Tout le monde veut prendre sa place : Laurence Boccolini s’est préparée aux critiques

Dès le 9 août prochain, Laurence Boccolini sera à la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. Et l’animatrice se prépare déjà aux critiques qu’elle pourrait recevoir en succédant à Nagui.

Pas facile de prendre la place de Nagui. Après avoir fait ses adieux au célèbre Tout le monde veut prendre sa place, l’animateur star de France 2 sera remplacé dès le 9 août prochain par Laurence Boccolini. "Elle sera comme un poisson dans l’eau dans cette émission. Je t’embrasse ma Lolo, plein de bonnes vibrations", avait-il ainsi lancé à propos de sa remplaçante, qui n’est pas une novice en matière de présentation de jeux télévisés. Après plusieurs années aux rênes du Maillon faible, voilà que Laurence Boccolini va prendre la tête de l’émission tenue pendant 15 ans par le mari de Mélanie Page. Et c’est bien de prendre cette suite qu’elle appréhende le plus.

"C’est toujours compliqué de se glisser dans un format qui a été incarné pendant quinze ans par un autre animateur", a-t-elle lancé à Télé-Loisirs, confiant également être prête également à recevoir quelques critiques. "Des gens trouveront que je suis moins bonne que Nagui, d’autres m’apprécieront… C’est le jeu, je ne me préoccupe pas du tout de ce qu’on dit de moi", a-t-elle assuré, précisant que c’est désormais à elle "mettre [sa] patte et [sa] personnalité pour que le public aime ce changement". Et elle a déjà commencé avec un nouveau logo pour l’émission ainsi qu’un aperçu du plateau.

Quelles sont les nouvelles règles du jeu ?

En effet, pour son arrivée dans Tout le monde veut prendre sa place dès le 9 août prochain, Laurence Boccolini a déjà annoncé des petits changements, comme le décor du jeu qui depuis 15 ans n’a pas du tout changé. Mais aussi dans les règles du jeu, avec l’instauration lors de la première manche des "QTP", soit des "Questions pour tous", qui seront posées en même temps à tous les candidats, et qui permettront de créer des possibles retournements de situation côté scores mais aussi d’ajouter un peu de dynamisme à cette manche d’ordinaire seulement rythmée par les récits personnels des candidats. L’émission ajoute aussi une touche de suspense et, comme le souligne le communiqué de France 2, propose une sélection plus juste puisque "chaque candidat a désormais quatre chances de passer en deuxième manche".

Source: Lire L’Article Complet