TF1 recadre Iris Mittenaere: «Animer du divertissement demande de l’expérience»

Iris Mittenaere doit encore faire ses preuves. C’est en substance ce que fait comprendre l’un des patrons de TF1 dans une interview accordée à Puremédias ce week-end. Rémi Faure, directeur des programmes de flux de la chaîne privée, a en fait répondu à l’ex-Miss France et Miss Univers, qui, il y a quelques semaines se disait «sous-exploitée» par la Une. Elle est frustrée de présenter l’Euromillions épisodiquement et «Ninja Warrior» une fois par an, ne cachant pas son envie de se voir confier une émission de grande ampleur.

» LIRE AUSSI – Iris Mittenaere: «À TF1, je me sens un peu sous-exploitée»

«Animer du divertissement, c’est énormément de travail et cela demande d’acquérir de l’expérience», explique Rémi Faure. Pour lui, Iris ne doit pas «brûler les étapes». «Il fut une époque, dans les années 2000, où les formats écrasaient peut-être les animateurs, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il ne peut plus y avoir de simples présentateurs-prompteur». «Un bon animateur n’est pas substituable», ajoute-t-il, citant Nikos Aliagas, Yann Barthès, Arthur, Denis Brogniart ou encore Jean-Luc Reichmann. «Tous ces animateurs, avant d’arriver sur TF1, avaient déjà une longue expérience d’animation radio ou en tant que journalistes».

«J’aimerais tenter d’autres choses», avait déclaré l’intéressée de 27 ans à nos confrères du Parisien fin août. Elle est salariée de la première chaîne depuis 2018. «Au départ, j’avais signé un contrat d’exclusivité pour multiplier les expériences à l’antenne. Ils connaissent mes envies. Il y a eu des pistes sur TFX qui ne se sont pas concrétisées. Je ne peux pas non plus les harceler. Et là, avec le Covid, ça va être encore plus compliqué.» En conclusion, elle ironisait: «Heureusement que j’ai d’autres activités qu’à TF1. Sinon, je n’aurais qu’une semaine de boulot par an!»

Source: Lire L’Article Complet