VIDEO Grace Kelly : ce jour où sa sœur l’a enfermée dans un placard

Malgré sa passion pour raconter des histoires, Grace Kelly était une petite fille douce et timide, comme on le découvre dans le documentaire de France 3 « Elle s’appelait Grace Kelly ». Au point de se laisser enfermer dans un placard…

Grace Kelly

Albert de Monaco

C’est toute l’enfance de Grace Kelly que l’on a redécouvert à travers le documentaire de France 3 « Elle s’appelait Grace Kelly », diffusé ce vendredi 4 septembre 2020. On apprend notamment que la femme de Rainier III aimait se réfugier dans sa chambre : « J’avais l’impression que ma mère aimait y être seule à certains moments de la journée », se remémore le prince Albert de Monaco. « Elle aimait inventer des histoires, elle avait beaucoup de poupées pour jouer, mais elle aimait aussi la compagnie », raconte avec émotion son fils en faisant visiter la chambre de sa défunte mère. La petite Grace était dans son monde et cela irritait parfois ses frères et sœurs… au point de se faire enfermer par sa propre sœur ! « Il y a cette fameuse histoire, ma mère, Lizanne [la sœur de Grace Kelly] l’avait enfermée dans un placard en se disant ‘je vais la laisser là un moment’ qui aurait imaginé que ma tante Grace resterait dans ce placard plus d’une heure et s’en fichait royalement ? », raconte Chris le Vine, neveu de Grace Kelly.

« Elle a dû trouver un rôle ailleurs »

De cette expérience, la future femme de Rainier de Monaco en a fait une force et une motivation pour entamer sa carrière d’actrice. « Tout le monde dit que c’est pour ça qu’elle est devenue actrice, elle n’a pas pu avoir de rôle chez elle, elle a dû le trouver ailleurs », détaille Meg Parcker, également la nièce de Grace Kelly. Et il faut dire que, depuis toute jeune, Grace Kelly est passionnée par les histoires : « Elle faisait des petits drames, elle inventait des scénarios, elle faisait tous les rôles avec des voix différentes, avec ses poupées et ses animaux en peluche. Elle me racontait qu’elle était souvent malade, elle avait une santé délicate », se remémore son amie Harriett Groote.

Source: Lire L’Article Complet