Stéphane Vanhandenhoven (Affaire conclue) : "Julien Cohen a la grosse tête"

Invité de Télépro, l’acheteur Stéphane Vanhandenhoven s’est livré sur son expérience au sein d’Affaire conclue. Mais aussi sur les autres têtes d’affiche de l’émission de Sophie Davant, et notamment Julien Cohen.

Au fil des mois, il s’est imposé comme l’un des acheteurs préférés des Français. Depuis le mois de février 2018, Stéphane Vanhandenhoven a intégré l’équipe d’Affaire conclue pour le plus grand plaisir des téléspectateurs, tombés sous le charme de ce Belge qui possède un magasin à Bruxelles. Invité de Télépro, par David Barber, il s’est longuement confié sur son métier, sur ses venues dans l’émission présentée par Sophie Davant mais aussi sur l’ambiance qui règne au sein des membres de l’équipe de France 2, et qui a changé depuis son arrivée. "On était sept acheteurs, on est maintenant 16, je crois, a-t-il commencé. L’ambiance a déjà un peu évolué parce que logiquement, mathématiquement, on tourne un peu moins par mois chacun."

"Malheureusement, on se voit moins et du coup, il y a des manques. Mais l’ambiance est devenue encore meilleure, a assuré Stéphane Vanhandenhoven sur Télépro. Il y a de plus en plus de relations en dehors de l’émission. Bien sûr on a chacun nos préférés, c’est comme dans la vie." Les siens ? Caroline Margeridon et Alexandra Morel. Et si l’acheteur belge s’entend avec tout le monde, il a tout de même accepté de répondre avec sincérité aux questions de David Barbet. Et notamment de lancer un "oui" franc lorsque le journaliste lui a demandé si "Julien Cohen avait la grosse tête". Ça a le mérite d’être clair ! Mais pas question d’en dire davantage. Il s’est montré plus loquace pour annoncer le prochain prime de l’émission Affaire conclue, diffusé le 7 septembre prochain et qui promet encore une fois.

Comment Stéphane Vanhandenhoven est arrivé dans Affaire conclue

"L’idée est simple : 7 acheteurs historiques vont affronter 7 nouveaux acheteurs. On aura des objets assez étonnants comme une statuette du IVe siècle avant J.-C. Il y avait aussi une robe de Brigitte Bardot", a ainsi confié le célèbre acheteur belge. Lors de son arrivée, il nous expliquait la façon dont il avait intégré l’émission de France 2. "C’est une agence de casting qui est venue me chercher. Je crois qu’ils cherchaient à "belgiser" l’émission un peu plus puisqu’Affaire conclue est désormais diffusée en Belgique sur la RTBF, plaisantait-il. J’avais déjà fait quelques émissions notamment sur Paris Premiere et RTLTVI, mais sans avoir, et de loin, la notoriété de Gerarld Watelet, lui aussi dans l’émission." Et il est ravi : "L’émission redore l’image de ces métiers, est ludique et éducative. L’équipe de l’émission est très sympa, dynamique et passionnée par ce qu’elle fait. Ça fait plaisir à voir parce que la plupart sont assez jeunes".

Source: Lire L’Article Complet