The Batman : John Turturro (Carmine Falcone) tease l'influence de Zorro sur l'intrigue, un bon ou mauvais signe ?

L’interprète de Carmine Falcone tease l’influence du justicier masqué sur The Batman, et on est curieux de voir ce que ça va donner !

Dans The Batman, John Turturro incarnera un méchant emblématique de la ville de Gotham : Carmine Falcone, un des pires gangsters affrontés par Bruce Wayne durant ses aventures ! L’acteur, connu pour ses participations à la franchise Transformers, ainsi qu’à la série Le Nom de la rose, a évoqué durant une récente interview le nom d’un héros de la pop culture, Zorro. Et si vous ne voyez pas le rapport entre l’homme chauve-souris et le célèbre justicier masqué, sachez que dans les comics et dans la vraie vie, celui-ci est une source d’inspiration pour le personnage de Bruce Wayne ! La preuve, ce sont tous les deux des playboys le jour et des protecteurs la nuit. Qui plus est, le dernier film regardé par la famille Wayne avant le meurtre du couple est Le Signe de Zorro, sorti en 1940.

Or, John Turturro tease des liens entre cet élément des origines de Batman et l’adaptation de Matt Reeves : “En grandissant, j’adorais Batman, mais je suis vraiment un fan de Zorro. Donc il n’y a pas de Batman sans Zorro. Quand j’avais cinq ans, je pensais que j’étais Zorro avec une épée. Ensuite, quand Batman est arrivé à la télévision, ça a été un sacré frisson. J’ai lu quelques comics. Mon fils lit toujours les DC comics. Donc j’ai joué avec eux pendant des années. J’aime Matt Reeves, le réalisateur. Quand j’étais petit, j’adorais les films de cape et d’épée. Errol Flynn, Robin Hood. J’aime ces films avec des duels. Ainsi que les chevaux et les moustaches ! Et son alter ego est trouillard. C’est comme Superman, mais avec un cheval. Avec une influence plus Espagnole“. À n’en pas douter, l’admiration de John Turturro pour Zorro aura une influence sur sa manière de jouer Carmine Falcone. De plus, c’est un indice supplémentaire que cette nouvelle adaptation de Batman peut nous surprendre avec ses références inattendues !

Source: Lire L’Article Complet