Top Chef 2021 : qui sont les candidats de la saison 12 ?

PHOTOS. La saison 12 de Top Chef revient le mercredi 10 février 2021. Mais qui sont les 15 candidats de cette édition 2021 ? Réponse avec Télé Star.

VLe compte à rebours est lancé pour Top Chef 2021 ! Dès le mercredi 10 janvier 2021, les amateurs de cuisine pourront en effet retrouver le programme culinaire animé par Stéphane Rotenberg. Et comme l’année précédente, ce sont les chefs Hélène Darroze, Michel Sarran, Philippe Etchebest et Paul Pairet qui seront aux commandes de leur brigade. Au total : 15 candidats sont venus tenter leur chance. Mais dès le premier épisode, ils ne seront déjà plus que 12 puisque chaque équioe ne sera constituée que de trois personnes. Parmi les concurrents de cette année on note déjà que les hommes sont majoritaires puisqu’ils sont 11 contre 4 femmes. L’une d’entre elles est d’ailleurs déjà bien connue du grand public puisqu’elle a gagné Objectif Top Chef : Charline Stengel. Mais alors, qui sont tous les candidats de cette édition 2021 ?

Voici la liste complète :

Bruno Aubin – (31 ans, Paris) : Après avoir longtemps travaillé aux côtés d’Eric Frechon, comme Chef de partie à l’Hôtel Le Bristol (Epicure), puis comme Second de cuisine au Drugstore, Bruno est aujourd’hui Chef de cuisine à l’Hôtel Le Narcisse Blanc (Paris). Sa cuisine est raffinée. Il aime moderniser des plats traditionnels par les associations des épices (curry, cumin, paprika, les épices japonaises, etc…).

Arnaud Baptiste – (33 ans, Noisy le Grand) : Il est sous-chef de cuisine de L’Allénothèque (Paris) depuis 2018 au côté de Yannick Alléno. Pour lui c’est le goût avant tout ! Sa cuisine est technique et vient cœur.

Chloé Charles – (33 ans, Paris) : Aujourd’hui indépendante, Chloé a travaillé en tant que Cheffe de partie à L’Agapé* avec Guillaume Bracaval et L’Agapé Substance avec David Toutain. Elle a ensuite été Second de cuisine auprès de Bertrant Grébaut chez Septime*, puis Cheffe du restaurant Fulgurances. Elle aime la cuisine éco-responsable et surtout anti gaspi.

Mohamed Cheick – (28 ans, Boulogne) : Dernièrement, il a été Chef des cuisines pour Éric Fréchon au Publicis Drugstore Paris. Son univers culinaire le voici : une cuisine technique mais pas seulement ! Il a une cuisine épicée, pleine de saveurs et de caractères. Il a beaucoup d’influence méditerranéenne.

Thomas Chisholm – (28 ans, Paris) : Il est sous chef de cuisine au Restaurant AT, il a quitté le restaurant pour participer à Top Chef. Pour lui c’est l’art dans les assiettes. Il est fan de hip-hop, de musique et d’art en général. Pour lui, la cuisine peut s’inspirer d’autres disciplines et lui-même pense ses assiettes d’abord sur le visuel.

Pierre Chomet – (30 ans, Bangkok) : Pierre a commencé en tant que commis au Bristol. Il a été, par la suite, chef de partie à La résidence de la Pinède*** à Saint-Tropez et enfin sous-chef à L’Atelier de Joël Robuchon à Bangkok* et à Londres**. Ses deux dernières années en Thaïlande en tant que Sous-chef à Chef’s Table* ont été un tournant pour son univers culinaire. Pierre a une cuisine gastronomique classique, de par sa formation palace, mais avec des touches de folies.

Yohei Hosaka – (37 ans, Annecy) : Avant d’être Chef de cuisine à La Ciboulette, Yohei a été Second au restaurant Lumière Karato (Osaka), puis au Chabichou (Courchevel) et enfin à la table de Franck Putelat à l’Hôtel Le Parc (Carcassonne). Yohei est fan de la gastronomie française dont il maîtrise parfaitement les classiques. Il propose une cuisine fusion.

Sarah Mainguy – (25 ans, Nantes) : Avant d’être cheffe, Sarah était Second de cuisine du Café Becot (Nantes) et du Mary Celeste (Paris), et Cheffe de partie à Hollybelly (Paris). Sarah a une cuisine assez brute, sans chichi, énormément végétale et axée sur la nature.

Matthias Marc – (27 ans, Paris) : Il est chef propriétaire de Substance (Paris) depuis 2018. Sa cuisine est moderne. C’est une gastronomie décomplexée, une cuisine incisive, acide, avec des goûts francs, où il met en avant son terroir jurassien et le produit.

Jarvis Scott – (24 ans, Paris) : Avant d’être Chef de partie aux côtés d’Albert Adria (Barcelone), Jarvis a cumulé les stages d’abord au Galopin (Paris), puis au Carré des Feuillants (Paris) et enfin à l’Arpège (Paris). Jarvis est un cuisinier instinctif et hyper créatif. Il aime l’audace dans l’assiette, et sait faire la part belle aux légumes.

Pauline sene – (28 ans, Paris) : Elle aime la précision et la rigueur des étoilés. Elle affectionne tout autant la nouvelle bistronomie pour son côté authentique. Elle a une cuisine franche et carrée, mais surtout elle ne transige pas avec le goût. Pauline est Souscheffe au restaurant Cobéa* aux côtés de Philippe Bélissent (Paris).

Charline Stengel – (19 ans, Pringy) : Jeune cuisinière avec seulement 4 années d’expérience. Après son CAP obtenu haut la main, avec 16,5 de moyenne, elle a entamé un Brevet professionnel art de la cuisine à L’IMT de Grenoble. Charline découvre qu’elle a, non seulement de la technique, mais surtout beaucoup de créativité. Une cuisine moderneavec du caractère et audacieuse dans les saveurs.

Baptiste Trudel – (33 ans, Paris) : Aujourd’hui Chef au restaurant Le Mordu (Paris), Baptiste a commencé aux côtés de Pierre Koffman. Il définit son univers en trois mots : "Funky, sexy et tasty" ! Pour lui, le goût est évidemment important. Il a une vraie influence pour la street-food, asiatique, dans les sauces notamment.

Mathieu Vande Velde – (22 ans, Bruxelles) : Il es sous-chef au restaurant La Paix ** (Bruxelles), Mathieu a aussi été cuisinier au garde-manger, puis dégustation et garniture poissons au restaurant Comme Chez Soi**. II mêle les bases classiques et l’audace dans ses plats. Il met un point d’honneur à cuisiner sans sel.

Adrien Zelda – (26 ans, Lyon) : Aujourd’hui chef exécutif aux restaurants Victoire & Thomas et Culina Hortus, Adrien était sous-chef du restaurant Royal Mail** et chef du restaurant La Maison Ocre. Sa cuisine est végétarienne avec l’utilisation de beaucoup de plantes sauvages et le légume travaillé à 100%.

Source: Lire L’Article Complet