Top Chef : pourquoi Jean-François Piège a arrêté l’émission

Jean-François Piège était l’un des invités de "6 à la maison", lundi 16 novembre 2020. Le propriétaire du Grand Restaurant est revenu sur son passage dans "Top Chef" et a expliqué les raisons qui l’ont poussées à arrêter.

Pendant dix ans, Jean-François Piège a été l’un des chefs de brigade de la célèbre émission de télévision, Top Chef. Il faisait d’ailleurs partie de la toute première saison. Sur le plateau de 6 à la maison, lundi 16 novembre 2020, il est revenu sur cette incroyable aventure. "J’ai commencé la première saison, j’ai fini à la dixième. Il y a une douzième qui est en train d’être tournée. Ceux qui en feront autant que moi, on verra plus tard", a-t-il ainsi déclaré en rigolant. Même s’il ne regrette nullement sa participation à Top Chef, il a assuré que ses débuts n’ont pas du tout été faciles. "Quand la télévision est arrivée dans notre univers, je me suis fait un peu tirer les oreilles", a-t-il admis. En effet, certains de ses confrères n’ont pas compris pourquoi il avait accepté de participer à cette émission. Mais il n’a jamais douté que c’était une bonne chose de mettre ses compétences et son savoir aux services des autres.

"Moi je trouve que c’est bien parce que ça a redonné aux jeunes l’envie", a-t-il expliqué, face à Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen. Seulement après dix ans au sein de cette aventure culinaire, il a ressenti le besoin de tourner la page. C’est pourquoi le propriétaire du Grand Restaurant a décidé de rendre son tablier. "Je pense qu’il y a un début et une fin à tout. Moi j’avais vécu mon temps dans Top Chef, il fallait que j’arrête", a-t-il expliqué, en toute franchise, sur France 2.

Jean-François Piège ne retient que le positif de son expérience dans Top Chef

Mais il garde que le positif de ces années au sein de Top Chef. Malgré les critiques du début, Jean-François Piège a réussi à imposer son style et a prouvé en quoi sa participation n’avait rien de négatif. Il se souvient également avoir été très souvent impressionné par le talent des jeunes candidats qu’il a coaché. Créatifs et pleins d’envie, ils ne reculaient devant rien pour impressionner les grands chefs.

Source: Lire L’Article Complet