L’Article Complet