TPMP : victime de harcèlement sexuel, Tiffany Bonvoisin témoigne

Jeudi 21 décembre 2021, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont évoqué le harcèlement dans les médias. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Tiffany Bonvoisin a souhaité témoigner en révélant avoir été victime de harcèlement sexuel à ses débuts à la radio.

Les langues se délient… Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna s’est intéressé à la question du harcèlement. Si Isabelle Morini-Bosc a raconté une nouvelle fois son rendez-vous avec un avocat qui avait glissé une main entre ses jambes, c’est pour la première fois que Tiffany Bonvoisin a souhaité s’exprimer sur le sujet. Face aux chroniqueurs, elle a ainsi déclaré : "Ça m’est arrivé, je vais vous raconter. Dans les rédactions, quand on se marre avec des garçons, ça parle un peu cul, ça ne me dérange pas, on va se marrer tous entre nous ok. Mais là j’ai vécu quelque chose de très différent et d’assez difficile. Il y a 12-13 ans, je commençais la radio et c’est un très bon groupe radio parce que justement, ils ont viré cette personne ensuite pour ces raisons-là."

Se rappelant de cette période difficile de sa vie, la chroniqueuse a expliqué : "Moi, je l’avais pas dénoncé parce que j’avais eu peur en me disant : ‘Moi, je suis une petite stagiaire.’ Ce qui s’est passé, c’est qu’au départ, il ne me parlait pas, il ne m’adressait pas la parole, il ne me disait pas bonjour si je venais à plat, pas en talons. Et il me disait : ‘Je ne vous dirais pas bonjour, je ne vous parlerais pas si vous êtes en baskets.’ Et en fait, il voulait absolument que je sois en talons hauts et il me demandait de marcher devant lui quand j’avais mes talons hauts et une fois, il m’a convoqué dans son bureau, il m’a dit : ‘Vous montez dans mon bureau tout de suite.’" Tiffany Bonvoisin a continué : "Je suis montée dans son bureau et là, c’est une atmosphère qui fait vraiment peur. Il tourne autour de moi, il me parle, il a une voix qui est glaciale. Il touche le bout de mes cheveux, il touche juste un petit peu mes épaules et là, il me demande si jamais je connais le bondage. Il me demande si je connais cette pratique. Moi, je ne savais pas ce que c’était. Il me dit : ‘Vous retournez tout de suite dans votre bureau, vous regardez sur Google ce que c’est et vous remontez dans mon bureau pour me dire ce que vous en pensez.’"

"J’ai essayé de trouver une pirouette pour m’en sortir"

Alors qu’elle était redescendue dans son bureau afin de regarder de quoi il s’agissait, Tiffany Bonvoisin a expliqué : "Et là, je regarde et je vois effectivement que c’est une pratique sexuelle, qu’on doit s’attacher et se hisser avec des cordes. Je débute la radio et je dois remonter dans son bureau pour lui dire : ‘Ok, j’ai vu ce que c’était.’ Je suis remontée et j’ai essayé de faire preuve d’humour en disant : ‘Bah, visiblement, vous aimez le saucisson.’ Alors ce n’est pas drôle, je reconnais que ce n’est pas drôle ce que je dis, ça me ressemble. L’humour, ce n’est pas ça chez moi." Enfin, la jolie brune a ajouté : "Mais j’ai essayé de trouver une pirouette pour m’en sortir. Je me suis dit : ‘Moi stagiaire, ou lui qui est à la direction, qui est-ce qui saute ? C’est moi. Donc j’ai rien dit à ma direction et j’aurais dû parce que c’est une très bonne radio et ils ont viré peu de temps après cette personne parce que son assistante s’est plainte pour harcèlement sexuel."

Source: Lire L’Article Complet